Pin it!

Il y aura bien un « procès Rovillard »

Justice.jpegGeorges Rovillard évoquera ses voyages devant le tribunal correctionnel de Charleroi. L’ancien bourgmestre de Fontaine-l’Evêque devra s’expliquer sur une série d’anomalies financières que le parquet qualifie de faux et de détournements. L’homme voyageait beaucoup : ce sont ses notes de frais qui (d)étonnent…

L’ancien maïeur de Fontaine-l’Evêque est poursuivi pour des faux et des détournements commis entre 2000 et 2008. À l’époque, il était à la fois bourgmestre de Fontaine, administrateur de l’AWIPH (l’Agence wallonne pour l’intégration de la personne handicapée) et président de Cube, l’association des communes de Belgique. Des « casquettes » qui lui ont permis de voyager loin et souvent, de la Chine au Liban en passant par le Canada, les Etats-Unis, la Grèce ou le Maroc. Au cours de ses 15 derniers mois de mandat communal, on a dénombré 35 voyages. Presque autant qu’une hôtesse de l’air…

TICKETS DE CAISSE À GOGO
Le Parquet lui reproche de s’être fait rembourser ses frais de voyages à la fois à Ville et à l’AWIPH… Et estime que nombre de ces frais n’ont qu’un très vague rapport avec des frais professionnels: champagne, parfums, chocolats, bouquins, thalassothérapie… Certains tickets auraient même été falsifiés, pour permettre un remboursement plus élevé : un ticket de 48 yuans en Chine est devenu… 48 dollars à l’arrivée. Un petit exemple parmi d’autres, mais l’accumulation des tickets de caisse litigieux se monte quand même à environ 100.000 euros, selon l’estimation du Parquet. Aux côtés de Georges Rovillard, sur le banc des prévenus, on trouvera son épouse, Jeannine Hennart, qui l’accompagnait souvent en voyage et Michel Carlier, l’ancien secrétaire communal de Fontaine-l’Evêque qui n’aurait pas suffisamment contrôlé les dépenses.

ANNE DAUCHOT

1.jpg

Commentaires

  • Dsl Georges Rovillard

  • Et en plus, ce dédain manifeste envers l'opinion publique.
    Espérons qu'il sera moins "rayonnant" après le verdict.

  • L'arrogance du pouvoir dans toute sa splendeur !

Les commentaires sont fermés.