- Page 2

  • Pin it!

    Le «roi du ticket de caisse» au tribunal en mars 2014

    Justice.jpegL’ancien maïeur de Fontaine-l’Évêque est poursuivi pour une série de faux et de détournements commis entre 2000 et 2008.

    À l’époque, il était à la fois bourgmestre de Fontaine, administrateur de l’AWIPH (l’Agence wallonne pour l’intégration de la personne handicapée) et président de Cube, l’association des communes de Belgique. Des « casquettes » qui lui ont permis de voyager autant qu’un conférencier d’Exploration du Monde: la Chine, le Canada, les États-Unis, la Grèce, le Liban, Chypre, le Maroc, la Tunisie...


    Le problème, c’est que le Parquet lui reproche de s’être fait rembourser ses frais à tous les râteliers, à la fois à Ville et à l’AWIPH... Et que nombre de ces frais n’ont qu’un très vague rapport avec des frais professionnels: champagne, parfums, chocolats, bouquins, fringues, thalassothérapie, abonnement de fitness, crème antirides, peluches Disney...

    Aux côtés de Rovillard sur le banc des prévenus, on trouvera aussi sa femme, Jeannine Hennart, Michel Carlier, l’ancien secrétaire communal et Régine Lejeune, l’ancienne receveuse communale

    R.jpg

  • Pin it!

    Foyer fontainois

    FF.jpgL’échevin Minneboo condamné en appel.


    Voyage au Mexique, des dizaines de bouteilles de vin, un bracelet, un tapis d’orient, une Audi A4 : le dossier est « riche en cadeaux ». Aujourd’hui échevin à Fontaine- l’Évêque, Marc Minneboo a été condamné devant la cour d’appel de Mons pour abus de biens sociaux au préjudice du foyer fontainois avec la complicité de deux autres prévenus.

    L’élu local a d’ores et déjà prévu d’aller en Cassation.
L’affaire avait éclaté en 2006. Marc Minneboo et deux autres prévenus étaient dans le collimateur de la justice pour avoir piqué dans la caisse de la société de logements de Fontaine-l’Évêque, le « Foyer fontainois ». Ils avaient été condamnés en première instance.
Marc Minneboo avait alors décidé d’interjeter appel. Signalons au passage que les deux autres prévenus, Philippe Holemans et Antonietta Aloe, n’ont pas fait cette démarche. Le premier est toujours architecte et la seconde s’est exilée en Floride.


    Devant la cour, l’homme qui est aujourd’hui premier échevin n’a pas obtenu gain de cause. Pire, sa peine a été aggravée. La cour d’appel l’a condamné à une peine de 30 mois de prison avec sursis.
    Dans le dossier, on apprend que Marc Minneboo et ses deux complices ont largement profité du Foyer fontainois pour mener la grande vie. On y parle d’un voyage au Mexique qui n’avait aucun lien avec les missions de la société de logements. On a également appris qu’un tapis d’orient de 3.000 euros avait été acheté sur le compte de la société.


    La coprévenue de Minneboo profitait d’une voiture de leasing, une Audi A4 1.9 tdi, alors qu’elle... était en congé maladie. Elle se faisait également verser 2.000 euros tous les mois.
    Des dizaines de bouteilles de vin ont aussi été facturées à la société de logements...
Dans son arrêt, la cour considère que, pour l’essentiel, les faits sont établis. Soulignons que les illégalités ont perduré pendant plusieurs années. A l’époque Marc Minneboo était vice-président puis président du conseil d’administration de la société de logements. Aujourd’hui, il est premier échevin dans cette même ville de Fontaine-l’Évêque. Marc Minneboo a toujours nié son implication dans ce dossier et a toujours plaidé la bonne foi.  P.B.
    Sans titre.jpg

    De l’argent qui était destiné, en principe, aux bénéficiaires...
    Photo D.Gauvain.


