- Page 4

  • Pin it!

    Sur un Nuage...

    CCF.png

    ccf.JPG

    Vidéorama photos de la représentation de ce samedi 5 mai 2012

    en la salle de la Bouteillerie.

    Textes: Pascal FEYAERTS   -   Musiques: Marielle VANCAMP

    © DT

    Cliquez sur la photo pour un diaporama

     

    Sur un Nuage... (9 sur 32).jpg


  • Pin it!

    La photo du dimanche

    _MG_8845.jpg

    Le printemps vu du haut de Wespes

  • Pin it!

    Police Fontaine

    POLICE ANDERLUES/BINCHE et COURCELLES/FONTAINE


    Flamme_police.jpgDeux zones de police pourraient s’échanger leur chef respectif: Thierry Meunier, à la tête de la zone des Trieux avait fait savoir son envie de ne pas prester un dernier mandat à la tête de la police de Courcelles et de Fontaine-l’Evêque. Idem pour Jean-Claude Labar, démissionnaire de Binche-Anderlues, épuisé par de multiples querelles qui ont assombri sa fin de mandature. Tous deux ont préféré changer de zone et ont postulé en chassé-croisé vers d’autres cieux: Jean-Claude Labar est d’ailleurs le seul candidat qui se soit proposé pour reprendre le poste de chef de zone aux Trieux.

    Pas gagné

    Son nom sera présenté ce soir lors d’un conseil de police qui s’annonce partagé sur le nom du Binchou. Celui-ci quitte sa zone après des mois de conflits qui auront miné sa fin de mandat. Et son éventuelle arrivée à la tête des Trieux n’est pas gagnée: certains policiers locaux ne se réjouissent pas de voir Mr Labar chez eux. Et, dans la foulée, un préavis de grève a été déposé auprès du bourgmestre et du chef de zone actuel!

    t-20120503-H3UD9P-0.jpgCe dernier, Thierry Meunier, fait jeu égal pour Anderlues avec un autre candidat, un ancien commissaire de La Louvière, actuel chef de corps de la zone de la Haute-Senne.“Jusqu’il y a quelques semaines, aucun candidat ne se présentait à ma succession”, confirme Thierry Meunier. “S’il l’avait fallu, j’aurais continué comme faisant fonction...” Mais sans avoir jamais caché un réel sentiment de lassitude, compréhensible, sans doute, pour un policier à la tête de la zone des Trieux depuis sa création. “Le manque d’argent et de personnel ont été deux chevaux de bataille permanents, c’est vrai. Même si j’estime que nos hommes ont fait du bon travail, avec les moyens qui étaient les nôtres. Je crois qu’il est sain, à un moment donné, de laisser la place à un autre: ce moment était venu pour moi, même si je ne quitterai pas l’arrondissement judiciaire si ma candidature est reprise pour Anderlues-Binche”.

    On ne sait si le départ de Thierry Meunier sera pleuré au sein de son personnel. Des liens s’installent avec les années. Mais on sait également que l’éventuelle succession prestée par Jean-Claude Labar ne serait pas forcément appréciée par tous, ici, aux Trieux.

    Car l’ancien chef de la zone Binche-Anderlues a lui aussi eu son quota de mécomptes. Au point d’être l’objet d’un audit mené sur sa zone, défavorable pour le policier. “Je quitte la zone rempli d’amertume”, confiait-il récemment.

    J-C Labar (à gauche), seul candidat pour remplacer T.Meunier.

  • Pin it!

    Les indiens amazoniens et la nature

    Conférence: "Les indiens amazoniens et la nature", par le professeur Marc Lenaerts du Laboratoire d’Anthropologie des Mondes Contemporains (LAMC) de la Faculté des sciences sociales et politiques de l’ULB.

    On imagine souvent les indiens amazoniens comme des "gardiens de la nature" ou des "protecteurs de la forêt". Pourtant, l'idée qu'ils se font des animaux, des plantes et des "esprits de la forêt" est très différente de la nôtre, et c'est ce que la conférence essaiera d'expliquer. Mais il existe certaines convergences avec nos préoccupations écologiques. 

