- Page 2

  • Pin it!

    Femmes... On vous aime? (le vernissage)

    Semaine de prévention contre les violences faites aux femmes.

    Vernissage, à la Maison de la Laïcité, par le Plan Stratégique de Sécurité et de la Prévention de la Ville de Fontaine-l’Évêque et la Maison de Quartier.

    Programme de la semaine

    femmes_onvaime.jpg

    _MG_3096.jpg

    20ans Laïcité - 01.jpg

    20ans Laïcité - 02.jpg

    _MG_3095.jpg

    _MG_3100.jpg

    _MG_3103.jpg

     

     

  • Pin it!

    Accident boulevard du Nord : cinq blessés

    LogoLaNouvelleGazette.jpgDimanche matin, vers 2h30, le boulevard du Nord, situé à Fontaine-l’Évêque, a été le théâtre d’un accident impliquant deux véhicules : une Ford Fiesta qui venait de la route de Mons via la rue Pétria et une Renault Mégane qui circulait dans l’autre sens.

     

    Pour une raison indéterminée, les deux voitures se sont percutées de manière frontale. Suite au choc, la Ford a escaladé un rond-point en béton. La collision a fait cinq blessés. Deux SMUR et quatre ambulances ont été dépêchés sur les lieux pour porter secours aux victimes et les transporter en milieu hospitalier. Les pompiers se sont chargés du nettoyage de la chaussée.
    E.V. ET F.VH.

    1.jpg

    2.jpg

  • Pin it!

    Laetare 2014

    IMG_0970.JPG

  • Pin it!

    Assemblée Générale d'Altéo

    image.jpgAltèo asbl est un mouvement social de personnes malades, valides et handicapées. Elle regroupe plus de 10.000 membres et est présente sur l’ensemble de la Wallonie et à Bruxelles.


    Dans les régions du Centre de Charleroi et de la Thudinie, l’asbl vise principalement à valoriser la citoyenneté active de ses membres et à développer leurs capacités de création et d’expression et ce, à travers plusieurs groupes répartis sur le territoire: La louvière, Bois-du-Luc, Soignies, Aiseau, Montignies-sur-Sambre, Fontaine-l’Évêque, Fleurus, Ransart, Roux, Jumet, Lobbes, Chimay et Solre-sur-Sambre.

    Altéo - 1.jpgGrâce à un travail actif avec l’ensemble de ses régionales, Altéo favorise ainsi l’intégration de chacun dans la société en réduisant les inégalités et en assurant la défense de ses membres auprès des instances politiques locales, régionales, communautaires et fédérales.

    La Régionale de Charleroi d’Altéo tenait son Assemblée Générale annuelle sur notre entité, à Forchies-la-Marche. Cette AG à pour but l’approbation des comptes, le bilan des activités de 2013 et les prévisions pour 2014/2015. Nous avons noté la présence de Mrs Trémouroux, Président National; G. Lonobile Vice-Président National; Ph. Bodart, Secrétaire National; G. Charles, Président de la Régionale de Charleroi et F. Roger, représentante des Mutualités Chrétiennes.

    Signalons que les mardi 25 mars à 14h, se tiendra à la salle Don Bosco, place de Wallonie  à Fontaine-l’Évêque, une conférence sur les Dictons Wallons. Inscription au 071 52 55 94.

     

    1.jpg

    2.jpg

    Altéo - 3.jpg

    Altéo - 7.jpg

     

  • Pin it!

    Des subsides pour notre commune

    FL.jpgLe Ministre Paul Furlan a approuvé les projets proposés par la commune de Fontaine-l’Évêque dans le cadre de leur Plan d’Investissement.

    Pour rappel, le Fonds d’Investissement Régional pour les Communes, doté de 180 millions d’euros remplace les précédents Programmes Triennaux et Droit de Tirage.

    Ainsi, l’ensemble des Villes et Communes wallonnes a reçu une enveloppe sous forme de droit de tirage pour la période 2013-2016 sur base de critères objectifs arrêtés par le Gouvernement wallon. Sur base d’un montant de subsides de 836.288 euros, la commune de Fontaine-l’Évêque a déposé un Plan d’Investissement pour un budget total de 1.711.330,14€.

