Pin it!

Le roi du déchet était absent à son procès

1.jpgMichel Thénières, surnommé le « roi du déchet » pour les raisons que l’on imagine sans peine, a une fois de plus fait faux bond à son propre procès devant le tribunal correctionnel de Charleroi. Le Parquet requiert pourtant 5 ans de prison ferme à l’encontre du quadragénaire pour des déversements illégaux de  déchets sur plusieurs sites, à Courcelles, à Forchies-la-Marche, à Trazegnies et à Chapelle-lez-Herlaimont.


Fabian, le fils de Thénières, a comparu, en revanche. Le jeune homme est poursuivi pour les mêmes faits que son père ; Il a expliqué : « Mon père a commencé ses activités en 2000, avec un seul camion. L’année suivante, il avait deux camions et l’année d’après, ses activités ont vraiment décollé. J’ignorais que ses activités étaient illégales, je ne l’ai appris qu’en 2008 lorsqu’il a été placé sous mandat d’arrêt ». Le
homme, né en 1989, était encore  jusqu’en mars 2007, il était sous la coupe de son père et obéissait aux directives, sans pouvoir y déroger, a expliqué son avocate, qui plaide l’acquittement pour la quasi-totalité
des faits mis à sa charge. Depuis 2008, le père et le fils sont en bisbille et Fabian a largement collaboré à . Il a notamment confirmé que les  ouvriers de son père avaient pour instruction « d’embarquer » les containers qui traînaient, de les ramener à Forchies et de les repeindre… Thénières a fait fortune dans la gestion sauvage du déchet : beaucoup de rentrées et peu de contraintes. La suite au 30 mai.

AN.D.

Les commentaires sont fermés.