    L’AVIS DE L’ÉCHEVIN

    « J’ai moi-même dénoncé les irrégularités »

    Pour Marc Minneboo, cette condamnation est terrible : « Les juges n’ont pas tenu compte de mon argumentation. Comment pourrais-je être coupable alors que c’est moi qui ai dénoncé les irrégularités ».
    L’homme est formel, il est innocent. « Je n’ai rien à me reprocher. Les deux autres prévenus ont reconnu avoir mis en place ce stratagème dans les années 1990. Je rappelle que j’avais 16 ans, à l’époque. Je ne travaillais pas à la ville. Je suis arrivé en cours de route, dans les années 2000. Et lorsque j’ai constaté ce qui n’allait pas au Foyer fontainois, j’ai dénoncé les faits. J’ai alerté la Région wallonne. J’ai frappé à toutes les portes pour que les choses se régularisent. Si j’avais quelque chose à me reprocher, vous pensez vraiment que j’aurais agi de la sorte. » Par ailleurs, Marc Minneboo rappelle qu’il n’était pas le seul à être vice-président. « En tout, nous étions trois. Or, je suis le seul des trois à être poursuivi devant la justice. Pourquoi ? J’ai relevé cela devant les juges. Il n’y a pas eu de réaction. »


    M. Minneboo estime que la cour a suivi le jugement prononcé en première instance, « sans prendre la peine d’évaluer mes arguments. Et à ce titre, je me pourvois en Cassation. Et s’il le faut, j’irai à Strasbourg. Juste pour protéger ma famille, mes enfants. » l

    P.B.

    L'échevin de Fontaine-l’Évêque, condamné en appel, conserve ses attributions

    Marc Minneboo, l’échevin des Travaux de la commune de Fontaine-l’Évêque, a décidé de se pourvoir en Cassation, une décision quant à la poursuite de ses missions scabinales n’est donc pas encore à l’ordre du jour, a affirmé mardi Noël Van Kerckoven, le bourgmestre socialiste de la commune.

    L’échevin fontainois des Travaux a récemment été condamné par la cour d’appel de Mons dans le dossier du Foyer fontainois, société de logements sociaux en proie à une gestion irrégulière avant 2006. «Visiblement, la justice me reproche en tant que directeur gérant de la société de ne pas m’être opposé assez fermement aux avantages que s’étaient octroyés avant mon arrivée deux responsables de la société. Mais je n’ai pas participé aux séances de décision incriminées et je compte encore me défendre en allant en Cassation», a affirmé mardi Marc Minneboo.

    Sans titre.jpg

    Devenu depuis échevin, Marc Minneboo note que ses collèges lui maintiennent leur confiance. «Il n’est en aucun cas question d’enrichissement personnel et ils le savent», ajoute-t-il.

    Belga


  • Pin it!

    Fauchée avec son fils

    FAITS_DIVERS.jpgUn accident s’est produit lundi matin sur le boulevard du Nord à Fontaine-l’Évêque. Une mère et ses deux enfants de 3 et 5 ans ont été heurtés par une voiture sur un passage piéton. Les trois victimes ont été blessées et transportées en milieu hospitalier.

    La femme et ses deux enfants avaient entrepris de traverser le boulevard du Nord à Fontaine-l’Évêque en empruntant le passage clouté, peu avant 9 heures du matin, indiquent les services de secours. Un véhicule venant de la rue du Pétria, qui roulait à une allure normale selon les témoins, s’est engagé sur le boulevard. Son conducteur n’a manifestement pas aperçu les victimes et les a percutées. Projetés au sol, la mère et ses deux enfants ont été blessés à des degrés divers.

    Un ambulancier en civil leur a porté les premiers soins avant de céder le relais aux secours. Les victimes ont été transportées à l’hôpital Vésale de Montigny-le-Tilleul. Leurs jours ne semblaient pas en danger.

    Avertie des faits, la police locale des Trieux s’est rendue sur place et a installé un périmètre de sécurité.

    Belga

    En plus, Nancy est enceinte : « Je ne sais pas si mon fœtus sera sauvé »


    Nancy, 35 ans, et son fils Romain (3 ans et demi) traversaient la rue du Nord, à Fontaine-l’Évêque, quand ils ont été renversés par une voiture.
« J’ai juste eu le temps de me mettre devant mon fils quand j’ai vu la voiture arriver », explique la jeune femme, qui est enceinte depuis un mois.
    Service prénatal et de néonatalogie, à l’hôpital Vésale, nous sommes dans la chambre de Nancy, alitée avec son fils Romain. Le garçon de 3 ans et demi, la moitié droite du visage barrée par deux hématomes, est endormi. « Je crois que nous avons eu de la chance, malgré ce qui est arrivé », confie sa maman . Elle aussi est blessée, mais le moral est bon.


