Pin it!

Communiqué de la Zone de police des Trieux

La zone de police des Trieux veille activement au respect des mesures gouvernementales visant à limiter la propagation du Coronavirus Covid-19. 

.../...

 
 

Dans le cadre de la surveillance du respect des mesures prises par le Gouvernement qui lui est dévolue, la Zone de Police des Trieux s’est réorganisée en vue de renforcer sa présence sur le terrain. A l’heure actuelle, ce n’est pas moins de 5 équipes qui, quotidiennement, assurent des patrouilles spécifiquement orientées « Covid-19 ». Leur mission est de veiller au respect des différentes interdictions en la matière (interdictions et limitations d’ouverture et d’accès aux commerces et magasins – Interdictions d’activités et de rassemblement – Interdictions de déplacement). Nos patrouilles sont orientées de jour comme de nuit vers l’ensemble des lieux à risques, qu’il s’agisse de parcs publics, des Agoras ou Skatepark, des parkings publics, des Ravel, cités ou tout lieu propice aux rassemblements. 

Après une période de rappel à la norme et de sensibilisation le week-end dernier, force est de constater que certaines personnes ne comprennent toujours pas l’importance du respect des mesures gouvernementales. C’est pourquoi, à ce jour, nous avons déjà rédigé 75 PV à charge principalement de particuliers qui ne respectent pas l’interdiction de rassemblement. L’ensemble des procès-verbaux ont été transmis au Parquet de Charleroi qui nous a confirmé qu’une suite serait donnée à chaque procédure. 

Concernant les entreprises, il est conseillé aux employés soucieux de leur bien-être et qui estiment que leur employeur ne respecte pas les règles édictées, de s’adresser dans un premier temps à leur conseiller en prévention, leur médecine du travail voire même leurs délégations syndicales. Dans un second temps, et si cela ne suffit pas, ils peuvent s’adresser à la zone de police qui procédera alors aux vérifications conformément aux directives de l’Auditeur du Travail. 

Par ailleurs, depuis ce 27 mars 2020, une directive émanant du Collège des Procureurs Généraux donne comme instruction à tous les services de police qui constatent une infraction, de proposer aux contrevenants le paiement d’une transaction et ce, dis la 1ère infraction constatée. C’est-à-dire la perception immédiate d’une somme d’argent en raison de l’infraction imputée soit 250€ pour les particuliers, 750€ pour les commerces et 1.500€ pour les entreprises. Des saisies peuvent également être opérées. En cas de récidive, une citation directe est prévue devant le Tribunal. 

Enfin, sachez que la Zone de Police des Trieux met tout en œuvre afin d’assurer votre sécurité 24h24 et pour que cette période se déroule dans les meilleures conditions. Prenez soin de vous et de vos proches, en respectant les règles ! 

 
 

Les commentaires sont fermés.