Pin it!

La commune veut s’offrir une nouvelle école à Forchies

Ces locaux permettraient d’agrandir l’école des Trieux

La commune de Fontaine-L’Evêque désire acheter une nouvelle école fondamentale à Forchie-la- Marche. En effet, le bâtiment de l’ancienne école libre, situé à la rue Chaussée, est abandonné depuis des années. Et parallèlement, la petite école communale de Forchies-la-Marche située non loin de là manque de place pour accueillir tous les élèves.

Photo: Les bâtiments de l’ancienne école libre. C.H.

C’est une idée qui mûrit depuis un moment dans la tête du bourgmestre de Fontaine-l’Evêque et dans celle de l’échevin de l’enseignement Sébastien Verstricht : racheter les bâtiments d’une ancienne école libre fermée il y a 6 ans pour agrandir la petite école communale des Trieux située à la rue Chaussée.

« C’est un projet qui me tient à cœur car c’est l’agrandissement d’une école communale. C’est toujours positif pour la commune. L’école des Trieux est complète et comme on ne sait pas pousser les murs, il faut acheter un nouveau bâtiment », explique Sébastien Verstricht.

Un projet louable qui serait financé par la vente de plusieurs biens appartenant à la commune, dont « Le Potager », un terrain situé sur la drève du château communal.

Les anciens bâtiments scolaires comprennent également une grande salle ainsi qu’un parking. « Mais nous souhaitons acquérir uniquement le bâtiment et laisser le parking et l’annexe à leurs propriétaires actuels », explique le bourgmestre, Noël Van Kerckhoven. S’ils sont d’accord évidemment. Un devis a été réalisé, évaluant le prix de l’ensemble à 400.000 euros. « Mais comme nous ne désirons que les bâtiments scolaires, il faut évaluer le prix aux alentours de 200.000 euros », continue le bourgmestre.

Un projet qui mûrit depuis plus d’une année. « Tout le monde semble partant. Nous avons eu l’autorisation du CRAC (Centre Régional d’Aide aux Communes), obligatoire puisque nous sommes sous tutelle », nous dit-il encore.

« L’avantage majeur de ce bâtiment, c’est qu’il se trouve vraiment en face de l’école des Trieux. Il n’y a qu’un passage pour piétons à traverser. C’est idéal », note encore l’échevin de l’enseignement.

Ce jeudi soir, le conseil communal de Fontaine-L’Evêque a voté la réaffectation des fonds obtenue grâce à la vente des biens publics comme « Le Potager ».

Une proposition d’achat a été faite aux propriétaires de l’école. « Si le prix qu’ils demandent est dans nos possibilités, nous serons ravis d’acquérir le bâtiment », conclut Noël Van Kerckhoven.

Il ne restera alors qu’à remettre un bon coup de pinceau pour rafraîchir les lieux, qui après 6 ans d’abandon en ont bien besoin.

A.W.

 

Les commentaires sont fermés.