Pin it!

On lui vole pour 150.000 € de pigeons de compétition

FAITS_DIVERS.jpgIls ont drogué le chien de garde de Jérôme pour s’emparer de ses précieux volatiles

JÉRÔME VENAIT DE REMPORTER UN PRESTIGIEUX CONCOURS

UN DES PIGEONS VOLÉ VALAIT, À LUI SEUL, QUELQUE 60.000 EUROS

C’est une partie de la vie de Jérôme Vanheede qui vient de s’envoler. La nuit du 13 juin, des voleurs lui ont dérobé dix couples de pigeons reproducteurs. Des volatiles de compétition. L’un d’entre eux venait de remporter un prestigieux concours. Un pigeon d’une valeur de 60.000 euros. Butin total : 150.000 euros. L’équivalent de toute une vie de travail et d’élevage.

2.jpgUn véritable drame pour ce colombophile de coeur. Cet habitant de Forchies-la-Marche élève des pigeons de compétition depuis sa tendre enfance, comme le faisaient son père et son grand-père avant lui. Il fait partie du top 10 national des meilleurs éleveurs de pigeons. Vendredi matin passé, son coeur a cessé de battre quand il a retrouvé deux de ses 4 volières vidées.
« C’est un sacré coup au moral. Une perte inestimable, tant au niveau financier que sentimental », dit-il tristement. Les voleurs sont passés par-derrière sa propriété, à travers un champ. «Ils ont drogué mon berger malinois pour l’endormir. Ils étaient très bien renseignés, puisqu’ils n’ont ouvert que les volières qui contenaient des oiseaux de valeur. Soit ils étaient déjà venus chez moi, soit ils avaient effectué un repérage au préalable. J’ai déposé plainte, bien sûr, mais je ne soupçonne personne. J’étais pourtant bien protégé contre le vol. J’avais pris mes dispositions. »

Le week-end d’avant, Jérôme venait d’être désigné gagnant de la course de Montélimar. Le pigeon de la victoire, d’une valeur de 60.000 euros, fait partie des volatiles dérobés. « Il avait trois ans », continue-t-il. « L’année passée, il avait atteint le top 10 au concours de Marseille. Une année entière avait été nécessaire à son entraînement. Autant dire que des pigeons comme celui-là, il n’y en a pas dans tous les colombiers…
Également disparus, le 6e national de Marseille de 2012 ainsi que le 1er national de Libourne yearlings, concours remporté en 2009. »

LES FEMELLES RELÂCHÉES En tout, 13 pigeons manquent à l’appel. Sur les 20 couples dérobés, 7 femelles ont retrouvé le chemin des volières de Jérôme. Ayant nettement moins de valeur que les mâles reproducteurs, elles ont probablement été relâchées. «Ces animaux sont entraînés à parcourir plusieurs centaines de kilomètres durant les concours. Mes femelles n’ont pas eu trop de soucis à revenir chez moi. "Malheureusement, la colombophilie est une affaire de mâles. Sans ses pigeons reproducteurs, l’élevage de Jérôme prend un sacré coup dans l’aile. « Il me faudra des années pour reconstruire tout cela. Concrètement, je dois repartir de zéro. Je suis abattu, mais je vais continuer à participer aux concours." Mais tout cela coûte de l’argent. Et Jérôme Vanheede n’était pas assuré contre le vol… Mais il compte bien s’accrocher. Il possède encore une soixantaine de pigeons et n’a pas dit son dernier mot.

De son côté, la police des Trieux nous assure que l’enquête poursuit son cours… l

J.DELLICOUR

Sans titre.jpg

Les commentaires sont fermés.