- Page 2

  • Pin it!

    En correctionnelle

    Justice.jpegDu Dafalgan écrasé...

    «J’ai fait des bétises, c’est vrai, mais maintenant, je cherche à fond du boulot» assure Fathi, l’air motivé. S’il comparaît en correctionnelle, c’est effectivement pour ses «conneries» : le 20 juillet 2014, il est contrôlé par la police à Fontaine-l’Évêque. Il saute de la voiture et s’enfuit à pied, poursuivi par les agents qui le rattrapent.

    Dans son sac à dos, de la marijuana et 437 euros. À son domicile, de la drogue encore (et même du Dafalgan écrasé, conditionné en pacson, comme si c’était de la cocaïne), une balance de précision et des aveux circonstanciés... « J’ai été à plusieurs reprises par le tribunal de police. le montant des amendes s’élève à plus de 10.000 euros. Mais je suis au CPAS et je vis chez ma mère. Elle m’aide financièrement, mais je ne touche que160 euros. Alors j’ai vendu de la drogue pour m’en sortir et pour payer mes amendes pénales » reconnaît, penaud, le jeune homme.

    Sans titre.jpgPour le substitut Philippe Dujardin : « C’est un comble, il essaie même de pigeonner ses clients en leur fourguant du Dafalgan écrasé » et Fathi doit être mis hors d’état de nuire s’il ne trouve pas moyen de résoudre ses problèmes financiers... Il a donc requis la confiscation de la voiture, du GSM, de la drogue, de la balance et de l’argent du prévenu.

    À la défense, Me Philippe Liégeois a tenté de nuancer : « Il a eu des soucis, mais sa mère l’a repris en main et on met en place un plan d’apurement de ses dettes. Fathi est motivé, il est en attente d’une formation de soudeur, il veut s’en sortir. » C’est donc une peine de travail qui a été plaidée par la défense. C’est bien connu, et depuis longtemps : si on bricolait plus souvent, on aurait moins la tête à des bêtises... l

    AN.D.

  • Pin it!

    Grande cueillette de champignons au bois de l’abbaye d’Aulne

    logo PCDN.jpg

    Ce mercredi 15 octobre, le Plan communal de Développement de la Nature de Fontaine organise une promenade guidée à la découverte des champignons des bois avec cueillette de 13 h 30 à 17 heures. Le produit de la cueillette sera cuisiné en omelette et sur des toasts.
    Rendez- vous dès 13 h 30 au pavillon vert près de l’abbaye d’Aulne.
    PAF : 1 euros, gratuit pour les enfants.

    Renseignements : 071/ 54.98.03. ou pierre.lardinois@villedefontaine.be

     

    champi_2014-10.jpg

     

  • Pin it!

    Série noire sur nos routes

    LogoLaNouvelleGazette.jpgUn Fontainois s’est éteint dans son lit d’hôpital hier matin : sa voiture avait été percutée de plein fouet par un camion à Fontaine-l’Évêque, au Pétria.


    Accident de l’horreur ce mardi soir survenu vers 19 heures 10, à Fontaine-l’Évêque, au lieu-dit «Pétria». Une BMW série 4 blanche et un camion de dépannage se sont violemment percutés au carrefour de la Route de Mons et de la rue Pétria. Pierre, un riverain, a été témoin de cette terrible scène : «J’étais dans le snack situé au coin, débute-t-il. Soudain, j’ai entendu le klaxon d’un camion, des bruits de freinage puis un énorme boum. Je me suis donc précipité dehors pour voir ce qu’il venait de se passer. Ce n’était pas beau à voir.» Il ne restait rien ou presque de la voiture conduite par un Fontainois qui venait de quitter son lieu de travail situé non loin de là.

    Le camion qui venait d’Anderlues a percuté de plein fouet le flanc côté passager de la voiture qui venait de Courcelles. Suite au choc, elle est partie en embardée avant de terminer sa course sur le terre-plein central de l’axe routier. «Le feu rouge a été brûlé, c’est certain, pointe le témoin. Mais, difficile de dire lequel des deux l’a fait. Toujours est-il que l’automobiliste, qui voulait tourner à gauche, était mal en point.» Il détaille : «Il était inconscient. Son bras pendait de la portière ouverte. Il avait encore du pouls. J’ai défait sa ceinture pour l’aider à respirer. Il avait une plaie importante à la tête mais aussi à l’abdomen. Il a finalement repris connaissance dix minutes plus tard.»

