Pin it!

85 m3 d’ordures ramassés sur 5 jours

Dechet.jpgFontaine-l’Évêque fait la chasse aux dépôts clandestins ! Les autorités communales viennent d’annoncer sur leur site que 43 personnes se sont vu infliger une amende administrative entre le 1er janvier 2013 et aujourd’hui. Les habitants également en ont marre et certains n’hésitent pas à faire un contrôle social.


"Marre de pollueurs dans quartier !". Cet habitant Fontaine-l’Évêque a exprimé son ras-le-bol sur les réseaux sociaux. «De retour du boulot ce soir vers 17h, j’arrive au carrefour entre la rue Blanche Maison et la rue Tout Vent, et tombe sur un gars avec une caisse (vide !) qu’il replace dans son coffre et le referme rapidement à mon arrivée. J’empoigne rapidement mon téléphone pour prendre en photo sa voiture, voyant cela, il ressort de sa voiture et me soutient qu’il n’a rien déposé ! Mais bien sûr ! C’est bien connu que tout le monde fait prendre l’air à des caisses vides à cet endroit», raconte-t-il exaspéré.

DE 100 À 500 EUROS D’AMENDE

Délit qui peut s’avérer pourtant très coûteux pour la personne qui s’en rend coupable. Il faut savoir que la facture s’élève à 100 euros si c’est moins d’1m3 de déchets sauvages déposés. 300 euros si le volume est de 1m3 à 3m3. 500 euros si le volume est supérieur à 3 m3.

L’enlèvement des dépôts qui entraîne une dépense supérieure aux taux forfaitaires mentionnés sera facturé sur base d’un décompte des frais réels. Et ce sont donc 43 personnes qui ont été retrouvées ou prises sur le fait de déposer des immondices dans des endroits interdits depuis le 1er janvier 2013. Ces individus se sont donc vu dresser une amende administrative. «Mais souvent, il faut savoir que les gens reçoivent d’abord un avertissement. On fait de la prévention. Et si c’est récurrent, on verbalise !», précise Véronique Lejeune, échevine de la propreté. Ces dépôts sauvages d’immondices donnent une image déplorable de la commune. C’est pour cela que les autorités de Fontaine-l’Évêque ont décidé de veiller à ça, en y mettant le prix.

«En matière de déversements de déchets, il faut compter 105.000 euros par an. Mais attention, il y a là-dedans les déchets récoltés dans les poubelles publiques et les bâtiments communaux», précise Philippe D’Hollander, l’échevin des finances de la ville.

85 M3 EN UNE SEMAINE

Sur le territoire de l’entité de Fontaine-l’Évêque, la ville a ramassé, du 16 au 20 mars 2015, dons sur 5 jours: 65 m3 de déchets divers, 20 m3 d’encombrants et 1/2 m3 de télévision ! «Mais il faut juste tenir compte du fait que dans ces chiffres sont comptées les 130 poubelles publiques de la ville», explique Véronique Lejeune.

Cela fait tout de même un beau tas d’ordures. Et on ne parle pas de ceux qui ont semé leurs crasses aux quatre vents... Quoique. l

A.W.

Les commentaires sont fermés.