    Plus tôt dans la journée, les deux victimes se faisaient renverser par une voiture, alors que Nancy conduisait son garçon à son école. « À pied, parce que je tiens toujours à ne pas me garer juste devant l’école », précise Nancy. Le trajet que nous faisons à pied, mon garçon et moi, on le connaît depuis la rentrée scolaire. Romain est en première maternelle. Et nous faisons évidemment toujours attention sur le parcours, la configuration des trottoirs et de la route pose quelquefois problème. »
    Arrivés rue du Nord, Romain et sa maman empruntent le passage pour piéton : « J’avais regardé à gauche et à droite », poursuit Nancy. « Il y avait une voiture qui arrivait, mais de suffisamment loin pour que nous puissions traverser sans nous inquiéter. » C’est pourtant cette voiture-là qui allait percuter la maman et son fiston.


    «Je n’ai pas compris ce qui se passait », se souvient Nancy. « La voiture ne roulait pas vite, peut-être à 60 kilomètres-heure, mais pas plus. Il n’a pas pu ne pas nous voir. Quand j’ai tourné la tête à nouveau, en traversant, je l’ai vue arriver sur nous : j’ai eu le réflexe d’éloigner par la main mon fils et de me mettre face à la voiture, pour essayer de protéger Romain. Je me souviens de l’impact avec la voiture, de la douleur que ça a été pour moi. Puis plus rien. » Nancy se trouve projetée au sol, inconsciente. La jeune femme reviendra pourtant rapidement à elle. « J’ai été surprise de voir autant de têtes penchées au- dessus de moi. Des gens qui me connaissaient, qui me tutoyaient : on me disait que les secours étaient prévenus, que mon mari allait arriver. J’ai voulu avoir immédiatement des nouvelles de Romain. »
Le petit garçon avait été lui aussi projeté à plusieurs mètres de l’impact. « Il a eu très mal, le visage râpé en tombant au sol, comme le bas de son dos. Il dort énormément depuis son admission. Et quand il est réveillé, il a peur. Mais les examens sont bons », glisse, rassurée, la jeune maman. Qui est également enceinte de son deuxième enfant. « Je suis enceinte depuis un mois. Les médecins m’ont examinée mais je ne veux pas avoir de nouvelles trop précises pour le moment », poursuit-elle tout de même, toujours choquée. « Nous passerons de toute façon la nuit ici, à l’hôpital. Mon mari a prévenu l’école, il a alerté mon lieu de travail. Nous allons nous laisser guider par les médecins. » Combe de l’ironie, voici un an, Nancy avait déjà été victime d’un accident de circulation. « Mais c’est moi qui tenais le volant: je sortais du R3, la route était très humide. Je suis partie en dérapage, pour aller me percuter contre la rambarde de sécurité. Je préfère garder le moral et me dire que je sais encaisser les coups », sourit la jeune femme : « J’ai également fait de l’équitation quand j’étais plus jeune : les chutes, je sais ce que c’est ! », réussit-elle encore à ironiser.


    Quant à l’automobiliste qui les a percutés : « Je ne lui en veux pas, il devait sans doute être distrait. Nous étions bien sur le passage pour piétons, mais cette rue pose problème, on devrait y installer des casse-vitesses ! » Le conducteur, en état de choc, avait pu être entendu par la police de la zone des Trieux. L’homme, qui conduisait lui aussi son enfant à l’école, n’était absolument pas sous influence. l

    B.BT

    Sans titre.jpg

    Photo F.Vanhove.


    « On devrait mettre des casse-vitesses dans cette rue ! » confie Nancy, une des deux victimes.



  • Pin it!

    BRETAGNE, LE CŒUR & L’ÂME CELTE

    ccf-petit.jpgINVITATION DU CENTRE CULTUREL DE FONTAINE L’EVÊQUE asbl.

    Conférence-Diaporama & dégustation de spécialités (cidre, palets bretons…)
    UN VOYAGE EN IMAGES A LA RENCONTRE DE LIEUX MYTHIQUES OU INSOLITES, AVEC LA GRANDE TROMENIE, PROCESSION DE LOCRONAN QUI A LIEU TOUS LES 6 ANS EN COSTUMES BRETONS…  
     
    Le 05 décembre à 19h30 au Château Bivort, rue du Château, 1 à 6140 Fontaine-l’Evêque par Paul LORSIGNOL, photographe conférencier.
     
