- Page 2

  • Pin it!

    D'un Monde à l'Autre

    Patrimoine.jpegTel était le thème de la 27e édition des Journées du Patrimoine.

    A Fontaine-l’Évêque, notre attention s'est portée sur les stucages des frères Moretti et autres curiosités du Château Bivort.

    Un concert classique était donné à 16h le dimanche dans la chapelle de la Briqueterie par des élèves de la classe de chant de Madame Bolle (Académie de Fontaine-l’Évêque). Pour l'occasion, la chapelle affichait plus que complet. Les œuvres chantées proposées ont conquit le public.

     

    sans titre-41.jpg

     

    Album.jpg

  • Pin it!

    La presse a réussi mutation numérique.

    LogoLaNouvelleGazette.jpgL'audience de la presse francophone en forte hausse

    Une fois encore, Sudpresse dit merci à ses lecteurs. Grâce aux 760.000 qui nous lisent ou consultent notre site et nos applications mobiles chaque jour, Sudpresse est plus que jamais le numéro 1 de la presse francophone. Autre bonne nouvelle : toute la presse francophone est en nette progression. Sudpresse est en augmentation de 5 % par rapport à l’an passé. Voilà ce qui ressort de la seconde vague 2015 du CIM audience.


    Le chiffre est très élevé : 760.000. Il est en hausse de 5 %. L’audience de Sudpresse (avec ses titres La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, La Capitale et Nord Éclair) bat ainsi un nouveau record, après cinq hausses consécutives. C’est du jamais vu et nous vous en remercions. Plus que jamais, votre journal (sous sa forme papier ou sous ses déclinaisons électroniques) est le numéro 1 de la presse francophone belge. C’est incontestable et cela nous encourage à poursuivre notre inlassable travail au service d’une information claire et percutante.

    Merci mille fois.
    Mais la leçon principale de cette nouvelle étude, c’est la bonne santé retrouvée de l’ensemble de la presse francophone. Tous les titres progressent en audience, essentiellement grâce aux supports digitaux. C’est une excellente nouvelle. Un autre chiffre spectaculaire, à cet égard : chaque jour, en Belgique, six personnes sur dix lisent le journal, sur papier ou en ligne, soit 5.845.390 personnes.
    Le journal quotidien reste le meilleur vecteur d’information pour les Belges. Pour ça aussi, nous vous remercions.


    Un lecteur sur quatre
    Au sud du pays, la part de marché de Sudpresse est de 23 % C’est-à-dire près d’un lecteur sur quatre, qui nous consulte pour nos informations exclusives, pour notre info de proximité, riche et variée, pour nos infos sportives. En ce domaine aussi, nous sommes clairement les numéros 1. À noter qu’au nord du pays, c’est Het Laatste Nieuws qui reste le leader.
    Autre bonne nouvelle pour Sudpresse, le journal 7 Dimanche (qui fait partie de notre groupe), distribué gratuitement le dimanche, est en constante progression lui aussi. L’audience ne cesse d’augmenter pour atteindre désormais 690.000 lecteurs. La progression du titre est très largement supérieure à 8 % par rapport à l’année passée. Là aussi, une info de qualité, les dernières nouvelles sportives et une offre spécifique à un journal dominical rencontrent un public de plus en plus large. Cela nous pousse à améliorer toujours plus le produit.
    Dans le même ordre d’idée, saluons la belle progression de Vlan (groupe Rossel, lui aussi) qui atteint pratiquement les 2 millions de lecteurs, très loin devant son plus proche concurrent. Encore une fois, merci à tous nos lecteurs. Plus que jamais, nous vous invitons à nous rester fidèles.
    S.P.

    Sudpresse mobile.jpg

  • Pin it!

    Démission du conseiller Écolo Philippe Gustot

    Armoiries_Fontaine_l_Eveque.jpgÉcœuré par l'esprit revanchard du PS.

