- Page 3

  • Pin it!

    CPAS: le coup de gueule du PS

    logo cpas bleu.jpg“La majorité prend les plus mauvaises décisions”, disent-ils

    Dans un contexte déjà difficile, le PS de Fontaine-l’Evêque pointe de nouvelles anomalies dans la gestion du CPAS. Les socialistes dénoncent le pourrissement de la situation dans l’affaire opposant le personnel à l’ancienne secrétaire faisant fonction et dénoncent la non-reconduction du contrat d’une autre assistante sociale.

    Le contexte est toujours aussi explosif au CPAS de Fontaine-l’Evêque. Souvenez-vous: un conflit op- pose la secrétaire faisant fonction -qui ne l’est plus pour le moment- et 13 des membres du personnel employé (qui compte 18 personnes).

    Ils dénonçaient des faits de harcèle- ment et d’abus de pouvoir de la part de Florence Hubo. Après un arrêt de travail, la plupart d’entre eux s’étaient mis en maladie. Ils attendaient le rapport du service de médecine sociale externe Arista (voir ci-dessous) qui devait permettre de prendre une décision. Celui- ci est désormais arrivé, mais une décision tarde à arriver, alors qu’ils sont entre-temps revenus au travail.

    Dans ce contexte, le PS monte au créneau et dénonce un autre fait. “En urgence, lors du conseil de l’action sociale du 3 mai, nous avions tous voté, majorité comme opposition, pour que l’acceptation de la demande de mise à disposition de trois mois d’un assistant social, dé- jà absent depuis longtemps, soit assortie de la reconduction du contrat de la personne qui le remplaçait ”, expliquent les conseillers CPAS socialistes, Dominique Donneux, David Krapez, Gianfranco Augello et Michel Splingard.

    Le 9 mai, les affaires se gâtent. “ Nous avions eu lecture du rapport Arista. Ensuite, nous en venons à l’affaire de l’assistant social. Et là, on décide de se positionner sur la demande de l’assistant social, sans l’assortir de la reconduction de sa remplaçante. Nous avons été trahis. Nous avons donc quitté la séance ”, poursuivent les conseillers CPAS socialistes. Le président du CPAS, Michel Bagnoli (MR) a avancé des arguments budgétaires. “ Avec les solutions apportées par le rapport Arista, nous allons devoir nommer deux autres chefs du personnel. Ce n’était pas prévu à la base. Du coup, on ne peut reprendre l’assistante sociale, puisque nous devons calculer l’impact budgétaire de ces deux embauches ”, explique le président du CPAS. “ Le remplacement était budgété pour toute l’année, rétorquent les socialistes. Mais à travers cet exemple, nous dénonçons ces dysfonctionnements au CPAS. Cette assistante sociale faisait partie des 13 personnes en conflit avec Florence Hubo. ”

    Et d’en revenir des dissensions au sein de la majorité qui, selon les conseillers CPAS socialistes, empêchent une décision claire concernant le conflit interne. “ Nous de- mandons une décision rapide. Les gens attendent depuis trop longtemps. Or, on nous a annoncé la mise sur pied d’un comité de pilotage pour trouver une solution.  Jusqu’ici, pour le bien des bénéficiaires et des employés, mais aussi pour le bon fonctionnement du CPAS, nous n’avons jamais politisé les dossiers. Mais ici, nous dénonçons toutes les décisions de la majorité qui sont mauvaises, à cause du conflit entre le bourgmestre Philip- pe Seghin et l’échevin Michel Siciliano. Ils cherchent à ne pas prendre de décision d’ici les élections. Nous avons pris contact avec la fédération des CPAS de Wallonie pour dénoncer ces dysfonctionnements. ” «

    ANTONIO SCAVUZZO

    CPAS.jpg

    LES SUITES DU CONFLIT

    Un employé de retour: Encore la terreur, ici

    Le rapport d’Arista sur le conflit interne au CPAS était avancé par les autorités communales comme la base des solutions à prendre pour éteindre le conflit. Peu d’informations filtrent, le rapport ayant seulement été lu au collège communal et aux employés.