    Les pompiers se sont chargés de la désincarcération. Une fois dehors, le blessé a été conditionné de longues minutes dans l’ambulance avant d’être transporté à l’hôpital. Là, il a été plongé dans un coma artificiel car il avait notamment le poumon perforé. Malheureusement, hier matin, vers 10 heures, il est décédé dans son lit d’hôpital.

    Sans titre.jpg



     

  • Pin it!

    David Sire à la Bouteillerie

    2011_David-Sire-b.jpgDavid SIRE le 18/10/2014 à 20h30 à la BOUTEILLERIE, bld. du Nord 6140   Fontaine-l’Évêque.

    Concert-spectacle écrit pour le jeune public


    Bidulosophie : n.f., 2013, litt. : sagesse des bidules.
    «Fin 2011, j’ai inventé les Cercles Bidule. Une douzaine de participants, un cercle et une seule invitation : apporter et partager un bidule, une chose à laquelle on tient particulièrement, une chose qui nous tient debout. Dispositif de recherche sur l’intimité collective, les Cercles Bidule se sont déroulés dans des contextes très différents : communauté Emmaüs, maison de retraite, lycée professionnel, foyer de femmes… J’allais à la rencontre des autres au gré de mes intuitions. A chaque fois, la parole allumait des feux d’une rare intensité. C’était brut, fragile, poreux, vivant. Pétri d’humanité et d’émotion. Il n’y avait plus qu’à écrire.
    Avec Bidulosophie, le cercle continue, la ronde s’amplifie. On m’a confié des bouts de vie, des objets, des promesses, des histoires, des souvenirs, des talismans. Je les ai aimés, je les ai pétris, je m’y suis mélangé pour que naisse cette œuvre. Bidulosophie est un concert qui partage ces trésors. Des trésors devenus chansons, cris ou poèmes. C’est un spectacle qui vient du cœur. Et du corps. Percussions corporelles, danse, rituels, l’engagement physique est permanent. Avec fièvre et avec joie, j’y célèbre un des postulats fondateurs de la bidulosophie : les autres, c’est ça la vie.»
    David Sire, sept.-13

     Réservations: 071/52.33.53 ou 0474/822.852

  • Pin it!

    Exposition de "La Palette"

    Expo.jpg

    affiche palette 2014.jpg

  • Pin it!

    Soixante véhicules ont été contrôlés

    Police2 - copie.jpgNouvelle opération de police à Fontaine-l’Évêque.

    Vendredi dernier, 5 policiers de la zone de police des Trieux et 2 membres de la police fédérale ont encadré 2 jeunes aspirants lors d’une opération qui a duré toute l’après- midi et le début de la soirée. Cette opération s’est déroulée en deux phases.
La première consistait en un barrage routier au niveau de la rue de Mons à Fontaine-l’Évêque. La police locale des Trieux a contrôlé 28 véhicules et 28 conducteurs. Tous les conducteurs ont été soumis à l’ETT ou au SAMPLING (système de détection d’haleine). Si le contrôle s’est déroulé dans de bonnes conditions générales de sécurité, il est à noter qu’un véhicule a refusé les injonctions et a forcé le barrage. Celui-ci a été intercepté grâce à la vigilance des policiers présents. L’enquête a démontré que le conducteur conduisait un véhicule avec une plaque d’immatriculation volée.


    La seconde phase s’orientait plus autour du phénomène de l’insécurité urbaine. Ainsi plusieurs personnes ont été contrôlées à divers points sensibles de la zone de police. Au total de la journée, ce sont 47 personnes et 32 véhicules qui ont été contrôlés. Ces contrôles ont engendré la rédaction de 7 PV judiciaires dont un pour des faits de détention d’arme blanche. Dans la foulée, il y a également eu une saisie de 5 grammes de marijuana, trois PV roulage, deux PV d’avertissement et une perception immédiate pour non port de la ceinture de sécurité.