    Le conseiller communal Écolo, Philippe Gustot, vient de rendre son tablier. «Ma démission est l’expression de l’inquiétude que j’éprouve aujourd’hui concernant la gestion de ma commune. Ce n’est pas seulement le mandataire qui parle. C’est aussi le citoyen que je suis…»


    À 62 ans, Philippe Gustot se retire de la scène politique écœurée «par la pression et le climat détestable qui règnent au sein de l’administration communale ».
    Le Filamarchois avait été dans l’opposition sous Georges Rovillard, l’ancien bourgmestre socialiste renversé par « les affaires », puis échevin de l’instruction publique lors de la précédente législature. Lors des communales de 2012, il avait été élu sur la liste VOUS + (apparentement Écolo). Il siégeait donc à nouveau dans l’opposition. «Le groupe qui gère aujourd’hui notre ville a pris de bien mauvaises orientations. En suivant les objectifs revanchards de son bourgmestre, l’équipe socialiste risque bien d’entraîner à nouveau notre ville dans une gestion qui l’avait fortement handicapée par le passé. Je suis inquiet car le PS actuel refuse le débat politique et démocratique. Nos interventions sont toujours constructives et motivées, mais elles sont aussi systématiquement rejetées sans aucune justification sensée ».

    Le refus de trop
    Lors du dernier conseil communal, le vote négatif des conseillers PS sur une xième candidature Vous+ a été goutte qui a fait déborder le vase. «Je suis excédé par cette attitude revancharde. Le PS nous reproche d’avoir agi de la même manière avec un de ses élus – NDLR : l’ex échevin Marc Mineboo.  Il est vrai que nous avions refusé sa candidature, mais l’homme était inculpé à l’époque. Il a depuis été condamné pour abus de biens sociaux… ».
    Le groupe écologiste de Fontaine-l’Évêque, pourvoira dans les prochains jours au remplacement de Philippe Gustot. Aubry Mairiaux est pressenti pour lui succéder.


    Le Bourgmestre Noël Vanckerchoven, "Je suis serein".

    Noël Vanckerhoven, le bourgmestre PS, écarte les griefs qui lui sont faits. «Ce sont des attaques injustifiées. Philippe Gustot nous accuse d’être responsables de tous les maux et d’user de stratégies pour évincer son groupe… Mais ils ont été les premiers à bafouer la démocratie. Concernant le Foyer Fontainois, son groupe et ses proches se sont arrogé les mandats privés. Et, ils revendiquent aujourd’hui les mandats publics qui me mettraient en minorité, alors que l’électeur nous a donné sa confiance. On m’a fait un mauvais coup politique, je le rends»

    M-G.D. La Nouvelle Gazette - 18/09/2015

  • Pin it!

    35e grande brocante de Leernes Centre

    bl2015-m658p.jpgLE 20.09 DE 08H À 18H DANS LE CENTRE DE LEERNES.

    La Brocante de Leernes est toujours organisée le 3ème dimanche de septembre. Elle sillonne les rues du Centre de Leernes autour de l’Église Saint-Martin sur plus ou moins 4 kilomètres et regroupe plus de 500 exposants. Pour cette édition, de l'animation et des buvettes se trouveront à chaque coin de rue. Ne manquez pas le concert à 11h00 joué par la société musical Leernoise « Loisirs & Agrément ».


    Vous pourrez également y déguster la Bière Saint Quirin vendue exclusivement le jour de la Brocante.

    Fichier 15-09-15 08 26 42.jpeg

    Infos et réservation : 0498/14.58.41 - www.brocanteleernescentre.be



  • Pin it!

    Accueil des réfugiés.

    Certaines communes, dont Fontaine-l’Évêque, n'accueilleront pas de réfugiés.

    r.jpg

    Toutes les communes de la région n’organisent pas d’initiatives locales d’accueil, via leur CPAS, afin d’aider des candidats réfugiés. C’était notamment le cas de Farciennes, qui va finalement pouvoir accueillir quatre personnes. Deux autres communes n’ont pas ce système d’accueil, comme Châtelet et Fontaine-l’Évêque. « Nous avons eu une réunion avec Fedasil, mais il n’y aura pas de structure d’accueil pour l’instant, ce n’est pas à l’ordre du jour, explique Sébastien Verstricht, président du CPAS de Fontaine-l’Évêque,  notre logement d’urgence est occupé suite à un incendie. Nous n’avons pas la capacité d’accueillir des réfugiés dans l’immédiat.»
    La ville de Charleroi n’a pas non plus d’ILA, mais son cas est particulier. En effet, Charleroi héberge aussi des candidats réfugiés via le centre Fedasil, qui est situé dans le zoning industriel de Jumet. Sa capacité était de 170 places et il y a actuellement 206 migrants qui y sont hébergés. Y en aura-t-il plus sur la commune ? Pour l’instant rien n’est certain. «Charleroi se positionne pour une répartition équitable entre les villes. La ville attend l’impulsion et les directives du fédéral, à qui revient cette décision», indique-t-on.

