La Commune - Page 4

  • Pin it!

    Employée agressée: la commune porte plainte

    ht107.jpgElle a prévu, pour protéger ses employés, der mettre en place les guichets.

    Suite à l’agression physique dont a été victime une employée, les autorités locales de Fontaine-l’Evêque ont prévu de remettre en place des guichets. Cela afin de protéger leurs travailleurs. « Il y a un grand manque d’éducation dans le chef de certains de nos concitoyens », s’est énervé le bourgmestre Noël Van Kerckhoven (PS) en séance du dernier conseil communal.  

    Il y a trois semaines, une Fontainoise a violemment agressé une employée du service État Civil/ Population de la commune, situé à la Grand-rue.  « C’est intolérable , s’exclame le bourgmestre de Fontaine-l’Evêque Noël Van Kerckhoven (PS).  Il y a un grand manque d’éducation dans le chef de certains de nos concitoyens. » 

    Comme le souligne le bourgmestre, les agressions sont malheureusement fréquentes. Mais cela ne reste bien souvent que du verbal. Il y a trois semaines, cela a véritablement dépassé les bornes.  « Une habitante est venue à la commune car il y avait une faute d’orthographe sur la carte d’identité de son enfant , explique le bourgmestre. L’employée lui a alors expliqué qu’il fallait refaire une nouvelle carte d’identité et que cela prendrait environ un mois. La jeune femme s’est alors énervée. Accompagnée de cette dernière, l’employée est montée jusqu’au bureau de la cheffe de service. Là, la dame a empoigné et griffé notre employée. En quittant nos locaux, elle a renversé le présentoir. Les gens sont aujourd’hui pressés par le temps et font les démarches administratives à la dernière minute. » 

    Peu de temps après cet incident, la police des Trieux est arrivée sur place et plainte a été déposée par l’employée. La commune a décidé de se porter partie civile dans cette affaire.  « Nous allons remettre en place des guichets afin de protéger notre personnel. Les citoyens n’auront ainsi plus la possibilité d’avoir un contact direct avec lui. » 

    Bien évidemment, cet incident est revenu sur la table du conseil communal qui s’est tenu ce jeudi soir. Le conseiller MR du groupe d’opposition CDH-MR Philippe Seghin en a profité pour interpeller les membres du collège et la directrice générale quant au problème récurrent de personnel au service Etat-Civil/Population.  « Ce service est le lien direct entre la commune et ses concitoyens , explique le conseiller.  Il renvoie une image importante de la ville. Malheureusement, au début de ce mois, j’ai constaté qu’à l’Etat-Civil, il y avait un employé présent sur trois. Au service Population, j’en ai compté un au lieu de quatre et un sur trois au service carte d’identité. À cause de ce manque de personnel, les dossiers prennent du retard et il y a de longues files d’attente. Des mesures doivent être prises pour remédier à cela. » 

    Noël Van Kerckhoven a confirmé les constatations faites par le conseiller.  « Cela remonte déjà à notre arrivée au pouvoir, soit fin 2012. Nous faisons le point plusieurs fois par an pour améliorer la situation. Compte tenu du fait que nous sommes sous plan de gestion du CRAC (centre régional d’aide aux communes), nous n’avons pas la possibilité d’engager du personnel supplémentaire. Toutefois, une employée qui travaille à mi-temps passera prochainement à temps plein pour renforcer le service Population » , termine le maïeur. 

    O.Pâq.

  • Pin it!

    Au conseil communal de ce jeudi (mise à jour)

    Le conseil communal de Fontaine-l’Evêque se réunit ce jeudi soir au château. Il sera notamment question du budget du CPAS pour 2016 mais aussi de réparations urgentes à effectuer à la toiture de l’ancienne église Saint-Vaast. On parlera aussi du nouveau quartier en construction (à l’angle de la rue Martin Fayt et de la rue Chaussée à Forchies-la-Marche) : 25 maisons unifamiliales et 6 blocs d’appartements, ainsi qu’une nouvelle voirie. Mais il sera aussi question de définir divers endroits où poser des caméras afin de lutter contre la problématique des dépôts de déchets clandestins. Ainsi que d’une convention pour les agents constatateurs.

    Lors de la prochaine séance du conseil communal de Fontaine-l’Evêque, qui se tiendra le 28 janvier au Château Bivort à 19h, il sera notamment question de l’adoption du nouveau règlement général de police administrative. Une série de conventions seront étudiées comme celle relative aux incivilités environnementales, pour la voirie et pour les SAC.