    Sans titre.jpg

     

  • Pin it!

    Second café littéraire fontainois

    CCFlogo.jpgLa Bibliothèque et le Centre culturel de Fontaine-l’Évêque s’associent à nouveau pour vous présenter leur second café littéraire.
    Il se déroulera le jeudi 23 octobre à la bibliothèque de Fontaine en début de soirée (Ouverture des portes à 18h45 – Début du café à 19h – Fin prévue à 20h30).

     


    Une rencontre féminine autour du polar
    Vous pourrez vous réchauffer autour d’un café et de quelques bonbons et biscuits. Vous découvrirez lors d'une table ronde, deux auteurs originaires de Charleroi: Kate Milie et Isabelle Garna, où quand la maîtresse du polar urbain rencontre l'exploratrice des tréfonds de la vie...
    Infos
    5 Euros - réservation indispensable au 071/523193 ou par mail: centre.culturel@villedefontaine.be

    Petite présentation des auteurs
    Maîtresse du polar urbain, chez Kate Milie, le crime n'est pas qu'un art de façade tant l'architecture de ses intrigues se mêle intimement au visage de Bruxelles, ville qu'elle aime arpenter et décliner sous toutes ses phrases. Exploration urbaine et mise en rails des tréfonds de l'âme humaine dans ce qu'elle a parfois de plus sombre et de plus machiavélique, les livres de Kate Milie sont un jeu de (fausses) pistes. On n'y rentre qu'au risque de se perdre avec délice.
    Isabelle Garna où la vie extraordinaire des gens ordinaires. Des romans fait de faux-semblants, où le malaise lentement s'insinue et s'installe au fil des pages et des dérapages comme au fil d'une irrémédiable Dérive... (Dérive, second roman paru aux Éditions Luc Pire).

    Cafe litteraire Face.jpg

  • Pin it!

    Exposition du Centenaire 1914 - photos

    CHAF.jpegLe Cercle d’Histoire et d’Archéologie de Fontaine-l’Évêque en collaboration avec la Ville de Fontaine-l’Évêque et la Maison de la Laïcité fontainoise, vous invite du 4 au 26 octobre 2014, à


    l’ "Exposition du Centenaire 1914"

     


    Ouvert tous les jours de 14 à 18h00 ou sur demande.
    Tél : 071/59.20.91 ou 071/52.86.54

    MAISON_DE_LA_LAICITE_LOGO.jpg

    Sambre Rouge Leernes (17 sur 82).jpg

    Album.jpg

     

     

  • Pin it!

    Les sardines grillées

    Les Trois Coups.jpgVoici toutes les infos pour le premier spectacle de notre saison 2014-2015.

     " Les sardines grillées" de Jean-Claude Danaud.


    Une rue, un banc. C'est le domaine de Victoire, inénarrable clocharde, qui a élu domicile depuis vingt ans devant la maison d'une vieille famille de la bourgeoisie bordelaise. Elle y rencontre Solange vieille fille coincée, que la famille vient juste d'engager et qui ne connaît pas encore grand-chose de la vie.
    Victoire, qui a le cœur sur la main, va tout mettre en œuvre pour faire l'éducation de Solange. Elles vont devenir des amies, puis des confidentes, puis de vraies intimes, presque des parentes. Cette rencontre explosive va permettre de découvrir deux femmes drôles, surprenantes et attachantes.
    Cette pièce est une mise en abime du quotidien: la rue, dans son ordinaire le plus banal, se métamorphose en une pièce où apparaissent des personnages que seule la magie de l'instant ou de l'instinct pousse à se découvrir.

    Avec Cathy De Stercke et Norma Bozzolan
    Mise en scène de Frédéric Genovese

    Du 26 septembre au 12 octobre 2014, les vendredis et samedis à 20h30 et les dimanches à 16h.

    Une petite restauration est possible avant et après le spectacle!
    (Nous ouvrons nos portes dès 19h.)

    10 euros.

    La salle étant assez petite, nous vous conseillons de réserver vos places rapidement pour ne pas avoir de mauvaises surprises!!!!
    Soit par téléphone au 0485/99.15.30 ou par émail:  auxtroiscoups@gmail.com

    Carte Sardines.jpg