    Il semble que ce rapport, plutôt une tentative de conciliation, pointe toutes les fautes de l’ancienne secrétaire faisant fonction, avant d’avancer des solutions. Et qu’il décrit un hyper-conflit enkysté. Bref dur de sortir de la crise. Voire impossible. Parmi les solutions préconisées, la mise sur pied d’un comité de pilota- ge composé par deux conseillers de la majorité, deux autres de la mino- rité, un psychologue, un membre de la tutelle et un syndicaliste.
    “ Le rapport Arista est partagé. On se dirige vers une Florence Hubo qui ferait fonction de secrétaire durant 6 mois. Entre elle et le personnel serait placé deux chefs de service, l’un social, l’autre administratif, pour faire tampon ”, précise Michel Bagnoli, le président du CPAS Mais le personnel ne veut plus travailler avec Florence Hubo. Il dénonce de nouvelles attitudes déplaisantes de sa part. “ L’ambiance est pourrie. On n’a pu que lire le rapport. Sans rien en noter. Le pilotage? Cela nous rend malades. D’autant que Florence Hubo recommence à nous narguer. À parfois nous bloquer physiquement l’entrée sans rien dire... C’est insupportable ”, explique un des 13 employés sur le retour.

    “ Pourtant rien n’est positif dans le rapport pour elle, explique une autre employée. Nous irons donc au tribunal du travail avec l’appui du syndicat. On dénonce dans le rap- port des abus de pouvoir, de la manipulation. On lui recommande de ne pas recommencer à nous insulter, à faire du favoritisme, etc ”, précise un autre employé.

    Un autre ajoute: “ Il est évident qu’elle continue à occuper le poste de secrétaire quand la secrétaire faisant fonction (en 1/5 temps) n’est pas là. Elle partage le bureau du président qui n’est pas plus motivé que cela, qui ne sait pas exprimer une idée. De son côté, elle annonce déjà qu’elle va se venger. Nous avons peur des représailles et de perdre notre emploi. Nous n’avons que faire de la politique, nous voulons garder notre boulot et notre santé. Durant notre absence, on a fait disparaître des documents, effacé nos codes d’ordinateurs, vidé nos tiroirs. Et la secrétaire faisant fonction part- time a déjà pris parti pour Florence Hubo et ses quatre sbires. ”

    Bref, le rapport Arista n’a servi à rien. “ J’espère qu’il n’y aura plus de conflit, lance, sans doute utopique- ment, le président du CPAS, Michel Bagnoli. Florence Hubo n’a pas de contact avec le personnel. Nous avons dû, à cause de l’attitude du PS le 9 mai, reporter la mise sur pied du comité de pilotage au 23 mai. Moi, je suis ici en remplacement. Je n’entrerai pas dans des considérations politiques, mais je veux avoir la possibilité de sauver les meubles. Au bout de six mois de pilotage, avant les élections, on espère qu’on puisse remettre Florence Hubo en place avec les deux chefs de service en tampon. ”

    Échevin des affaires sociales, Michel Siciliano avance lui vouloir “ mettre en place ce pilotage main dans la main avec l’opposition de la manière la plus dépolitisée possible. Il faut dépassionaliser le débat avec la bonne volonté de tous. Mais je le répète, je comprends la souffrance des 13 employés. Il faut une solution. ” «

    SCAV.

    PHILIPPE BARBION  PERMANENT SYNDICAL CGSP ADMI, EN CHARGE DU DOSSIER CPAS

    Barbion.jpgQuestions à...M. Barbion, avez-vous consulté le rapport Arista?

    Non, pas encore. Certains des agents affiliés en ont eu lecture. Ils me disent qu’une lecture, c’est trop rapide et flou pour en retenir assez de choses. On annonce une réunion en fin du mois de mai, avec des mesures à la clé: c’est trop tard.

    Certains de vos affiliés semblent à bout, face à l’impasse...
    Il me revient que du courrier disparaît, par exemple. Encore des choses insidieuses. Je rencontre le personnel mardi. Avec des actions à la clé? L’action au tribunal du travail est toujours à l’ordre du jour. Ce comité de pilotage et l’attente jusqu’aux élections, c’est un peu court. Six mois comme ça, c’est inacceptable: j’ai vu des agents malades à en vomir. Ils ont beaucoup de courage d’aller travailler. Nous n’en resterons pas là. Une solution en bon père de famille pour le bien-être des travailleurs est essentielle.