  • Pin it!

    Un Hummer limousine envoyé dans le décor

    FAITS_DIVERS.jpgL’accident n’a pas fait de blessé grave, mais reste très spectaculaire. Ce samedi, dans le courant de l’après-midi, c’est un respectable Hummer dessiné en limousine qui s’est retrouvé dans le décor, à hauteur du boulevard du Nord, à Fontaine-l’Évêque.


    Vers 18 heures, une petite voiture descend la rue du Pétria, quand le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule : il pleuvait à ce moment-là, et l’aquaplanage était visiblement quasi inévitable.
    Parti en perte de contrôle, le conducteur ne maîtrise plus son véhicule, qui s’en va alors percuter ce fameux Hummer, digne des rappeurs de la côte ouest des États-Unis.

    1.jpg

    Percuté sur une partie de son flanc gauche, le Hummer limousine dévie à son tour et effectue une spectaculaire sortie de route. Le conducteur du véhicule à châssis long s’en sort indemne. Celui de la petite voiture (David contre Goliath) s’en sort avec quelques égratignures : blessé légèrement, il a été pris en charge par les secours et transporté en milieu médical.
    Une équipe de la police locale de la zone des Trieux, dont dépend Fontaine-l’Évêque, est descendue sur place, pour constater cet accident qui serait banal, finalement, n’était la taille d’un des véhicules impliqués dans celui-ci. Un dépanneur a été requis, la firme SD a été appelée pour évacuer les deux véhicules impliqués.
    B.BT

  • Pin it!

    En souvenir de Tatiana

    images.jpgRencontrer Rafaël Nadal, nager avec les dauphins, aller à Disneyland… Leur seul et unique but : ramener, le temps d’un voyage ou d’une rencontre, le sourire aux lèvres d’enfants gravement malades.

    L’ASBL «En souvenir de Tatiana», de Fontaine-l’Évêque, fait l’impossible pour rendre possible une dizaine de souhaits d’enfants par an.


    « Make a Wish », vous connaissez ? « En souvenir de Tatiana » poursuit le même objectif en région carolo. Tout a commencé en 1997, lorsque Tatiana, la petite fille de celle qui est aujourd’hui la présidente de l’association, décède des suites d’un cancer à l’âge de 9 ans.
    « Très vite après, ses parents ont voulu aider les enfants se trouvant dans la même situation que leur défunte fille, explique Georges Paillot, trésorier de l’ASBL.  Notre but est très clair : se concentrer sur l’enfant gravement malade. Nous ne proposons pas d’aide pour le traitement, souvent coûteux. Nous laissons ce soin à d’autres organisations qui le font très bien. Par contre, nous mettons tout en œuvre pour que le rêve le plus cher de petits devienne réalité. »
    L’année passée, une petite fille de la région carolo a par exemple pu réaliser son rêve : nager avec les dauphins, dans un parc spécialisé. En 2011, une autre enfant malade a pu rencontrer son idole au Spiroudome : le tennisman Rafaël Nadal.
    Et plus récemment, un séjour de deux jours à Disneyland a pu être offert au petit Miguel de Goutroux, atteint d’une maladie orpheline qui lui détériore la vue.
    « Comment récolte-t-on les fonds nécessaires ? Nous démarchons des services clubs, comme par exemple le Rotary. Nous organisons également beaucoup d’événements, comme des soupers spectacles. Par ailleurs, nous vendons des stylos, des calendriers… »
    Tout cela pour venir en aide à quels enfants ? « Ils viennent la plupart du temps de la région carolorégienne, mais « En souvenir de Tatiana » n’a pas d’exclusive et accepte de travailler pour n’importe quel enfant gravement malade, dans les limites de ses moyens bien entendu. »
    Car l’ASBL ne peut malheureusement pas venir en aide à tout le monde. Certains projets sont, parfois, simplement trop chers.
    « Nous fonctionnons grâce au bouche-à-oreille. Et lorsque nous sommes contactés par une famille dans le besoin, nous faisons tout pour pouvoir l’aider. Depuis la création de notre association en 1997, nous parvenons à réaliser, en moyenne, une dizaine de vœux par an. C’est un plaisir de les voir émerveillés. Certains continuent à nous faire parvenir des photos et nous donnent des nouvelles, cela fait plaisir, même si nous ne faisons pas tout cela pour être remerciés…     »
    Une ASBL bien de chez nous, qui ne compte certainement pas ses efforts et permet de redonner le sourire à ceux qui l’ont perdu.
    J.D.
    Contact : http://www.tatianaasbl.be/

  • Pin it!