    Pour en savoir plus sur le conférencier:

    http://lamc.ulb.ac.be/spip.php?article44

    Le blog:

    http://peuplesmenacesamazonie.blogspot.com/

    Le 14 mai 2012 à 19h30,à la Maison de la Laïcité de Fontaine-l'Evêque:

    1, Place Degauque - 6142 Leernes - Tél: 071/54.25.56

     Organisateurs: Ville deFontaine -l'Evêque, le MOC,ICRA international, Maison de la Laïcité fontainoise et l'Extension de l'ULB,  les bibiothèques communales de Fontaine,Oxfam, le Plan de cohésion sociale, le Plan communal de Développement de la Nature

     photashbebe.jpg

    photashpecari.jpg

    photinterkamar.jpg

  • Pin it!

    Jogging / Foulées filamarchoises


    Galerie photos mise à jour

    Domenico Volpe remet le couvert de l’an passé

    aFF.jpgpartir du moment où il était de la partie, on se doutait bien que les 27es Foulées Filamarchoises iraient dans l’escarcelle de Domenico Volpe. C’est que ce dernier, déjà victorieux l’an passé, tient tout particulièrement à l’épreuve de son village et qu’il a désormais les moyens de ses ambitions. Et, de fait, il l’a emporté avec brio devant Julien Thonnart, plus d’une minute séparant les protagonistes à l’arrivée.

    “ Julien et moi, nous sommes restés ensemble les 5 premiers kilo- mètres que nous avons couverts en 18’30, ” précise le vainqueur.

     Je me suis ensuite détaché. Et j’ai vite creusé un bel écart, grâce à la côte de la rue Royale que je con- nais par cœur (rires). ” Cette côte, beaucoup de coureurs l’appréhendent. “ C’est vrai qu’elle est dure, ” admet sans peine Domenico. “ Mais ce qui fait le plus de dégâts dans le peloton, c’est le faux plat qui la prolonge. Ces difficultés ne m’ont cependant pas empêché de courir les 5 derniers kilomètres en 16’20, et ça c’est fort encourageant pour la suite de la saison. ” Pour pouvoir disputer le jogging de son village, Domenico a sollicité l’accord de son entraîneur auCABW, Fernand Brasseur.

    “ Je lui ai proposé de courir en endurance, mais il m’a, au contraire, invité à donner le meilleur de moi même. Il me surprendra toujours (sourire). Maintenant, tant à l’en- traînement qu’en compétition, je vais plus vite, et sans devoir puiser dans mes réserves. C’est ça, la méthode de Fernand... ”

    À 20 ans, le Filamarchois voit s’ouvrir devant lui de belles perspectives en cross et sur piste. “ Cette an- née, j’espère réaliser des temps de 14.40, voire 14.30, sur 5.000 m et 31.00 sur 10.000. Mais, pour ça, je dois encore gagner en vitesse. ” En attendant, il savoure sa seconde victoire sur ses terres.

    KARL ZIMMERMANN

    FF.jpg

    91 joggeurs ont pris le départ des Foulées Filamarchoises. J.SZYBIAK

    Diaporama ci-dessous


     

  • Pin it!

    Taxe sur les logements inoccupés

    Logement.JPGLa Ville de Charleroi se tate encore sur  la suite qu’elle reservera à l’arrêt rendu par la Cour d’appel de Mons. Il déclare illégale et discriminatoire la taxe sur les immeubles inoccupés prélevée par la métropole sambrienne.


    Fontaine fait aussi la distinction

    Fontaine-l’Evêque, soucieuse de luter contre l’accroissement des chancres urbains, a introduit en décembre 2007 une taxe communale sur les logements inoccupés. Tout comme celle en vigueur à Charleroi, l’entité a inclus dans la réglementation l’exonération publique, bien que le nombre d’immeubles rentrant dans cette condition soit extrêmement faible sur le territoire fontainois.

    “Notre taxe s’inscrit dans la même mouvance que celle de Charleroi mais seulement dans la théorie.

    Dans les faits, c’est autre chose, pointe Philippe Seghin, le mayeur. Dans ce contexte, nous n’avons pas d’inquiétude concernant la décision de la Cour d’appel de Mons. Notre dispense n’a jamais été mise en application car aucun de nos immeubles publics n’est inoccupé.”

    Concernant les modalités pratiques, la taxe de Fontaine-l’Evêque s’élève à 150 euros par mètre de façade. Ce montant est multiplié par le nombre d’étages du bâtiment. De plus, si le propriétaire ne répond pas aux multiples courriers envoyés par la commune, la taxe se voit triplée.

     

    taxe-google-abolie.jpg


  • Pin it!

