Infos - Page 3

  • Pin it!

    Centre d’Enfouissement de Monceau-sur-Sambre

    Dechet.jpgLe Centre d’Enfouissement Technique situé à Monceau-sur-Sambre a été au centre des débats dans les diverses communes ces derniers temps.

    Il y a quelques années maintenant, la Ville de Charleroi octroyait un permis arrivant à échéance fin 2019. Au grand dam des habitants, une nouvelle demande de permis a été introduite par la S.A. CETB. De plus, la société demandait aussi les permis pour y créer une extension afin de passer de 2.950.000m³ à 5.500.000m³ de déchets ! 

    Selon l’exploitant, les déchets traités sont non-dangereux mais de nombreuses plaintes ont été déposées depuis des années.

    L’inquiétude des Moncellois grandit donc de nouveau depuis quelques semaines.

    Par ailleurs, de nombreux riverains subissent des nuisances importantes qu’elles soient olfactives ou sonores. Elles portent également sur la dispersion de poussières et les risques de présence de fibres d’amiante.

    « Les Moncellois voient enfin le bout du tunnel, ils n’ont pas envie que la décharge de Monceau soit encore exploitée 20 ans. D’autant que dans le projet présenté par l’exploitant, celui-ci prévoit de créer un tumulus de près de 20 mètres de haut. Vous en conviendrez, cela déformera fortement le paysage proposé et ne fera qu’amplifier la colère des riverains. En outre, géographiquement, ce CET se trouve par ailleurs juste à côté d’une réserve naturelle qui est le terril du Martinet  », écrivait Véronique Salvi dans une question posée à Madame Cencig au Conseil communal de Charleroi de ce mardi.

    1769302531_B977158211Z.1_20151124180352_000_G335M3B4B.1-0.jpg
    Le collège communal, à l’initiative d’Ornella Cencig, a rendu un  avis défavorable pour la demande de permis unique pour l’extension du CET. Il estime que l’emplacement d’un CET d’une telle capacité n’a pas sa place en pleine agglomération et a relevé les inconvénients tels que la proximité des habitations, l’impact sur le paysage, la proximité du terril du Martinet, l’impact du charroi des camions et la problématique de l’enfouissement de l’amiante. L’échevine, dans sa réponse au Conseil, a notamment souligné que le CET de Monceau n’est pas en capacité d’enfouir de l’amiante légalement. En effet, elle a demandé une visite d’inspection par les services du Département Police et Contrôles qui a conclu que « le CET ne respecte pas l’ensemble de toutes les conditions relatives à l’amiante ». 

    Après la transmission de l’avis de la Ville, la décision des Fonctionnaires technique et délégué devra être notifiée à l’exploitant pour le 15 février 2016 au plus tard.

    Le collège communal de Courcelles a également demandé à l’autorité compétente de refuser la demande d’extension et de prolongation du CET. 

    A.W.

     

  • Pin it!

    Zone des Trieux: séances d'information sur le vol par ruse.

    police.jpgLa zone de police des Trieux propose deux séances d’information en vue d’aider la population à se prémunir contre les vols par ruse. Les personnes présentes pourront aussi poser toutes les questions qu’elles désirent sur le sujet.

    Deux possibilités sont offertes : le lundi 23 novembre de 19 à 21 heures, à la salle Mouligneau, rue du Grand Mouligneau, à Forchies-la-Marche, ou le mercredi 2 décembre de 19 à 21 heures, salle Miaucourt, rue Paul Pastur à Courcelles.

     

    Plus d’infos sur  www.policelocale.be/5336

  • Pin it!

    Collision en chaîne à Leernes: 4 blessés.

    automobile.jpgDeux véhicules sont entrés en collision lundi soir sur la Nationale 54 à Leernes (Fontaine-l’Évêque). L’accident a fait deux blessés et provoqué des ralentissements qui ont engendré deux autres accidents. On déplore quatre blessés au total

    La collision en chaîne est survenue vers 17h30, indiquent les services de secours. Un premier accident s’est produit pour une raison indéterminée entre une voiture et la camionnette d’une entreprise de peinture. Les deux conducteurs ont été blessés et transportés en milieu hospitalier.

    À la suite de cet accident, deux autres voitures se sont percutées 200 mètres en amont, faisant un blessé. Un troisième accident s’est ensuite produit dans les ralentissements, portant à quatre le nombre total de victimes. Descendue sur place, la police fédérale de la route s’est chargée des constats d’usage, ainsi que de bloquer une bande de circulation couverte de peinture.

    Au cours de l’intervention, un individu s’est approché de la scène pour prendre des photos. Lorsque les policiers lui ont demandé des comptes, l’homme s’est rebellé. Il a dû être menotté par les forces de l’ordre qui l’ont ramené au poste.

  • Pin it!

    Le 11 novembre

    icdi.jpg

    En raison du jour férié de l’Armistice (jour férié du 11 novembre), les collectes des déchets ménagers en porte-à-porte ne seront pas assurées ce mercredi 11 novembre 2015 (jour férié). Ces collectes pour l'entité de fontaine-l'Evêque sont reportées au samedi 14 novembre 2015.