    Les projets envisagés sont notamment l’amélioration et l’égouttage de la rue de Forchies ; du Sentier des Trieux à Forchies-la-Marche ; de la rue Oscar Carlier à Forchies-la-Marche ; de la rue Berteaux à Leernes (outre la réfection de la voirie, 280 m de parking et de trottoirs seront aménagés aux abords de l’école). Notons encore, entre autres, la réfection et l’amélioration des trottoirs d’une partie de la rue des Prisonniers de Guerre à Forchies-la-Marche.

    Ces investissements, favoriseront la sécurité des Personnes à Mobilité Réduite et des usagers faibles par des aménagements adéquats.

  • Pin it!

    Minneboo va attaquer son avocat. Il s’estime mal défendu

    MM.jpgLe désormais ex-échevin Marc Minneboo a pris sa décision en concertation avec son nouvel avocat, Me Marc Uyttendaele. Son défenseur dans le dossier du Foyer Fontainois ne l’a pas représenté correctement en appel et surtout n’a pas rentré le dossier de pourvoi en cassation dans les délais.

    Résultat : il est définitivement condamné et surtout inéligible pour 5 ans.

    Vendredi dernier, la vie de Marc Minneboo basculait en apprenant le rejet de son pourvoi en cassation concernant sa condamnation à 30 mois de prison avec sursis pour abus de bien sociaux dans le dossier du Foyer Fontainois. Condamné en dernière instance, il prenait donc immédiatement la décision de faire un pas de côté en se retirant du Collège où il occupait la fonction de premier échevin. Après cette première réaction à chaud, l’homme qui se dit innocent de tout est visiblement meurtri. Il revient donc sur ce qui lui arrive. « Je suis face à une injustice totale », clame-t-il. «Je ne comprends pas comment on peut rester aveugle face aux pièces du dossier », qu’il nous exhibe. On y voit clairement dans divers P-V. du conseil d’administration du Foyer Fontainois, qu’il n’est pour rien dans l’attribution d’une prime à la directrice gérante de l’époque ainsi que l’utilisation par celle-ci de sa voiture de fonction durant un congé de maladie. Pourquoi a-t-il donc été condamné si les preuves de son innocence sont là. « Je ne comprends pas. Une chose est certaine, j’ai été très mal défendu en appel. Mon avocat n’était pas là et il ne s’est pas excusé auprès de la cour ». Une attitude que les magistrats ne tolèrent que rarement. «J’ai donc été condamné par défaut et nous avons fait opposition. Il m’a toujours dit que je ne devais pas m’inquiéter, que tout irait bien. On a donc décidé d’aller en cassation».

    Sûr de son fait, Minneboo a fait confiance à son avocat. « Il a pris contact avec une collègue liégeoise habilitée à plaider devant la cassation et un jour, on s’est rendu compte qu’il n’avait pas introduit le dossier ». Si son avocat avait été plus scrupuleux dans ce dossier, Minneboo aurait eu une chance de prouver son innocence. Mais il ne veut pas en rester là. «Je sors du bureau de Me Uyttendaele. Il confirme bien que j’ai été mal défendu et nous allons attaquer mon ancien avocat. Je ne sais pas encore comment mais une procédure va être introduite. Par ailleurs, il estime aussi que l’on va aller devant la cour européenne des droits de l’homme car je n’ai pas eu droit à un procès équitable. C’est quand même étonnant qu’on n’a pas voulu entendre les témoins que je demandais, que j’ai été le seul administrateur poursuivi et personne d’autre, que les autres personnes poursuivies ainsi que Georges Rovillard ont dit sous serment que je n’avais rien à voir dans cette histoire... J’ai vraiment le sentiment d’une justice à deux vitesses». «Je suis prêt à tout assumer mais je ne veux pas assumer des choses que je n’ai pas faites. Je ne lâcherai pas jusqu’à mon dernier souffle et s’il le faut j’irai à Strasbourg à pied», poursuit l’homme qui veut tout faire pour laver son honneur «pour ma famille et pour mes enfants surtout ».

    Pour faire entendre sa vérité, Marc Mineboo compte aussi «écrire un livre. Il faut que les gens se rendent compte aujourd’hui de l’engrenage judiciaire dans lequel on peut être pris et se retrouver face à une injustice flagrante». l

    M. KA.

  • Pin it!