  • Pin it!

    Rallye pédestre

    18950477.jpg

    Ce dimanche 20 mai 2012, le comité de quartier de Leernes-Centre organise son 5ème Rallye Pédestre.

    Venez découvrir ou redécouvrir notre quartier autrement.

    Les départs se donnent à la Maison de la Laïcité sise Place Degauque, entre 9h30’ et 16h00’, pour des parcours de 5 km, 10km et 15 km.

    Des boissons et petites restaurations sont prévues, et la participation aux frais de 2€ donne droit à une boisson.

    Pour tout renseignement, s’adresser à M. Daniel Harmegnies au par téléphone au 071/52 62 88, ou par e-mail: leernescentre@villedefontaine.be

    Visitez notre site: www.leernescentre.be

    Avec l’aimable autorisation de la ville de Fontaine-l-Evêque.

    Affiche  5ème rallye pédestre.JPG

    Photos de l'an dernier

     

  • Pin it!

    Balade ornithologique

    jumelles-ornithologie.JPGBalade ornithologique sur le site Natura 2000 du Pétria à Fontaine-L'Evêque: samedi 19 mai à 9H00

    Une matinée printanière pour écouter les oiseaux au fil des niches écologiques que recèlent le terril du Pétria et ses proches environs : étangs, roselières, mares, zones boisées, prairies sèches...

    Le PCDN est un partenaire de la Maison du Tourisme de Charleroi

    Cette balade est donc organisée par la Maison du Tourisme et c'est un guide nature du PCDN qui vous accompagnera.

    Pour participer, vous devez vous inscrire sur le site du "Pays de Charleroi"

    http://www.paysdecharleroi.be/promenades-nature/promenades-nature 

    Rendez-vous le samedi 19.05 à 9h. sur le parking devant le magasin "les Petits Loups" en face de la "Boucherie Rudy", 315 route de Mons

    Prix : 5 € ; gratuit pour enf. - 12 ans ; éventuellement prévoir des jumelles; réduction article 27 possible.

    Autres infos sur notre blog:

    http://pcdndefontaine-levque.blogspot.com/

    terril petria.JPG

     


  • Pin it!

    "Les mémoires d'un âne"

    254452_ségur.gif"Les mémoires d'un âne", avec Frédéric Genovese et Gérard Duquet le samedi 19 mai à 20h30, Salle de la Bouteillerie, Boulevard du Nord, Face au numéro 64, Fontaine l'Evêque.

    Je ne me souviens pas de mon enfance ; je fus probablement malheureux comme tous les ânons, joli, gracieux comme nous le sommes tous ; très certainement je fus plein d'esprit, puisque, tout vieux que je suis, j'en ai encore plus que mes camarades.

    J'ai attrapé plus d'une fois mes pauvres maîtres, qui n'étaient que des hommes, et qui, par conséquent, ne pouvaient pas avoir l'intelligence d'un âne.

    Je m’en vais vous conter les nombreux tours que je leur ai joués dans le temps de cette enfance ...

    Depuis ce jour, je fais mon possible pour me rendre utile et agréable à toutes les personnes de la maison. Je n’ai pas à me repentir des efforts que j’ai faits pour me corriger car tout le monde s’attache à moi de plus en plus.

    Je continue à à veiller sur les enfants, à les préserver de plusieurs accidents, à les protéger contre les hommes et les animaux méchants ...

    mémoires.jpg

    Réservations obligatoire soit au 0485/991530 ou par émail:

    genovesefrederic@hotmail.com

    Paf: 10 euros

    mémoires2.jpg

     


  • Pin it!

    La Nocturne - 9ème édition

    3621184927.jpgVenez flâner dans les rues du Centre Ville - Rencontrer nos commerçants et nos maraîchers-Profiter de nos concerts et de nos animations musicales - Manger quelques savoureux mets chauds

    En un mot, venez vous amuser avec nous.
    Le samedi 12 mai 2012 de 18h00 à 23h00, centre Ville de Fontaine-l'Evêque.

