- Page 2

  • Pin it!

    Gaza et Cisjordanie: destinations interdites

    LE VENDREDI 25 NOVEMBRE 2011 À 19H30 A LA SALLE DES MARIAGES DE FONTAINE-L'EVÊQUE AU CHÂTEAU COMMUNAL

    Drapeau palestinien.jpegLE COMITÉ PALESTINE DE FONTAINE

    GAZA ET CISJORDANIE: DESTINATIONS INTERDITES

    DEUX MILITANTS PRO-PALESTINIENS TÉMOIGNENT YANNICK VANONCKELEN, INFIRMIÈRE DE CHARLEROI À BORD DU TAHRIR

    En juin dernier, un an après l'attaque israélienne contre le Mavi Marmara (bateau turc de la première flottille pour Gaza), une nouvelle flottille se préparait à prendre le large pour tenter une nouvelle fois de briser le blocus de Gaza.

    La délégation de "Belgium to Gaza", composée de quatre belges, dont Yannick Vanonckelen, infirmière de Charleroi, avait rejoint le reste des militants dans le port de Pirée. Tout ce petit monde s'apprêtait à partir, lorsque la nouvelle tomba : la Grèce n'autoriserait pas la flottille à prendre la mer !
    Cette prise de position de la Grèce est inhabituelle. Le pays est en effet connu pour ses sympathies pour la cause palestinienne.
    Mais la Grèce a le couteau sur la gorge et Israël a réussi à occuper une place de choix parmi ses sauveteurs. Lever le blocus de Gaza ou éviter une faillite du Pays : le dilemme est vite résolu.
    Les militants déçus ont néanmoins tenté une sortie du port, mais ont été rapidement rattrapés par les gardes-côtes grecs. Yannick nous racontera ces péripéties avec l’appui de courtes vidéos. José Dubié, ancien sénateur et participant à la flottille, a souligné néanmoins l'attitude amicale de ces derniers qui ont bien fait comprendre que sans les ennuis financiers de la Grèce, une telle attitude de leur part n'aurait jamais eu lieu d'être.
    Seul deux bateaux français ont réussi a prendre le large. Ils ont été ensuite interceptés par l'armée israélienne à l'approche des côtes de Gaza.
    Pour la deuxième année d'affilée, Israël se permet donc d'intervenir dans les eaux internationales. La nouveauté cette fois a été de constater que le blocus de Gaza s'étend désormais jusqu'aux côtes grecques. Mais la Grèce n'est pas le seul pays à se plier aux volontés israéliennes, comme nous l'a prouvé la mission internationale du 8 juillet dernier.

    DAVID DUPIRE DE LEERNES A PARTICIPÉ À LA MISSION"BIENVENUE EN PALESTINE" LE 8 JUILLET 2011

    Répondant à l'appel d'un certain nombre d'organisations de la société civile palestinienne, des militants du monde entier ont planifié d'atterrir le même jour à l'aéroport Ben Gourion avec le projet d'aller en Cisjordanie. Leur but était de dénoncer cet autre blocus plus insidieux, qui contraint toutes les personnes qui se rendent en Cisjordanie à mentir sur leur destination.
    Mais l'attention des médias sur cette action internationale intitulée "Bienvenue en Palestine" gênait le gouvernement israélien. Celui-ci a, en effet, pris des mesures afin d'une part, d'empêcher le plus grand nombre de militants de quitter leur pays et d'autre part, d'en intercepter une majorité à l'aéroport Ben Gourion. Ainsi, les compagnies aériennes ont été averties que les militants refoulés le seraient à leur frais et ont reçus une liste des participants pressentis. Sur place un terminal spécial a été attribué aux vols provenant d'Europe, d'où arrivaient la plupart des participants. La quasi-totalité des militants belges ayant réussi à rejoindre l'aéroport ont été emprisonnés durant trois jours dans les prisons israéliennes, traités durement et empêchés de prendre contacts avec leurs proches. Parmi les Belges, David Dupire, militant leernois du Comité Palestine de Fontaine a subi le même sort que les autres et il le racontera et des vidéos clandestines illustreront la situation.


    COMITÉ PALESTINE DE FONTAINE
    LE SECOURS POPULAIRE WALLONIE BRUXELLES
    rue de la Station, 58/2 – 6140 Fontaine-l’évêque - Belgique
    Tel : +32 (o)71 54 51 04 - +32 (0)497 535 034
    guidf7@gmail.com