  • Pin it!

    Voeux du Collège

    Logo-Ville.jpg

    Voici quelques photos de la cérémonie de voeux du Bourgmestre et du Collège de ce mardi 12 janvier 2016, dans la salle des mariages du château Bivort.

    Lire la suite

  • Pin it!

    Budget bouclé: un gain de 45.000€ pour 2016

    Budget - copie.jpgCela n’a pas été simple, mais la Ville de Fontaine-L’Evêque a pu voter le budget 2016 lors de ce dernier Conseil communal de l’année. Et bonne nouvelle, le budget ordinaire 2016 de la ville de Fontaine-l’Evêque présente un résultat positif à l’exercice propre de 45.338 €.  

    « Ce fut un budget très difficile à constituer : les chiffres sont sans cesse en évolution et il est particulièrement difficile de maîtriser certaines dépenses de transfert (ICDI, zone incendie, police, CPAS…), sans compter l’incertitude de certaines recettes (Impôt des personnes physiques, additionnels au précompte immobilier, fonds des communes) », relate Philippe D’Hollander, échevin des finances et du budget à Fontaine-L’Evêque. 

    Le budget annuel de la ville se monte à un montant avoisinant les 20.500.000 euros.

    Dépenses

    Les dépenses de fonctionnement sont en diminution de 1,9 %. Les frais de fonctionnement représentent 11,2 % des dépenses du budget annuel. 

    En ce qui concerne  les dépenses de personnel, elles n’ont pas été indexées mais incluent les augmentations barémiques conformément à ce que prévoit la circulaire budgétaire 2016 de la Région wallonne. 

    Les dépenses de personnel représentent 41,20 % des dépenses du budget. Il est important de préciser que la ville, contrairement à de nombreuses autres communes, ne devra licencier aucun agent pour des raisons budgétaires. Bonne nouvelle pour le personnel. 

    Les dépenses de transfert couvrent 37,1 % des dépenses. Elles sont en augmentation de 2 % par rapport à 2015. La dotation à la zone de police s’élève à 2.076.534 €. 

    Elle se base sur la dotation initiale 2015 à laquelle s’ajoutent les augmentations barémiques et les cotisations pour les pensions. La dotation pour la zone de secours (service incendie) s’élève à 952.753 €.

    Le CPAS profitera d’une dotation majorée de 1 % par rapport à la dernière modification budgétaire de 2015. Cependant, le nombre de personnes bénéficiant du revenu d’intégration sociale (RIS) est encore en augmentation (511 personnes fin 2015). 

    Très prochainement, le CPAS va procéder à un nouvel examen des différents dossiers des bénéficiaires afin non seulement de favoriser la remise au travail en « article 60 » mais aussi d’éviter ou de prévenir toute situation anormale. 

    Enfin,  les dépenses de dettes reprennent les charges d’emprunts (intérêts et amortissement). Elles représentent 10,5 % des dépenses du budget annuel. 

    Recettes

    Les recettes concernant la dotation du Fonds des communes, l’impôt des personnes physiques (IPP) et les additionnels au précompte immobilier ont été inscrites en fonction des prévisions transmises par les diverses administrations concernées. 

    Elles affichent une diminution de 415.742,65€ par rapport à l’estimation initiale.

    Le service public fédéral Finances présente en effet un retard dans les enrôlements des contribuables.

    Chaque commune subit ce désagrément.

    À noter le maintien des subventions aux différentes associations et groupements de l’entité mais les dossiers seront à rentrer pour le 30/06/2016 au plus tard pour être recevables.

    Les dotations communales au centre culturel, aux fabriques d’église et à la maison de la laïcité restent inchangées.

    Bonne nouvelle en ce qui concerne  les taxes : elles ne seront pas augmentées en 2016 (sauf certaines adaptations mineures relatives aux documents administratifs). Même la taxe sur les déchets restera à son niveau actuel. 

    Le budget a été voté avec 14 voix « pour » (PS), 6 abstentions (MR-CDH) et 5 voix « contre » (Vous+). 

    A.W.

    Les investissements: Voici ce qui est prévu pour 2016

    2145128097.jpgAu cours de l’année 2015, la Ville a réalisé plusieurs investissements. Et en réalisera encore l’année prochaine.

    Citons une modernisation de l’informatisation communale (serveurs, logiciel de gestion) et la mise en conformité d’installations électriques.