    Journées du Patrimoine : 12 et 13 septembre

    Patrimoine.jpeg"D’un monde à l’autre" (1713-1830), tel est le thème de la 27e édition des Journées du Patrimoine: à Fontaine-l’Évêque, notre attention se portera sur les stucages des frères Moretti et autres curiosités du Château Bivort.


    Les frères Moretti, qui avaient restauré les stucages du Château de Freyr et décoré d'autres châteaux, résidences et églises dans la Namurois et au-delà de la région, ont laissé leur empreinte, selon un élégant style Louis XVI, sur les salons rose et bleu et la cage d'escalier du Château que l'on est invité à découvrir ou à redécouvrir au cours de ces journées.
    Un concert  pour clôturer le week-end
    Ces journées seront aussi l'occasion de visiter la chapelle Notre-Dame de Bon-Secours, dite de la « Briqueterie » au seuil du quartier des Mays. Elle est certes d'un style plus dépouillé mais sa structure s'inscrit aussi dans la ligne de l'architecture de l'époque.
    Un concert classique sera donné à 16h le dimanche dans la chapelle de la Briqueterie par des élèves de la classe de chant de Madame Bolle (Académie de Fontaine-l’Évêque).

    Chateau_Bivort.jpg

    Informations
    "D'un monde à l'autre", tel est le thème de cette 27ème édition des Journées du Patrimoine. Ces journées seront consacrées à l'architecture à l'architecture du 18ème siècle et du premier tiers du 19ème siècle, depuis le traité d'Utrecht, en 1713, qui fixa la frontière du sud de la future Wallonie jusqu'à la Révolution en 1830 qui fit naître la Belgique.
    Fontaine-L’Évêque s'enjolive et s'enrichit de nouvelles bâtisses :
    Le 12 septembre de 15 à 18h (visites guidées à 15h30 et 16h30) et le 13 septembre de 13h à 15h30 (visite guidée à 14h). Vous découvrirez dans les salons bleu et rose, les photos des monuments du 18ème siècle de l'entité. L'escalier de style Louis XV vous mènera dans le cabinet utilisé par Fauvelet de Bourienne, secrétaire de Napoléon pour écrire ses Mémoires sur le Consulat et l'Empire    

    • Organisation: Centre Culturel de Fontaine-l’Évêque
    • Lieu : rue du Château 1, Fontaine-l’Évêque
    • Animations : concert classique le dimanche à 16h à la Chapelle de la Briqueterie, rue de la Briqueterie.

    Contact: 0478.54.14.06 centre.culturel@villedefontaine.be   http://www.chaf6140.wordpress.com

     

  • Pin it!

    Voitures incendiées

    FAITS_DIVERS.jpgFontaine-l’Évêque: deux voitures incendiées sur le parking d'une banque à la route de Mons

    Rédaction en ligne

     

    Ce mercredi 9 septembre, vers 3h du matin, les pompiers de Charleroi ont été requis sur le parking de la banque ING, route de Mons à Fontaine-l’Évêque. Une Mercedes et une Ford étaient en proie aux flammes. Il s’agirait d’un incendie criminel.

    1.jpg

    sudpresse-petit.jpg

    L'info en ligne

  • Pin it!

    Les Copains d'Abord

    Affiche theatre.jpg

    Il reste encore des places pour le vendredi 23/10 en soirée
    et pour le dimanche 25/10 à 16h.

    Intéressés? gustot@scarlet.be ou 0472 93 58 53.

    Tragédie, bordel ! en 5 actes, hein !
    Dates : du 23 oct. 2015 20:00 au 25 oct. 2015 16:00
    Emplacement : Salle de La Bouteillerie - Boulevard du Nord à Fontaine-l'Evêque.

    FB.jpg

    1.jpg