    PS Liste dressée pour les élections

    nouveau-logo-ps.jpgLe Parti socialiste de l’entité de Fontaine-l’Évêque a présenté sa liste en vue des élections communales, lors des fêtes du premier mai, mardi. “Il s’agit d’une liste équilibrée où l’on retrouve des jeunes, des personnes de plus de 65 ans et surtout des socialistes depuis toujours.

    Il n’y a pas de candidats d’ouverture, c’est une décision prise depuis longtemps”, précise Noël Van Kerckhoven, tête de liste. La moyenne d’âge de la liste en question est de 44 ans, et l’équilibre entre sections a été respecté: on trouve 12 candidats fontainois, 7 candidats filamarchois et 6 candidats leernois (13 hommes, 12 femmes). “Ce n’est pas parce qu’il y a la discorde en face, qu’il ne faut pas travailler. Nous allons tout donner pour gagner. Il est temps de refaire quelque chose après six ans de vide à Fontaine”, ajoute Michel Splingard, président de l’USC, à propos de la majorité actuelle. Voici la liste des 25 candidats dans l’ordre: Noël Van Kerckhoven, Véronique Lejeune, Gianni Galuzzo, Marc Minneboo, Nathalie Maghe, Claudine Brassart, Philippe D’hollander, Frédéric Ruelle, Anette Vinet, Cédric Dubusy, Nino Lamarca, Dominique Doneux, Laurent Michel, Fabienne Bourguignon, Sophie Mengoni, Sébastien Verstricht, Léon Dumont, François Nuijten, Clotilde Moulin, Aurélie Aelbrecht, Marianne Van Wymeersch, Vanessa Wajdzik, Nathalie Tanzi, Patrick Bailly, Gianfranco Augello.

     

    ID6173552_1fe_205217_H313FG_0.JPG.jpg

     Noël Van Kerckhoven, tete de liste PS


  • Pin it!

    Trilogie Pagnol à la Bouteillerie

    Trilogie.jpgLes CINERENC'ARTS 2011/2012 A LA BOUTEILLERIE vous présentent une trilogie Pagnol, LES VENDREDI 12, SAMEDI 13 A 20H ET DIMANCHE 14 MAI A10H30. big brol a arbitrairemement choisi de programmer 3 films inspiré de l'oeuvre de MARCEL PAGNOL, CE GRAND CINEASTE ET ROMANCIER POPULAIRE QUI SI BIEN CHANTE LA PROVENCE ...

     

      →→→

    LE VENDREDI 12 MAI A 20H

    CESAR

    De Marcel PAGNOL (Fr. 1936)

    Avec RAIMU, Pierre FRESNAY, Alida ROUFFE, Orane DEMAZIS

    Fanny, abandonnée par Marius, épouse Panisse qui adopte Césariot, l'enfant de l'amour, et l'élève comme son fils. Aujourd'hui, Césariot est adulte et Panisse se meurt. Fanny révèle la vérité à son fils qui décide alors de partir à la recherche de Marius, son père.Troisième volet de la trilogie de Pagnol. La verve et le pittoresque marseillais font de ce "drame gai" une pièce de collection qui n'a de saveur qu'en français.

    En 1935, Volterra rappelle à Pagnol son projet de trilogie. Mais la brouille de Volterra avec Raimu et l'indisponibilité des autres membres de la distribution (dont la plupart sont devenus des vedettes de cinéma) pour une longue période rend le projet irréalisable. Pagnol choisit alors d'écrire directement son troisième volet pour le cinéma et de le réaliser lui-même. Pagnol raconte que, bloqué à la moitié du scénario, il retrouva l'inspiration en improvisant son récit pour une très vieille dame qui ne souhaitait pas mourir sans connaître le dénouement de l'histoire. Faisant fi du réalisme, Pagnol place l'intrigue vingt ans plus tard et introduit parmi les personnages principaux le fils de Marius et Fanny, Césariot. Le film sort le 11 novembre 193616, quatre ans après Fanny. Afin de boucler la boucle, Pagnol adapte son scénario pour la scène. La pièce est créée en 1946 au théâtre des Variétés où avait eu lieu une reprise de Marius et Fanny en 1942-43. Si Orane Demazis, Maupi, Milly Mathis et Robert Vattier retrouvent une dernière fois les rôles qui les ont rendus célèbres, Alida Rouffe et Fresnay, indisponibles, sont remplacés par Marguerite Chabert et Henri Alibert et le rôle de Césariot revient au jeune Raymond Pellegrin que Pagnol venait de faire tourner dans Naïs. Mais la création est endeuillée par la disparition en septembre de la même année de Raimu et qu'Henri Vilbert ne parvient pas à faire oublier.