     (Rue L. Delattre - Place Frère Orban - Rue J. Parée - Grand Rue - Rue B. Fauconier - Rue du Marché - Place de la Wallonie)

     

    Marché Braderie nocturne

    nocturne_9.jpg


    Animations musicales musicales Concerts "Couleurs Quartiers"

     

    3814869793.jpg


    Brocante nocturne

    nocturne_12-05-2012.jpg

    Organisation de la Ville de Fontaine-l'Evêque en partenariat avec les commerçants du Centre Ville"

  • Pin it!

    Préavis de grève à la zone des Trieux

    logo police.jpgLe  Syndicat National du personnel de Police et de Sécurité(SNPS)a déposé un préavis de grève au sein de la zone des Trieux. En cause, l’absence de dialogue avec l’autorité, explique le SNPS.

      

    Ce n’est pas la première fois que les policiers de la zone des Trieux tirent la sonnette d’alarme. En mai 2011, le personnel du service d’intervention dénonçait la charge excessive de travail et les carences organisationnelles au niveau des horaires de travail. Ce mouvement d’humeur au sein de la police locale de la zone des Trieux (Courcelles - Fontaine-l’Evêque) connaît à présent un nouveau retentissement qui amène, à présent, le SNPS de la Province du Hainaut à déposer un préavis de grève. Le syndicat est formel: si la zone de police ne met pas en place les engagements pris par le passé, le préavis prendra effet le 15 mai, pour une période de 15 jours. “ Durant cette période, la grève pourra avoir toutes les formes possibles ”, prévient le SNPS. Celui-ci pointe l’application d’un nouvel horaire depuis le 1er janvier 2012 qui n’est pas viable vu le manque d’effectifs. Le système cyclique en équipes constituées qui prévoit une permanence de 24h doit être assurée par au moins huit inspecteurs principaux (INPP). Or, le service n’en dispose que de six, dit le SNPS. Il dénonce par ailleurs des irrégularités statutaires et l’absence de recrutement au poste d’INPP. «

    L.F

    Police.jpg

    Concertation à la zone des Trieux

    “Je suis convaincu que la raison l’emportera et que le préavis de grève déposé par le Syndicat National du Personnel de police et de Sécurité sera levé ”, espère Axel Sœur, le président du Collège de la zone de police des Trieux (Courcelles/Fontaine). La veille, les policiers avaient menacé de se croiser les bras pendant 15 jours s’ils n’obtenaient pas des renforts.

    On sera fixé ce jeudi, au terme de la concertation sociale. “Nous allons ouvrir le cadre pour permettre le recrutement d’inspecteurs principaux”, précise encore Axel Sœur. Mais, si l’action est maintenue, il avertit qu’il n’hésitera pas à faire appel à son droit de réquisition pour assurer la sécurité de la population.

     
  • Pin it!

    Que faire du patrimoine religieux en déliquescence?

    ESV2.jpgEglise Saint-Vaast: un marché ou un guichet?

    Ce vers quoi il faut aller: Fontaine-l’Évêque a reçu 2,55 millions d’€ pour faire revivre le lieu de culte

    Depuis la fin des années septante l’église Saint-Vaast, à Fontaine, est désacralisée et inutilisée. La Région wallonne a octroyé un subside de 2,55 millions pour la stabiliser. Avant qu’y naissent différents projets. On pense à un marché couvert ou à un guichet d’Etat civil autour d’un passage vers le Parc Roi Baudouin.

    Un exemple de reconversion pour de nombreuses églises abandonnées.

    “Abattre l’église Saint-Vaast? Non, je n’ai jamais envisagé cette piste-là ”, répond Philippe Gustot (Ecolo), échevin des Travaux fontainois. Difficile, effectivement, à envisager une telle hypothèse quand l’on sait que la tour de ce lieu de culte de Fontaine-l’Evêque est classée depuis 1992.

    Alors qu’allait-on bien pouvoir faire de ce chancre, certes ancré dans le cœur des Fontainois, mais laissé en pâture aux pigeons, squatteurs, et surtout aux voleurs? Une question que d’autres pouvoirs communaux doivent bien se poser, face à ces lieux de culte abandonnés et chers à entretenir.

