Pin it!

Le derby pour Forchies

Foot.jpgLes Filamarchois ont fini l’année civile en remportant le derby face aux Fontainois.


Une semaine après leur victoire à domicile contre Monceau, Forchies s’est offert un jolie 6/6 pour cette fin d’année civile, en remportant le derby face à Fontaine.

FORCHIES...................4
FONTAINE ..................1

Les buts : 36e Constantinidis (1-0), 58e Steens L. (1-1), 75e Constantinidis (2-1), 80e Caudron (3-1), 90e Caudron (4-1).

Forchies : Geoffroy, Bombeck, Beau- met, Rosamilia, Karaca (76e Cau- dron), Touati, Mendicino, Gaoua (81e Siciliano), Covone, Paris, Constantini- dis (84e Deliboyraz).

Fontaine : Koziol, Pisanu, Steens L. (78e Martinquet), Steens S., Masure, Geretto, Buffa (86e Lermoyeux), Feria, Passalacqua, Draux, Desantis.

Cartes jaunes : Touati, Constantini- dis, Karaca, Paris, Gaoua, Koziol, Steens S.

Carte rouge : 67e Feria (2CJ).

Seulement trois minutes après le coup d’envoi, le match était déjà interrompu à Forchies. Geoffroy, le gardien des visités, recevait un violent coup de genou à la tête, dans un face-à-face avec Feria.
Presque 15 minutes après l’incident, et quelques hésitations sur la décision de laisser le portier sur le terrain, la partie pouvait reprendre sans changement. Dès lors, les Fontainois pouvaient entamer les hostilités, notamment via Passalacqua qui voyait son ballon s’écraser sur la latte, à la 10e.

Ce n’est que 15 minutes plus tard que les hommes de Pascal Lepage se sont créés leurs premières vraies occasions. Covone, puis Paris, rataient chacun à leur tour leur face-à-face avec Koziol. Alors que les Filamarchois subissaient le jeu de leurs adversaires, Constantinidis envoyait la balle dans la lucarne sur un coup franc splendide. Fontaine a bien tenté de renverser la marque avant la mi-temps, mais il n’en était rien.

1-0, score à la pause. Au sortir des vestiaires, les troupes de Fabrice Focant se sont montrées plus déterminées que jamais. Draux a inquiété la défense de Forchies quelques fois, mais c’est Lonny Steens qui a fini par inscrire le but de l’égalisation. Le défenseur reprenait un ballon en deux temps sur coup franc indirect à la 58e. Les Fontainois se sont ensuite montrés encore plus dangereux. Néanmoins, Feria pénalisait les siens en écopant d’un second carton jaune pour rouspétance. Cette expulsion a été le point marquant de la rencontre, puisque Forchies a ensuite déroulé. Constantinidis redonnait l’avantage à son équipe peu de temps après et Caudron l’imitait en fin de match, profitant à chaque fois d’une défense adverse désorganisée.

«Chapeau au gardien filamarchois qui a continué malgré sa blessure à la tête. Toute son équipe a bien joué d’ailleurs. On regrettera de ne pas avoir concrétisé nos nombreuses occasions», déclare Fabrice Focant, coach de Fontaine. De l’autre côté, Nicolas Frydrak se dit très satisfait de ses joueurs. «Si nous faisons abstractions des 25 premières minutes, nous pouvons dire que nous avons été irréprochables. Désormais, nous sommes un peu plus proches du maintien. Quant à nos adversaires, je leur souhaite de ter- miner la saison le plus haut possible dans le classement», conclut le T2 filamarchois. l

GIULIANO Depasquale

L’expulsion de Feria a permis à Forchies de prendre le match en main
Geoffroy a été ouvert à la tête lors d’un face-à-face trois minutes après le coup d'envoi

ANTHONY CONSTANTINIDIS, ATTAQUANT DE FORCHIES
« On attendait ce derby et on a tout donné pour le remporter »

Si la victoire 4-1 est belle, le fait que ce soit un derby la rend encore plus magnifique pour les Filamarchois. L’ambiance était aussi à la hauteur de l’événement. 200 personnes étaient présentes ce dimanche après-midi, ce qui représente un bon chiffre pour une rencontre de P2. Évidemment, c’était la fête dans le vestiaire de Forchies au coup de sifflet final. «On attendait ce derby et on a tout donné pour le remporter. Cette victoire fait vraiment plaisir. Cela faisait dix matches qu’on ne gagnait pas. Et, ici, on remporte deux parties de suite. Maintenant, on va faire la fête et profiter», se réjouit Constantinidis. Cette confrontation concluait la première partie de la saison avant les fêtes de fin d’année. Désormais, l’équipe a jusqu’au 11 janvier pour se reposer et entamer la seconde moitié du championnat les batteries rechargées. «On va profiter des vacances pour continuer à travailler. Le maintien est proche, mais pas encore acquis», termine le buteur de Forchies. l

Sans titre.jpg

Les commentaires sont fermés.