    Entrée et 1 verre de vin : 3 €

    →→→

    SAMEDI 13 mai A 20H

    LA GLOIRE DE MON PEPRE

    de Yves Robert (Fr. 1990)

    Avec Ciamaca, Philippe Caubère, Nathalie Roussel

    Chronique d'une famille du début du siècle à travers le regard et les aventures du jeune Marcel qui sont également les souvenirs d'enfance de Marcel Pagnol.


    Le film est adapté des souvenirs d'enfance de Marcel Pagnol qu'il rédigea en l'espace de trois ans à travers trois ouvrages : La Gloire de mon Père (1957), Le Château de ma Mère (1958) et Le Temps des Secrets (1960). L'auteur avait le projet de les porter lui-même à l'écran mais il n'en eut pas le temps. Yves Robert s'intéressa au sujet dès 1963 mais l'obtention des droits d'auteur mit de longues années. Il réalisa La Gloire de mon Père et Le Château de ma Mère en même temps, le second sortant le 26 octobre 1990.

    Entrée et 1 verre de vin : 3 €

    →→→

    DIMANCHE 14 MAI A 10H30

    LA FILLE DU PUISATIER

    de Daniel Auteuil (fr, 2011)

    avec Daniel Auteuil, Kad Merad, Sabine Azéma


    En coupant à travers champs pour aller porter le déjeuner à son père, Patricia rencontre Jacques. Elle a dix-huit ans, il en a vingt-six. Elle est jolie, avec des manières fines de demoiselle ; il est pilote de chasse et beau garçon. Un peu de clair de lune fera le reste à leur seconde rencontre. Il n'y aura pas de troisième rendez-vous : Jacques est envoyé au front. Patricia attendra un enfant de cette rencontre. Les riches parents du garçon crieront au chantage, Patricia et son père, le puisatier, auront seuls la joie d'accueillir l'enfant. Une joie que les Mazel leur envieront bientôt et chercheront à partager, car Jacques est porté disparu...


    Auteuil doit beaucoup à Pagnol et à son Jean de Florette où son rôle d'Ugolin, déjà, l'avait imposé en 1986 parmi les acteurs qui comptent du cinéma français. À 60 ans, ce grand enfant revient aussi vers sa région d'origine, la Provence. Le principal mérite de ce film est de faire entendre la langue de Pagnol et de manifester une vraie sincérité dans son propos. Voilà un travail bien fait, honnête, où Auteuil, sans faire oublier Raimu et sa bouleversante humanité, montre qu'il a du coffre, de la patine... - Le Point

    Entrée et 1 verre de Pastis et un bol de pistou : 5 €

    pagnol.jpg

    Pour l'ensemble des trois séances : 10 €

    La Bouteillerie Bd du Nord (ancienne brasserie Patiny face au N° 64)

     

    5P-La-partie-de-carte-w.jpg

     Big Brol asbl - rue de la Station, 58/2 2 6140 Fontaine-l'Evêque - guidf7@gmail.com

    Tél. & Fax : 071/ 54 51 04

    Portables : 0497/53 50 34 - 0496 /39 31 49 -

    organisation : big brol

    Collaboration :

    La Province du Hainaut - Article 27 - Vinodis - Dexia Banque - Bouton S.A.- Le Roy d’Ys - Fleurs Cristaline - S.A. Dutron - SPRL l'Etude (A. Fiore) - La ville de Fontaine-l'Evêque

  • Pin it!

    Il y a une place pour un Front populaire

    174db194ec.jpgDaniel Piron, secrétaire de la régionale carolo de la FGTB s’est distancié du PS en affirmant qu’il ne répond plus aux attentes des travailleurs. Il prône la création d’une force politique à gauche de celui-ci.

    M. Piron, c’est un fameux pavé dans la mare que vous lancez avant le 1er mai... Ce n’est pas à la veille du 1er mai qu’est née cette volonté. Le réel débat date du budget fédéral de 2012. Après la grève de janvier, nous avons fait une évaluation de celui-ci avec nos militants qui a donné ce résultat.

