Pin it!

Centenaire de la guerre 14-18

cachet_14.18.jpgTOURISME- VAL DE SAMBRE ET THUDINIE
Centenaire de la guerre 14-18 : ambitieux projet

La Maison du tourisme Val de Sambre et Thudinie a levé un coin du voile sur l’ambitieux programme de «Sambre rouge 14-18», les commémorations de la première guerre mondiale. En août 1914, notre région a été le théâtre de grandes batailles défensives sur des points stratégiques de la Sambre : à Gozée et Marbais-la-Tour, à Anderlues-Carnières, à Leernes et à Lobbes. Sur les 27.000 soldats français et allemands qui ont péri lors du week-end du 22 et 23 août 1914, 5.000 sont morts le long de la Sambre entre Tamines et Erquelinnes.

La coordination Haute Sambre, qui regroupe tous les cercles d’histoires des communes concernées a demandé  une subvention au Gouvernement wallon et à la Fédération Wallonie-Bruxelles pour organiser une série d’expositions, de spectacles et de manifestations qui s’étaleront jusqu’en 2018. Ce projet sera cofinancé par les communes. Les 16 communes concernées vont créer des circuits de la mémoire avec des panneaux didactiques uniformisés. Les visiteurs  trouveront des informations sur les stratégies militaires des Français et des Allemands, l’organisation des postes de secours et des ambulances, les conséquences pour les populations civiles, la gestion des dépouilles, le sort des prisonniers, etc. Elles vont aussi créer un site internet sur les batailles de la Sambre avec des actions de promotion communes. En Val de Sambre et Thuidinie, huit communes (Anderlues, Binche, Erquelinnes, Fontaine-l’Evêque, Ham-sur-Heure/Nalinnes, Lobbes, Merbes-le-Château et Thuin) vont organiser un événement de grande envergure les 22, 23 et 24 août 2014.


Des marches aux flambeaux relieront un cimetière à l’autre, un champ de bataille à l’autre. Des balades contées ou animées, pédestres ou en véhicules, seront organisées sur les champs de bataille à Anderlues, Merbes-le-Château, Marbaix- la-Tour et Binche. Dans la collégiale de Lobbes on lira des textes, des lettres, des poèmes écrits par les soldats. À Erquelinnes, il y aura une exposition de photos de 1914 à 1918 avec des plaques d’une qualité exceptionnelle.À Marbaix-la-Tour, on reconstituera un bivouac avec des soldats français, allemands et belges en uniforme. Des cérémonies commémoratives avec des délégations officielles et militaires auront lieu à Leernes, Lobbes et Gozée ; On y plantera un arbre du centenaire. Le musée du tram de Thuin sortira ses véhicules d’époque. Des représentations théâtrales seront données dans le  tramway circulant sur la ligne Thuin-Lobbes. À Lobbes, une maquette stratégique géante avec jeux de rôle reconstituera la bataille de Heuleux. Une exposition d’affiches d’époque se tiendra à l’église de Gozée.


Le clou du week-end sera un grand spectacle son et lumière à Gozée. On y évoquera des témoignages de soldats français et allemands, de journalistes, d’élus locaux, de médecins, de brancardiers ou de civils. D’autres commémorations de la Grande guerre seront organisées tout au long des quatre prochaines années, jusqu’en 2018. l
E.MA.

Sans titre.jpg

http://www.be14-18.be/fr

Précisions apportées par M. Houyoux, Historien, 6500 Beaumont

Le 22 août fut en effet la "Journée noire" de l'Armée française : près de 22.000 morts non seulement chez nous mais aussi du côté de Virton, Maissin, ainsi qu'en Alsace !
 
Je travaille sur les pertes françaises et allemandes depuis près de 40 ans déjà.
 
Pour l'ESM, mes chiffres sont les suivants :
a) pour le 22 août 1914 (Secteur Sambre et Secteur Meuse) :
          - Français : 3.382 décès (soldats identifiés)
          - Allemands : 1.412 décès (soldats identifiés)
          - Total : 4.794
b) pour le 23 août 1914 (Secteur Sambre et Secteur Meuse)
          - Français : 1.885 décès (soldats identifiés)
          - Allemands : 1.788 décès (soldats identifiés)
          - Total : 3.673
Total pour les journées de combats en août 1914 dans l'Entre-Sambre-et-Meuse :
     a) Français : 7.595 décès certifiés
     b) Allemands : 4.413 décès certifiés
Bien entendu je possède le détail complet de ces chiffres (par Régiment, Brigade, Division, Corps d'Armée,lieu de décès, genre de décès, lieux d'inhumation primitive etc.....)
 
Bien à vous et excellente journée !

Commentaires

  • Bonjour,

    Pour courage pour l'organisation de ces commémorations. Je suis moi-même passionné par la première guerre je vous invite à visiter mon blog : http://les-blessures-de-l-ame.over-blog.com/
    Bien cordialement
    Eric Viot
    Auteur du roman
    Les blessures de l'âme.

    Résumé du roman :
    Eté 1914, instituteur dans un petit village de province, il prépare son départ pour la guerre.

    Il passera quatre ans dans cet enfer à voir mourir de pauvres types. Quatre longues années pendant lesquelles lentement il va sombrer, cherchant le réconfort dans l’alcool.

    Contrairement à Georges, son corps ne porte pas les traces de ses blessures ; lui, c’est son âme qui a été meurtrie.

    Ni sa femme Lucie, ni son fils Jean, ni ses chères petites têtes blondes, ne pourront lui faire oublier, Soreau, Milcent, Bersod, Minard, André, François et bien d’autres camarades, morts à cause de cette guerre …

Les commentaires sont fermés.