    Le collège communal a pris la décision: la réhabiliter. Et la Région wallonne a donc donné son feu vert, lundi, pour réhabiliter les lieux, ainsi que le service économie et la banque alimentaires, voisines. “ Elle nous octroie 2,55 millions d’euros. Nous allons mettre les moyens pour la stabilisation du bâtiment, tout en gardant l’esprit du lieu ”, ajoute l’échevin, qui nous embarque dans une visite de l’église.

    Après l’entrée qui se fait par la fameuse tour classée, l’entrée dans l’église fait froid dans le dos. Le centre de la nef est éventré, des tombes saccagées pointant leur nez. Des archéologues amateurs sont venus ouvrir les vieux tombeaux. Les pigeons ont établi leurs quartiers dans l’église, le sol est jonché de fientes. Ici, on a aussi volé les boiseries, objets pré- cieux...

    “ Les vitraux sont aussi dans un état lamentable, on va les remplacer par des châssis. Les premières subventions serviront à cela, on pense faire une grande baie vitrée qui donne vers le Parc Roi Baudouin. Ce sera alors un lieu de passage vers celui-ci. Les tombes? On va réparer ce qui peut l’être et recouvrir l’endroit d’une grande vitre ”, poursuit Philippe Gustot.

    ESV.jpg

    LOGEMENT ET ÉCONOMIE SOCIALE

    Parallèlement, et toujours dans l’enveloppe gouvernementale wallonne, le service économie mitoyen sera affecté à du logement. Et le bâtiment se situant de l’autre côté, actuellement la banque alimentaire, sera dédié à l’économie sociale. Quid de l’après stabilisation de l’église? “ Nous avons plusieurs pistes. La première, outre en faire un lieu de passage vers le parc, installer un marché sur les côtés. Autre hypothèse: des guichets communaux. On y réfléchit ”, conclut l’échevin. La stabilisation du bâtiment devra être terminée pour la fin de la législature wallonne, en 2014. Avant cela, un auteur de projet sera désigné et la classique phase de marché public commencera ensuite. On devrait avoir de l’activité à l’église Saint-Vaast dans cinq ou six ans. «

    Antonio Scavuzzo

    IMG_6143.jpg


    l’Eglise Saint-Vaast est éventrée, laissant apparaître des tombeaux. L’intérieur est en piteux état. La tour est, elle, classée. Pas question d’y toucher. Les vitraux sont totalement saccagés.

    Nicola Manzo

  • Pin it!

    Prix de la Très Petite Entreprise

    verobe092011.jpgUn parcours exemplaire salué par le jury.

     

    Prix de la Très Petite Entreprise

    Verobé, c’est une jeune femme dynamique dont l’itinéraire professionnel peut inspirer les futurs diplômés. Elle résume: “ J’ai toujours voulu créer dans le milieu artistique. Mais mes parents ne voulaient pas en entendre parler. Pour leur faire plaisir, j’ai donc décroché un diplôme de régente ménagère à St-Ghislain. Professeur d’éducation parentale dans l’enseignement secondaire spécial, puis directrice de l’école primaire de l’IMP de Marchienne-au-Pont, j’ai suivi des études artistiques à l’Académie de Charleroi. J’ai participé à plusieurs expositions, personnelles ou collectives. J’ai touché à différents domaines artistiques et aujourd’hui je me suis spécialisée notamment dans la création d’œuvres d’art sur verre irrégulier. Avec un atelier à Leernes et un autre à Paris, je suis heureuse dans ce que je fais parce que cela correspond à ma personnalité profonde. Il ne faut pas vouloir être une autre. ” Preuve que les études ne sont jamais une fin dans la vie. Et qu’un métier ne peut pas se résumer à être un moyen de gagner sa vie. Une belle leçon pour ceux qui vont s’activer sur le marché de l’emploi. Rens.: www.verobe.com

     

    t-20120507-H3UNEE-0.JPG


     

    J.D. - n.c. - Lundi 7 mai 2012

  • Pin it!