    Paul Magnette (PS) a rétorqué qu’avec d’autres syndicalistes, le PS travaille de manière “constructive et positive”... Qu’il donne des noms quand il dit qu’il travaille avec le syndicat. Il ne doit pas se focaliser sur moi: Antonio Cocciolo, Rudy Pirquet, etc: toute la régionale carolo de la FGTB et les membres du Comité de Développement Stratégique qui s’y trouvent avec M. Magnette pensent pareil. Nous sommes tous sur la même longueur d’onde. Y a-t-il les bases pour créer ce parti à la gauche du PS et d’écolo? Nous pensons à long terme: nous ne nous précipitons pas comme peut le faire Bernard Wesphael qui veut créer un Front de Gauche. Nous souhaitons travailler avec les militants, les délégués... pour mettre en place une force de gauche allant de la social-démocratie aux radicaux.

    C’est ouvert aux gens du PS qui s’y reconnaîtront. Nous mettrons, après les élections d’octobre, notre programme sur papier. Il y a de la place pour un Front populaire, car nous sommes dans le même climat économique qu’en 1936. On dit aussi que ce n’est pas la première fois que vous vous distanciez clairement du PS...

    À Charleroi, oui! Cela fait 30 ans que j’y suis, jamais nous ne sommes prononcés officiellement de la sorte. Nous irons au bout.

    Quand le fédéral aura encore 5 milliards d’économies à faire l’an prochain, on verra si l’index sera préservé, notamment. Là, d’autres fractures se créeront. Ailleurs qu’à Charleroi.

    Mais y a-t-il un homme, comme Mélenchon en France, pour incarner ce parti?

    Ni Dieu, ni César, ni Tribun: c’est une équipe qui portera cela. Chez les militants, il y a des gens capables de bosser à cela.

    624_341_72665a18d107bee1638ae0faa15bc965-1335762672.jpg

    Photos RTBF et PCB

    Antonio SCAVUZZO

     

  • Pin it!

    Sur un nuage...

    mvc.JPGLe 5 mai 2012 à 19h30, salle de la Bouteillerie, Boulevard du Nord. Concert musico-poétique le samedi 05 mai à 19h30 organisé par le Centre Culturel de Fontaine-L'Evêque.

    Née en 1983, Marielle Vancamp débute par le violon classique puis, à la recherche de nouveaux univers, elle découvre le jazz et le folk.

    Elle suivra notamment des stages et des cours de violon jazz avec Jean-Pierre Catoul, Françoise Derissen, Didier Lockwood ou Johan Renard, de violon irlandais auprès de Kieran Fahy, mais aussi de violon arabe auprès de Jalal el Alouli et de violon traditionnel avec Luc Pilartz et Aurélie Dorzée… Elle participe également à des ateliers de musique klezmer avec Philippe Leblanc.

    Après une licence en Information et Communication à l’université de Liège, elle étudie le violon jazz aux Conservatoires de Mons et de Bruxelles.

    En 2007, elle fonde avec Monique Gelders le groupe Klezmamo, où elle mélange les répertoires klezmer et sépharates et donne aussi de la voix. Depuis, elle a aussi intégré le String Quartet d’Alexandre Furnelle, et collabore avec la troupe des Baladins du Miroir sur le spectacle "Tristan et Yseut".

    Le Centre Culturel Fontainois propose, à la Bouteillerie, un spectacle tout en délicatesse basé sur les textes de Pascal Feyaerts, bibliothécaire à Fontaine-l’Évêque et auteur (voir ci-dessous).

    EXTRAIT: "La distance ravive, dit-on, le verbe qui s’échoue et le soir se saisit de ton absence comme le rideau rend plus vivace encore les acteurs qu’il feint de gommer. Je voudrais te parler de la lune, te dire que la nuit tous les chats ne sont pas gris, qu’en dépit de leur nom les rigoles manquent singulièrement d’humour, qu’elles ont, elles aussi, leur part d’ombre et que certains y ont abandonné leur âme : je m’y perds tout comme eux, loin de tout, loin de toi… Je voudrais te parler de mes voyages et du temps, te dire que les trains qui fuient leur ombre n’ont pas d’attaches ni d’heure pour le départ, et que les seules horloges que je connaisse épellent chacune des lettres de mon prénom mais ignorent tout de toi. Elles ont l’éternité pour t’attendre et je n’ai plus aucun nom à leur donner et toujours un train à prendre."

    P.F. - (Absence, extrait de « L’amour en lettre Capitale », extrait recueil inédit)

    A voir et surtout à écouter, ce samedi 5 mai 2012 à 19h30'.

    ccf.JPG

    nuage.JPG