Pin it!

A louer: discrimination.

Logement.jpgUne affiche “ A louer ” à première vue classique: bandeau orange et typographie noire. Mais, à y regarder de plus près, quatre mots – pas plus – rendent l’annonce illégale. En stipulant “ revenus à partir de 1.400 euros ”, un propriétaire indélicat de la rue Turenne pensait sans doute contourner de façon insidieuse la loi anti-discrimination. Généralement, elle est bafouée par la mention “ CPAS s’abstenir ”.


“ C’est la première fois que je suis confronté à ce genre d’annonce. Pour moi, c’est clairement une variante des discriminations habituelles envers les personnes qui émargent au CPAS ou qui bénéficient d’allocations de chômage ”, estime Denis Uvier, éducateur de rues de Solidarités Nouvelles, le syndicat des locataires.
C’est en parcourant sa ville comme à l’accoutumée que Denis Uvier a découvert cette annonce. “ Je vadrouille souvent à la recherche de logements pour les personnes qui viennent nous voir à Solidarités Nouvelles. Mais aussi pour vérifier la légalité des affiches. Il y a quelques années, on s’était battus contre les propriétaires qui n’affichaient pas le prix du loyer. Ça aussi, c’est illégal. On reste également vigilants sur ce point. ”
Sur internet aussi, les propriétaires n’hésitent pas à publier des annonces discriminatoires. Ainsi, il ne nous aura fallu que quelques clics pour dénicher plusieurs publications comprenant le fameux “ CPAS s’abstenir ”. Un propriétaire exige même 1.500 euros de revenus et refuse la caution du CPAS.
Alors oui, lorsque des allocataires sociaux nous interpellent pour dénoncer certains propriétaires qui refusent de leur louer leur bien, c’est à chaque fois un exemple qui s’inscrit dans une réalité face à laquelle ils sont bien démunis.
Car, si certains n’hésitent pas à en faire mention, d’autres – plus malins – utilisent des annonces légales mais coupent court lors du premier entretien téléphonique dès qu’ils entendent ces quatre lettres malheureusement maudites sur le marché locatif: CPAS.

A Fontaine-l'Evêque.
Les Carine’s – souvenez-vous, nous les avions rencontrées il y a dix jours car ces deux femmes mariées étaient à la rue avec leurs quatre enfants – connaissent bien cette problématique. Sans logement depuis deux mois, elles galèrent pour trouver un nouveau toit. “ Nous avons contacté un propriétaire qui a mis un terme à la conversation dès qu’on lui a expliqué que la garantie locative était avancée par le CPAS. ”
C’est toujours la même rengaine et les propriétaires ne s’en cachent même plus. Le seul espoir qu’il reste aux Carine’s (“ nous avons le même prénom et c’est ainsi qu’on nous appelle à Forchies ”), c’est de bénéficier d’un logement social. Car, quand les propriétaires sont des honnêtes gens, il reste néanmoins le problème des loyers trop élevés pour le couple.
“ Le Foyer fontainois nous a assuré qu’une habitation allait se libérer et qu’elle nous sera attribuée... ” Il n’en demeure pas moins que si les deux femmes voient leur cauchemar tout doucement prendre fin, elles vivent une double discrimination: leur précarité mais aussi leur homosexualité. “ Lorsque les propriétaires me demandent que fait Monsieur dans la vie et que je leur réponds que j’ai épousé une Madame, soudain, les portes se ferment. ”


Rappelons que la loi du 25 février 2003 tend à lutter contre les discriminations sur l’orientation sexuelle, tout comme une prétendue race, la couleur, et l’état civil (lire ci-contre).
Sur Internet aussi, certains proprios n’hésitent pas à exclure les gens qui émargent du CPAS... montage sudpresse

Commentaires

  • cela me derange pas de louer a des homosexuels et des lesbiennes mais du moment que j ai une fiche de salaires et qu ils savent payer tous le temps !! et les propriétaires doivent avoir des droits et la loi avec eux car qund on ne sait plus payer ,on ne peut pas les mettre dehors !! cela m étonne pas que des propriétaires veulent plus louer !! et surtout pas à des étrangers ( arabes,noirs etc ...) car ils abiment tout et suis pas raciste mais ils ont plus de droit qu un belge !!!

  • cela me derange pas de louer a des homosexuels et des lesbiennes mais du moment que j ai une fiche de salaires et qu ils savent payer tous le temps !! et les propriétaires doivent avoir des droits et la loi avec eux car qund on ne sait plus payer ,on ne peut pas les mettre dehors !! cela m étonne pas que des propriétaires veulent plus louer !! et surtout pas à des étrangers ( arabes,noirs etc ...) car ils abiment tout et suis pas raciste mais ils ont plus de droit qu un belge !!!

  • cela me derange pas de louer a des homosexuels et des lesbiennes mais du moment que j ai une fiche de salaires et qu ils savent payer tous le temps !! et les propriétaires doivent avoir des droits et la loi avec eux car qund on ne sait plus payer ,on ne peut pas les mettre dehors !! cela m étonne pas que des propriétaires veulent plus louer !! et surtout pas à des étrangers ( arabes,noirs etc ...) car ils abiment tout et suis pas raciste mais ils ont plus de droit qu un belge !!!

Les commentaires sont fermés.