Pin it!

Si, le copinage politique, ça existe encore à Fontaine

ht107.jpgEntre la majorité et l’opposition, on n’est pas d’accord sur la gestion de la salle de Forchies.

Le directeur de la salle de Forchies est le principal... locataire Il dirige la salle et il est aussi le premier loueur. Et pour couronner le tout, le directeur est aussi marié à une employée communale qui travaille dans cette même salle de Forchies.

Au Conseil communal, l’opposition a dénoncé le conflit d’intérêt. La situation est tout sauf sereine. Ça fait tâche, pour le dire tout de go. Sur l’entité communale de Fontaine-l’Évêque, la salle de Forchies alimente la polémique. Deux conflits d’intérêts ont été évoqués lors du dernier conseil communal. Et autant le dire d’emblée, la réaction de la majorité n’a pas convaincu l’opposition.

En clair, les deux conflits concernent le directeur de cette fameuse salle.

1 : il apparaît qu’il est en réalité marié à une employée communale qui travaille à la salle. Elle est chargée d’assurer l’entretien du bâtiment. Pour l’opposition, la situation paraît inopportune. Comment peut-il prendre part aux décisions de l’ASBL alors que sa femme y travaille ?

2 : le directeur et son épouse sont également acteurs dans l’organisation d’un challenge de minifoot. Or, ce challenge s’organise justement dans la salle de Forchies. A un point tel que le couple est le principal locataire de la salle.

Tout cela nourrit le terreau de la confusion. Comment un directeur qui gère notamment les horaires de la salle peut-il aussi être l’un des locataires ? Comment s’assurer qu’il ne va pas privilégier son challenge par rapport aux autres activités sportives ? Par rapport à sa vie privée, comment avoir ses apaisements quant à la protection qu’il pourrait apporter à son épouse? Le directeur a été nommé par les membres de l’ASBL. Il y en a 11. Six sont issus du groupe socialiste (majorité) et cinq proviennent de l’opposition.

L’administration est censée réagir, comme le souhaite l’opposition, menée par la conseillère Barbara Osselaer. Mais lors du dernier conseil, la majorité à considéré que le directeur pouvait rester en place. Seul concession : lors des réunions de l’ASBL, il quittera la table lorsqu’un vote concernera sa femme... L’héritage des affaires carolos a semé le trouble dans le coeur des citoyens. La crédibilité politique est fragilisée.

Nombreux sont les acteurs politiques à l’avoir compris. Pas tous, malheureusement.

P.B.

1.jpg


Commentaires

  • Depuis quand ce Directeur est il en place et de combien était le nombre de voix lors de sa nomination sur les 11 membres de l'Asbl...!!! Et une solution toute simple pour le "conflit d'intérêt...!!!???" avec son épouse, c'est de déplacé celle-ci, une permutation avec une autre employée vers une autre salle du fait qu'elle est employée Communale serait la solution, et de toute façon, le patron c'est la Commune et non son Directeur de mari...!!!

  • Si je comprend bien, on parle ici de la salle omnisport de Forchies-la-Marche !?

    Question: pourquoi l'opposition se dit "gênée" par cette situation alors qu'elle ne l'a pas été du temps ou elle était à la tête de la ville puisque cette "situation" est en place depuis plusieur années ??

    De plus, je sais parfaitement que le directeur de cette salle ne fait passer personne en priorité (j'en ai fait l'expérience donc je sais de quoi je parle) !

    Si cela est si dérangeant , pourquoi ne pas avoir remédié au "problème" avant ???

    Désolé , mais pour une fois je ne caautionne pas l'opposition et suis à 100% avec le directeur de la salle !!

  • Pour répondre a Mr Wons, cette situation n’existait pas lors de la précédente majorité car le directeur change en même temps que la majorité.

    Enfin il est dans les attributions du directeur la gestion des stocks notamment et les encaisses. Comment garantir une totale impartialité?

Les commentaires sont fermés.