Pin it!

Le monument a déménagé

photo - copie.jpg72 soldats français, 12 allemands sont morts au combat à cet endroit. C’était le 22 août 1914, enterrés en uniforme.


Sept ans plus tard, un obélisque est érigé il mesure 4 mètres et pèse quelque 3 tonnes et demie.
Installé depuis 1921 sur le site de la carrière des « Calcaires de la Sambre », le monument des Français a été déplacé 200 mètres plus loin. Il passe ainsi de Landelies à Leernes, de l'entité de Montigny-le-Tilleul à celle de Fontaine-l'Evêque.
Le nouvel emplacement se situe toujours sur le champ de bataille et il est plus visible. C’est aussi un plus pour notre commune.


Les anciens combattants et leurs familles déposent des gerbes aux événements historiques marquants: le 8 mai, le 22 août et le 11 novembre.


Il devrait être inauguré le 17 octobre en présence des écoles de la région.

photo.jpg

Déménagement réussi pour le monument

Le monument des Français à Leernes vient de trouver son nouvel emplacement.
Nous vous l’annoncions en mai dernier, il devait déménager. En cause : le développement de la carrière « Les Calcaires de la Sambre ».


L’obélisque était érigé sur son site depuis 1921. Il vient d’être déplacé de quelque 200 mètres. « Il se trouve toujours sur le champ de bataille. C’est l’essentiel», précise Alain Arcq. « Et plus d’un mètre3 de terre sacrée a été transporté d’un endroit à l’autre. C’est symbolique mais important».
Un bulldozer et 20 minutes d’angoisse. Le trajet est délicat. Il s’est fait en une fois, un coffrage
métallique placé sur le haut pour limiter les dégâts éventuels. «On avait peur que tout se disloque, que le béton tombe», souligne le secrétaire du cercle d’histoire et d’archéologie de Fontaine-l’Évêque. «L’opération s’est bien déroulée et rappelons que tout est financé par la carrière elle-même dans le respect des victimes de la guerre».


Les travaux ne sont pas terminés pour autant. Une stèle avec les noms des 72 soldats morts au combat sera également disposée à côté du monument. Une nouveauté, elle n’existait pas auparavant.
«On y ajoutera aussi l’identité de 19 personnes décédées dans les hôpitaux et ambulances», conclut Alain Arcq. « Il y aura encore la plantation d’une haie de charme.

L’inauguration du «nouveau» monument des Français devrait se faire lors des cérémonies du 11 novembre». l


DOMINIQUE DELESCAILLE

Commentaires

  • un plus ? avec des vies en moins !
    si cela nous servait de leçon oui ce serait un plus.... mais pourquoi encore une fois les enfants sont les seuls intéressés ? Pourquoi exiger aux enfants d'apprendre leurs leçons alors que notre monde d'adultes à baissé les bras, trop asservis au bien que l'argent procure, la soumission aux lois des marchés tronqués... favorisant toutes les exclusions, les mises à la précarité.... entretenir la mémoire oui, pour sauver les vivants.

Les commentaires sont fermés.