    Rovillard, le globe-trotter

    Justice.jpegL’ancien maïeur de Fontaine s’expliquera sur ses voyages.

    ON PARLE MÊME DE FRAIS DE THALASSOTHÉRAPIE REMBOURSÉS...

    À L’ÉPOQUE, LES FINANCES DE FONTAINE ÉTAIENT DANS LE ROUGE !

    Georges Rovillard, l’ancien bourgmestre de Fontaine-l’Évêque était absent hier matin devant le tribunal correctionnel de Charleroi : hospitalisé. Il faut dire que son procès n’a pas encore vraiment démarré : on s’est à peine penché sur le calendrier des audiences et sur quelques formalités de procédure.

    Si le Parquet le poursuit, c’est pour des faux et des détournements, tant au préjudice de la ville de Fontaine que de l’AWIPH, dont il était administrateur général. Le réquisitoire du Parquet de Charleroi a des allures de catalogue de voyages. Il n’est question que de colloques, de voyages d’études et de symposiums aux quatre coins de la planète !Entre 2000 et 2008, quand Rovillard n’est pas dans son bureau du château Bivort, il se trouve à Paris, en Tunisie, au Maroc, à Pékin, à Washington, au Canada, à Hanovre, au Mexique, à Chypre, au Liban, à Arles ou à Turin... Le principe même de ces voyages n’est pas remis en cause par la justice, d’autant que Rovillard a réussi à y participer chaque fois sous sa double casquette de maïeur de Fontaine-l’Evêque et d’administrateur-général de l’AWIPH, l’Agence Wallonne pour l’Intégration des Personnes Handicapées.

    Ce que le Parquet reproche en revanche à l’ancien homme fort de Fontaine, c’est d’avoir un peu trop mélangé ses casquettes, justement : se faire conduire systématiquement à l’aéroport de Roissy par la voiture de l’AWIPH et réclamer des frais de kilomètres à la ville de Fontaine en assurant qu’il y était allé avec sa voiture personnelle, c’est pas top ! Réclamer des frais d’hôtel à l’AWIPH quand c’est Fontaine qui paie le voyage, c’est limite. Rentrer ses tickets de pharmacie, de chocolat, de champagne, de bouquins à l’administration de Fontaine-l’Évêque, en les faisant passer pour des frais professionnels, c’est pas délicat non plus... surtout quand on a acheté « Les quatre filles du docteur March » et « Croc Blanc » !

    Emmener sa femme en voyage et lui offrir des restos gastronomiques, des parfums ou des bouquins, aux frais du contribuable, c’est désormais mal vu par les temps qui courent. Et puis, il y a les petites mesquineries : ajouter un zéro sur une note de taxi pour se faire rembourser 70 euros au lieu de 7, c’est symptomatique ! On en reparlera. l

    ANNE DAUCHOT

    2145709682_B971439211Z.1_20131119162357_000_GS11HKMUN.1-0.jpg

    ET MAINTENANT ?

    On en reparle en juin puis en septembre M. Rovillard n’est pas le seul prévenu du dossier. Son épouse Jeanine Hennart figure également sur le banc de la prévention, de même que l’ancien secrétaire communal Michel Carlier et l’ancienne receveuse communale Régine Lejeune. Georges Rovillard conteste une bonne partie des préventions, les autres en contestent l’ensemble. À ce stade, ils sont évidemment tous présumés innocents, les uns et les autres. Faudra-t-il entendre Philippe Seghin ?

    C’est en tout cas l’une des demandes formulées par la défense, Philippe Seghin ayant succédé à Georges Rovillard à la tête de la commune après les élections de 2006. Pourquoi les parties civiles, à savoir la Ville de Fontaine-l’Évêque et l’AWIPH, n’ont-elles pas encore pu chiffrer leur dommage et leurs revendications civiles, alors que «l’affaire Rovillard» a démarré en 2006 ?

    Ce ne sont que quelques-unes des nombreuses questions dont il sera débattu au cours de deux prochaines audiences, le 17 juin et le 23 septembre, avant que l’on entre enfin dans le vif du sujet. l

  • Pin it!

    Carnaval de Forchies (photos)

    CDF.jpg

    Réception par l’Administration communale et le Comité des Fêtes de Forchies de toutes les sociétés participantes avec remise de médailles.

    Album.jpg