    Dans le cadre du fonds d’investissement communal, et au niveau travaux, sont prévus l’égouttage du sentier des Trieux à Forchies, la réfection et l’amélioration de la rue Berteaux à Leernes, l’égouttage de la rue Oscar Carlier à Forchies-la-Marche, la réfection et l’amélioration de la rue des Prisonniers de Guerre ainsi que la rue de Goutroux également à Forchies.

    Le service des travaux se verra doté d’un camion porte-conteneurs.

    Un projet sera élaboré pour envisager l’aménagement du « parking » Don Bosco. 

    Certaines écoles verront leur parking amélioré et leur entrée mieux sécurisée par des barrières de sécurité.

    Notons aussi, à l’école Carpin (Leernes), la réfection des sanitaires attendue par de nombreux parents et leurs enfants.

    Un revêtement de protection amovible sera installé dans l’une des salles omnisport afin de la rendre polyvalente pour certaines activités (par exemple le Téléthon ou les Noces d’or). Il faut en effet rappeler que la salle des fêtes fermera ses portes le 1er janvier pour des raisons évidentes de sécurité.

    Citons encore la réfection de la toiture de la buvette du terrain de foot de Forchies.

    Le changement d’éclairage de la bibliothèque (l’actuel consomme énormément).

    La remise en conformité du cimetière de Fontaine.

    L’achat d’une tondeuse et d’un camion pour le service propreté.

    Enfin, le Collège espère pouvoir compter l’avancement de deux dossiers : celui de l’espace « Saint Vaast / salle du cercle » et la mise en place d’un espace Agora pour les jeunes. 

    L’installation de ce dernier va en effet dépendre des subventions accordées par le Ministre ayant les infrastructures sportives dans ses attributions.

     

  • Pin it!

    Spectacle de Noël à la bibliothèque

    Spectacle de marionnettes "Sacrés Caractères" et venue de Père-Noël à la bibliothèque de Fontaine-l'Evêque.

    2748011658.2.jpg

    Album.jpg

     

     

  • Pin it!

    Journée de l'Arbre 2015

    arbre2015.jpg

  • Pin it!

    Fééries de Noël

    Feeries de Noel.jpg

    1.jpg

     

  • Pin it!

    Fééries de Noël

    Feeries de Noel 1.jpg

    Feeries de Noel.jpg

     

  • Pin it!

    Café Emploi au Cyber Space

    CafeEmploi.jpg

  • Pin it!

    Zone de Police

    police.jpgMitigé. Un mot qui résume parfaitement le récent bilan en matière de sécurité routière dressé par la police locale de la zone des Trieux (Courcelles et Fontaine-l’Evêque). Sur le premier semestre 2015, elle a en effet comptabilisé 66 accidents avec lésions corporelles contre 50 en 2014 pour la même période. Soit une augmentation de 32%. Et ce malgré une multiplication significative des contrôles!

     

     

    Lors du Conseil de Police qui s’est tenu ce jeudi 15 octobre à Courcelles, la zone de police des Trieux, qui couvre les entités de Courcelles et Fontaine-l’Evêque, a présenté son rapport intermédiaire sur l’état de la sécurité routière sur son territoire. L’un des critères retenus en vue d’objectiver la tendance en matière de sécurité routière a été de comparer le nombre d’accidents de roulage avec blessés intervenus au cours d’une période par rapport aux années antérieures.

    Avec ce critère, il est clair que le bilan s’avère plus que mitigé. Ainsi sur le premier semestre 2015, les forces de l’ordre ont comptabilisé 66 accidents avec lésions corporelles contre 50 en 2014 pour la même période. Cela représente donc une augmentation de 32 %. Une hausse avait déjà été constatée entre 2013 et 2014 (45 contre 50). Notons que ces 66 accidents ont fait 104 victimes : 6 ont été blessées sérieusement et 98 l’ont été légèrement. De plus, une personne a également perdu la vie sur la route.

    Par contre, les accidents avec dégâts matériels ont connu une légère diminution : -3,3 %. Le premier semestre de 2015 a ainsi comptabilisé 235 faits contre 243 l’année précédente à la même période.

    police.jpg

    En ce qui concerne les statistiques pour les week-ends, les chiffres parlent malheureusement d’eux-mêmes. Le nombre d’accidents avec blessés a plus que doublé au cours du semestre écoulé et ce à un point tel qu’un accident de ce type sur trois se produit durant le week-end : 23 sur les 66 ! Soit +110 % par rapport à 2014.

    La Nouvelle Gazette