    La Bretagne offre un fantastique héritage issu du passé le plus lointain. Restée attaché à ses traditions enracinées dans le monde celte, c’est depuis peu qu’elle s’intègre à la France, au risque de perdre son âme… Les villes d’art de Quimper, Dinan ou Saint-Malo, figurent parmi les plus belles villes de France, mais c’est dans ses villages de pierre et de chaume que résiste le monde celte, fouetté les embruns de l’océan et de l’Histoire…

    image003.jpg

    Le reportage s’attarde sur quelques-uns des plus beaux sites de Bretagne (Saint-Malo, Carnac,…), mais fait aussi découvrir des expériences insolites : chambres d’hôtes de charme, balade en voilier ancien, et surtout l’extraordinaire procession qui a lieu tous les 6 ans à Locronan, village du Finistère classé parmi les plus beaux villages de France. La procession de la « Grande Troménie » a lieu tous les 6 ans seulement et regroupe les plus beaux costumes traditionnels. De somptueuses images pour vous immerger dans la Bretagne profonde, à la rencontre de l’âme celte…

    image005.jpg

    Après le reportage, le bar sera ouvert, avec possibilité de goûter une sélection de spécialités bretonnes : cidre, palets bretons, …


    P.A.F. : 8 € ; de 12 à 18 ans : 2 € et gratuit jusque 12 ans


    ACCES:http://maps.google.be/maps?f=q&hl=FR&q=Rue+du+Ch%C3%A2teau+%2C6140+FONTAINE-L%27EVEQUE%2CBelgium

    BRETAGNE.jpg

     

  • Pin it!

    Salon des Artistes de l'Entité (photos)

    Salon des Artistes-2.jpgLe service Culture de la Ville de Fontaine-l’Évêque, en collaboration avec le centre culturel a organisé "Le Salon des Artistes de l’entité".

    Exposition de dessins, peintures, aquarelles, sculptures, photos, …à l'école André Bienfait, Cité des Oiseaux.

    Plus de quarante artistes ont exposé leurs travaux. Qualité et diversité étaient les principaux caractères de cette exposition.

    Une foule compacte a assisté au vernissage de l'exposition et les artistes exposants on reçu des mains du Bourgmestre, un petit présent, témoin de ce Salon.

    Salon des Artistes-12.jpg

    Pour accéder à la galerie photos du vernissage, suivre le lien ci dessous:

    http://www.flickr.com/photos/derryturla/sets/72157637730525894/

    Les Artistes exposants

    Aernaut Jocelyne. Bac Georges. Bourkel Françoise. Buisseret Claude. César Pascale. Charlier Claudine. Cheron Annie. Conreur Cécile. Degauque Lilianne. Denis Isabelle. Docquier Sabine. Feraille Annie. Furfaro Karia. Gajdzik Jacqueline. Gantois Olivia. Godisiabois Nicole. Horlait Madeleine. Huchon Marcy. Lecrond Kimberley. Lejeune Claudine. Lhoir Martine. Libert Guy. Maillien Jacqueline. Massin Jean. Mathy Eric. Moulin Jacqueline. Oudar Maxence. Paquet Laurence. Parmentier Nancy. Piccin Dany. Rombeau Pierre. Rooman Caroline. Rosik Benoît. Rossi Ariella. Santagata Dora. Seghin Jacqueline. Spagnoli Maria. Stocco Marina. Suzan Jean-Luc.Turla Derry. Vinet Annette. Van Tongerloo Marc.

    Remerciements:
    - Le Service Culture de l’Administration de Fontaine-l’Évêque
    - Les A.M.P. et la Maison de la Laïcité
    - Le Service Environnement
    - La Direction de l’École A. Bienfait
    - Les personnes qui, de près ou de loin, ont contribué au succès de l’exposition
    - Les 44 artistes

  • Pin it!

    Nouveau à Fontaine-l'Evêque

    IMG_0803.JPG

    IMG_0803.JPG

    Début janvier, un reportage plus détaillé sera publié au sujet de cette nouvelle association.

    Sur Facebook: https://www.facebook.com/fontaine.cartophilatelique

  • Pin it!

    Impro à la Case Départ

    MdJ.jpg

    Affiche Impro 20131116.JPG

  • Pin it!

    Souper annuel du Quartier Latin

     

    Souper.jpg

    Le quartier latin a le plaisir de vous inviter pour son traditionnel souper annuel.

    Au menu cette année, Choucroute, Rôti Orloff,...

    Toutes les réservations sont attendues pour le 19 novembre au plus tard.

    Président : 0496637400
    Vice-Président: 0495257977
    secrétaire: 0475341702

     

    QL.jpg


  • Pin it!

    Soirée Russe aux Trois Coups

    Les Trois Coups.jpg

    flyer Soirée russe - journal d'un fou RECTODEF.jpg

    Verso(1).jpg

  • Pin it!

    Souper "Les Intimes".

    1.jpg

    1451542_375401335925996_842912559_n.jpg