    Les pierres de la discorde fontainoise

    Aphrodite2.JPGHéra, Aphrodite et Athéna se jetèrent toutes sur la pomme lancée sur la table par la déesse de la Discorde. Le fruit était promis à la plus belle d’entre elles. Les trois déesses se la disputèrent âprement. La pomme causa de nombreux conflits et aujourd’hui encore, on parle de “ pomme de discorde ” pour qualifier le sujet d’une dispute.


    Ce petit morceau de mythologie grecque pourrait très bien se prêter à la Ville de Fontaine-l’Evêque, où la dispute gangrène l’action de la majorité “ Vous! ” en place. Le cartel composé du MR, du cdH et d’écolo a volé en éclat, il y a peu. On ne se parle plus au sein du groupe. Au point que l’on en devient parfois ridicule.

    Le maximum du burlesque a été atteint il y a deux semaines. Philippe Seghin (MR) faisait appel aux médias pour poser devant les pierres volées du Monument aux Morts du Parc Roi Baudouin. Le mayeur tonne: on a descellé une dizaine de pierres du monument. “ On ne peut laisser passer de tels actes ”, s’indigne-t-il. Il promet une enquête et se pose la question: pourra-t-on remplacer les pierres pour les commémorations du 8 mai de la fin de la Deuxième Guerre Mondiale.

    Sauf que voilà, les pierres n’ont pas été volées. Non, non. Et le mayeur a encore joué cavalier seul comme le lui reprochent les membres de sa majorité. C’est le service Travaux, dirigé par l’échevin Philippe Gustot (écolo), un des nouveaux ennemis politiques du bourgmestre, qui a emporté pierres descellées, histoire d’éviter que des personnes mal intentionnées ne les emportent. Bien sûr, le mayeur n’a pas discuté avec l’échevin avant de faire appel aux médias.

    Beau symbole de la mésentente irrévocable qui agite le collège communal, que ces pierres de la discorde fontainoise. Mais ici, ce n’est pas Paris ou un quelconque dieu qui décidera à qui ira le pouvoir. C’est le peuple. Et il ne risque pas d’oublier ces pathétiques joutes médiatiques.

    Pierres.jpg

    pomme-de-la-disocrde.JPG

    "On ne peut laisser passer de tels actes !!!"

    Antonio Scavuzzo JOURNALISTE LA GAZETTE 

  • Pin it!

    Canalisation Fluxys

    Marcinelle Energie: Le Conseil d'Etat annule le permis pour une canalisation Fluxys

    Fluxys.jpgLe Conseil d’Etat a annulé à la mi-avril l’arrêté pris en juillet 2010 par le ministre wallon de l’Aménagement du Territoire Philippe Henry pour la construction d’une canalisation Fluxys alimentant la centrale électrique de Marcinelle Energie à Charleroi.

    La canalisation en question court sur 26 kilomètres entre Binche et Marcinelle, où est située la centrale.

    Les travaux de construction ont débuté à l’été 2010. Depuis quelques mois, la conduite est exploitée. Elle permet d’alimenter en gaz la centrale TGV (turbine gaz-vapeur) d’une puissance de 420 MW gérée par Duferco et Enel.

    Le projet avait suscité l’opposition de plusieurs communes dont le territoire est traversé par la conduite. Des habitants s’étaient également manifestés contre ces travaux. En tout, 24 recours ont été introduits sous différentes formes.

    Dans sa décision de la mi-avril, le Conseil d’Etat a estimé que la notion d’utilité publique invoquée par le ministre pour délivrer le permis n’était pas suffisamment motivée. Il l’avait déjà indiqué en mars dernier lorsqu’il avait annulé l’arrêté royal déclarant d’utilité publique la canalisation.

    Le ministre wallon de l’Aménagement du territoire a la possibilité de prendre un nouvel arrêté. Selon Rudy Vanburden, le porte-parole de Fluxys, l’exploitation de la centrale ne sera pas mise à mal d’ici là, le permis d’exploitation restant valable.

     

    Fluxys.jpg

    "Gazon Maudit" ou "Sous la pelouse, la Conduite"

    Trace du passage de la conduite de gaz à Leernes