Pin it!

Fort Chabrol à Forchies

P.jpgUn habitant de la Cour Bury, à Forchies-la-Marche s’est retranché dans sa maison, ce samedi matin. L’homme, qui menaçait de tout faire sauter avec des grenades, a été intercepté par les forces spéciales qui l'ont délogé mais n'ont pour l'instant trouvé aucune arme. L'homme s'était déjà montré menaçant quelques jours plus tôt.


Les forces spéciales de la police fédérale sont intervenues, ce samedi matin à Forchies-la-Marche, pour déloger un forcené de 33 ans qui s'était retranché dans son habitation de la Cour Bury et qui menaçait de la faire sauter à l'aide de grenades. La police locale des Trieux est intervenue en première ligne et a fait évacuer les deux habitations voisines, dressant un petit périmètre de sécurité.


Le parquet de Charleroi a été avisé des faits et a donné l’autorisation aux forces spéciales de la police fédérale d’intervenir. Vers 8h30, après 2 heures de siège, celles-ci ont finalement intercepté le forcené qui venait d’ouvrir la porte de son habitation. Il a aussitôt été maîtrisé par les policiers.
Selon le parquet de Charleroi, il aurait également proféré des menaces envers sa belle-mère et une voisine qui occupent les maisons attenantes. Un couteau a été trouvé dans son lit mais pour l'heure, aucune grenade ni arme à feu n'a été découverte. Les recherches se poursuivent.


Très agité, le forcené a été mis au cachot en attendant d'être interrogé. Le 22 novembre, cet homme, connu des services pour des faits similaires s'était déjà montré menaçant. Il avait déjà détruit le mobilier d'un voisin à coups de marteau.

Agence Belga

fortchab.jpg

Photo RTL



Les commentaires sont fermés.