- Page 2

  • Pin it!

    La police enquête sur la domiciliation d’un échevin

    Ces derniers jours plusieurs voix s’élevaient auprès de nos journalistes afin de dénoncer la «domiciliation fictive» de l’échevin du Commerce, de l’Agriculture, de la Petite enfance et de l’Égalité des chances, de la ville de Fontaine-l’Evêque, Antonino La Marca (PS). Toujours selon elles, le membre du Collège serait domicilié à Fontaine-l’Evêque tout en ayant résidé à Montigny-le-Tilleul durant des années. Le Parquet de Charleroi a confirmé l’ouverture d’une enquête en raison de suspicion sur sa domiciliation.

    Par LDC le 23/02/2018

    L’échevin Antonino La Marca (PS) pourrait-il perdre son poste d’échevin en raison d’un domicile fictif?
    L’homme est en charge du Commerce, de l’Économie, de l’Agriculture, de la Petite enfance, entre autres, au sein de la commune de Fontaine-l’Evêque. Nous apprenions de bonnes sources ce vendredi après-midi que ce dernier était menacé d’une enquête pour faux domicile.

    Antonino La Marca a résidé à Montigny-le-Tilleul durant plusieurs années, tout en étant domicilié à Fontaine-l’Evêque, dans un appartement d’une personne situé au-dessus de sa librairie. Pour des raisons qui relèvent de la sphère privée, l’échevin a réitéré une demande de domiciliation pour l’un de ses enfants. Seulement, la police administrative n’a pas accepté cette requête, en raison de l’exiguïté du studio. Les soupçons de la police se sont alors portés sur la domiciliation de l’échevin en question...

    Être élu où l’on réside
    « Une enquête aurait été ouverte en raison de suspicions de faux domicile », confirme le Parquet de Charleroi. Seul hic, pour être échevin, il faut être domicilié dans la commune dans laquelle on exerce son mandat, selon le Code de la démocratie locale. Mais ce n’est pas tout, l’élu doit résider obligatoirement et de manière effective dans cette même commune.

    Et la loi belge est intransigeante à ce sujet: « La détermination de la résidence principale se fonde sur la situation de fait. Il s’agit donc du lieu où le ménage ou la personne isolée réside effectivement pendant la majeure partie de l’année. »

    Si l’enquête de police se vérifie, Antonino La Marca se verrait domicilier d’office à Montigny-le-Tilleul, où il a résidé pendant de nombreuses années.

     

  • Pin it!

    Budget 2018 approuvé par la Région Wallonne

    Le budget communal 2018 de la Ville de Fontaine-l’Evêque avait été voté par le conseil communal du 25 janvier. Il a été approuvé par la tutelle ce mercredi 7 mars.

    2.jpg« Il fait mieux que l’équilibre et présente un résultat positif à l’exercice propre de 18.148 euros et de 438.518 euros au global  », indique Philippe d’Hollander, l’échevin des Finances de la commune de Fontaine-l’Evêque. 

    Les taxes ne seront pas augmentées en 2018. « La taxe sur les déchets, généralement impopulaire mais indispensable sera simplement indexée  », ajoute-t-il. Parmi les investissements, il y aura entre autres la maintenance du château communal, la finalisation de la salle de la rue Matagne à Leernes, l’amélioration de l’égouttage à la rue de la Plagne, la suite de la sécurisation des écoles, l’installation d’un système d’économie d’eau dans les écoles, la mise en conformité des salles omnisports, la maintenance de l’éclairage du terrain de foot de de Forchies et le second terrain de foot à Fontaine.

    LDC
  • Pin it!

    Conférence de M. Olivier Maingain, président de DéFI (photos)

    Pourquoi inscrire la laïcité de l'Etat dans la Constitution

    Maison de la Laïcité de Fontaine-l'Evêque
    Place Degauque - 6142 Leernes

    Laïcite-5.jpg

    Laïcite-6.jpg

    Laïcite-10.jpg

    Laïcite-11.jpg

    Laïcite-13.jpg

    Laïcite-16.jpg

    Laïcite-17.jpg

     

  • Pin it!

    Des dizaines d’hommages poignants à Didier Bortolozzi

     

    Lire la suite

  • Pin it!

    Laurence Boulanger:Nous avons plus d'empathie

    Laurence Boulanger exerce le poste de directrice générale au sein de la commune de Fontaine-l’Evêque.

    « On m’a demandé trois fois de prendre la fonction de directrice générale, ce que j’ai refusé à plusieurs reprises. Puis, on m’a convaincu de le faire en me disant que ça ne durerait que trois mois. Finalement, cela fait huit ans que j’occupe ce poste (rires)  », raconte Laurence Boulanger. « Le personnel a su me faire confiance et être loyal envers moi depuis tout ce temps  », explique-t-elle. Toutefois, elle reconnaît que le fait d’être une femme n’est pas évident pour celle qui désire incarner un poste à responsabilités. Suite à l’affaire Rovillard qu’a connue l’administration communale de Fontaine-l’Évêque, et aux problèmes d’instabilités de la direction générale (NDLR : 4 directeurs généraux en trois ans), « il a fallu restaurer la confiance auprès du personnel de la commune  », raconte la directrice générale. Et être une femme à Charleroi, c’est quoi en 2018 ? « C’est un beau défi, car il y a cette image extérieure de la ville qui n’est pas toujours positive. L’important c’est d’avoir les cartes en main pour essayer de prouver le contraire, et essayer de montrer Charleroi sous un autre jour.  » 

    LDC

    Lire la suite

  • Pin it!

    BLUE STEP Project à La Bouteillerie

    The “blue note record label” fut et demeure une influence majeure du jazz moderne des années 50 à nos jours. Créé par Alfred Lion et Françis Wolff, il marqua de son empreinte le jazz en permettant à des musiciens comme Herbie Hancock, Freddie. Hubbard, Clifford Brown, Art Blakey, Lee Morgan, Blue Mitchel, Kenny Burrel, Grant Green , Dexter Gordon de s’épanouir dans leur art .

    The “Blue Step Quintet” vous propose de découvrir ou reparcourir l'esprit de ce grand label de jazz au travers de ses propres compositions ainsi que quelques reprises qui ont marqués de leurs empreintes l'histoire du jazz moderne.

    La Bouteillerie - Boulevard du Nord, 6140 Fontaine-l'Évêque

    Samedi 10 mars à 20:00
  • Pin it!

    Y a comme un pépin | spectacle jeune public

    Spectacle sans paroles tous publics à partir de 4 ans

    De la pomme au pépin, du pépin à l’arbre, de l’arbre au papier …

    D’un tas de cartons apparait l’univers imaginaire, drôle et poétique d’un personnage qui s’émerveille de petits riens : papiers froissés, chiffonnés se transforment comme par magie...

    Tous les décors et tous les accessoires sont fabriqués en papier et en carton

    Ludique et pédagogique, ce spectacle a pour objectif de sensibiliser le spectateur à l’environnement, plus particulièrement à l’importance primordiale de l’arbre sur notre planète et par conséquent, au tri et recyclage des papiers et cartons.

    Dans le cadre des activités "Brico, Ec(h)o, récup'" organisées par la bibliothèque et le Centre culturel de Fontaine-l'Evêque. En étroite collaboration avec la Ville, l'ICDI et la MJ.

    Bibliothèque: 15 Place de la Wallonie, 6140 Fontaine-l'Évêque ; à 16h.