Pin it!

Mon dimanche à moi (Jean-Marc Nollet)

Ce qui l’a marqué dans l’actualité de la semaine

Il joue en Nationale 2 pour Mont-Saint-Guibert

Jean-Marc Nollet Ministre Ecolo.

Le dimanche, le vice-président de la Région wallonne et de la Communauté française prend son temps. « Le rythme est moins soutenu, ça permet de relâcher «. Et de s’aérer l’esprit en VTT ou au volley. Ou de boire un pot avec les amis.

Nollet.jpgLe dimanche, c’est le jour où je peux dormir jusqu’à 8 h, au lieu de 5h30 en semaine. Le rythme est moins soutenu, sauf si j’ai “ Controverse ” ou “ Mise au point ”. Ces débats TV ne sont pas une corvée, ça fait partie de mon métier ”.

Au volley maquillé

Ses prestations télévisées n’empêchent pas le ministre Ecolo de retrouver ses coéquipiers du volley de Mont-Saint-Guibert: “ C’est parfois la course entre le plateau TV et le hall de sport. J’ai déjà joué des matches... tout maquillé ”.

Du haut de son mètre 90, Nollet évolue en attaque. Il n’est pas le plus assidu aux entraînements (“ en semaine, je n’ai pas le temps ”). Il n’est pas le plus jeune non plus (41 ans alors que le cadet de l’équipe a 16 ans à peine). “ J’ai un entraîneur compréhensif ”, sourit le ministre. “ Et je me retrouve aussi sur le banc, faut pas croire! Disons que je joue sur mon expérience et que j’ai encore des genoux ”.

Les Guibertins ne se débrouillent pas trop mal: on les pointe à la deuxième place du championnat.

Le dimanche, c’est aussi les réunions scoutes pour les enfants de Jean-Marc Nollet, dans leur village à Fontaine l’Evêque (Charleroi). Theresa (14 ans), Diego (11 ans) et Nora (9 ans) sont dans les mouvements de jeunesse, comme leur papa jadis. “ Ils adorent jouer dans les bois ”, dit-il.

Bricoleur à ses heures

Parfois, le papa et son fils s’enferment dans le garage-atelier pour bricoler: une cage pour la poule, un clapier pour le lapin...

Le dimanche, c’est aussi l’occasion d’improviser des apéritifs avec des amis qui débarquent à la maison ou de faire du VTT dans les bois.

Histoire de ne pas démarrer sa semaine avec “ un passif ”, Jean-Marc Nollet s’oblige toujours à travailler un peu le dimanche: “ Lire une dernière note, un dernier document... pour reprendre lundi avec un agenda dégagé ”.

 “ Je pense surtout aux conséquences pour les gens qui perdent leur emploi, la valeur de leurs biens... Le coût des choses, des produits de première nécessité notamment, va augmenter. Ce pays bascule d’une situation confortable à une situation précaire. C’est interpellant, d’autant que c’est un pays voisin «.

* “Pour boucler le budget de l’Etat fédéral, le MR veut faire payer les Régions et les Communautés, alors qu’on fait des efforts depuis 2 ans déjà, se fâche le ministre Ecolo. En deux ans, nous avons fait un milliard d’euros d’économie pendant que le gouvernement était en affaires courantes. Chacun sa part d’effort.

Au Fédéral à faire des économies ”. (F. DE H.)

n.c.

 

 

Les commentaires sont fermés.