     

    1.jpg

    11 novembre: voici la liste des magasins ouverts ce mercredi
     
     
    Comme lors de chaque jour férié, certaines enseignes ferment leurs portes alors que d’autres les laissent ouvertes. Il n’est donc pas toujours facile de savoir quelles grandes surfaces et établissements sont ouverts en ce 11 novembre. Sudpresse vous file un coup de pouce.
     
    Comme d’habitude lors des jours fériés, les banques seront fermées tout comme les bureaux de Bpost. Certains points Poste resteront tout de même accessibles dans les magasins de proximité qui ouvriront leurs portes ce mercredi. Car seuls ces supermarchés indépendants ou franchisés risquent d’ouvrir durant cette journée de portes closes.
     
    Ainsi, si les magasins Delhaize seront fermés, la plupart des AD et Proxy ainsi que certains Shop&Go seront disponibles ce 11 novembre, surtout en matinée. Les Red Markets, eux, sont ouverts en matinée.
     
    Même principe chez Carrefour où les principaux hypermarchés et supermarchés resteront fermés. Par contre, la plupart des magasins franchisés Carrefour Market ou Carrefour Express, en fonction du désir des gérants, permettront des achats ce mercredi.
     
    Les grandes surfaces Colruyt resteront portes closes en ce jour de souvenir, tous comme les enseignes Okay. Par contre, certains magasins Spar indépendants pourraient être ouverts, selon la volonté des gérants.
  • Pin it!

    Marché de Fontaine

    Marché.jpg

    A partir du mercredi 21 octobre 2015, le marché hebdomadaire de la Ville de Fontaine-l'Evêque se recentre sur l’Espace Nicolas de Fontaine.

    Tous les maraichers se retrouvent sur cet espace pour plus de convivialité et pour mieux vous servir. 
    Ils vous attendent tous avec le plus grand plaisir afin de vous satisfaire.

    Venez effectuer vos courses sur le marché de Fontaine-l'Evêque, le mercredi de 08h00 à 12h00.

  • Pin it!

    Le harcèlement à l'école

    Numériser 1.jpeg

  • Pin it!

    En souvenir de Tatiana

    images.jpgRencontrer Rafaël Nadal, nager avec les dauphins, aller à Disneyland… Leur seul et unique but : ramener, le temps d’un voyage ou d’une rencontre, le sourire aux lèvres d’enfants gravement malades.

    L’ASBL «En souvenir de Tatiana», de Fontaine-l’Évêque, fait l’impossible pour rendre possible une dizaine de souhaits d’enfants par an.


    « Make a Wish », vous connaissez ? « En souvenir de Tatiana » poursuit le même objectif en région carolo. Tout a commencé en 1997, lorsque Tatiana, la petite fille de celle qui est aujourd’hui la présidente de l’association, décède des suites d’un cancer à l’âge de 9 ans.
    « Très vite après, ses parents ont voulu aider les enfants se trouvant dans la même situation que leur défunte fille, explique Georges Paillot, trésorier de l’ASBL.  Notre but est très clair : se concentrer sur l’enfant gravement malade. Nous ne proposons pas d’aide pour le traitement, souvent coûteux. Nous laissons ce soin à d’autres organisations qui le font très bien. Par contre, nous mettons tout en œuvre pour que le rêve le plus cher de petits devienne réalité. »
    L’année passée, une petite fille de la région carolo a par exemple pu réaliser son rêve : nager avec les dauphins, dans un parc spécialisé. En 2011, une autre enfant malade a pu rencontrer son idole au Spiroudome : le tennisman Rafaël Nadal.
    Et plus récemment, un séjour de deux jours à Disneyland a pu être offert au petit Miguel de Goutroux, atteint d’une maladie orpheline qui lui détériore la vue.
    « Comment récolte-t-on les fonds nécessaires ? Nous démarchons des services clubs, comme par exemple le Rotary. Nous organisons également beaucoup d’événements, comme des soupers spectacles. Par ailleurs, nous vendons des stylos, des calendriers… »
    Tout cela pour venir en aide à quels enfants ? « Ils viennent la plupart du temps de la région carolorégienne, mais « En souvenir de Tatiana » n’a pas d’exclusive et accepte de travailler pour n’importe quel enfant gravement malade, dans les limites de ses moyens bien entendu. »
    Car l’ASBL ne peut malheureusement pas venir en aide à tout le monde. Certains projets sont, parfois, simplement trop chers.
    « Nous fonctionnons grâce au bouche-à-oreille. Et lorsque nous sommes contactés par une famille dans le besoin, nous faisons tout pour pouvoir l’aider. Depuis la création de notre association en 1997, nous parvenons à réaliser, en moyenne, une dizaine de vœux par an. C’est un plaisir de les voir émerveillés. Certains continuent à nous faire parvenir des photos et nous donnent des nouvelles, cela fait plaisir, même si nous ne faisons pas tout cela pour être remerciés…     »
    Une ASBL bien de chez nous, qui ne compte certainement pas ses efforts et permet de redonner le sourire à ceux qui l’ont perdu.
    J.D.
    Contact : http://www.tatianaasbl.be/

  • Pin it!

    Les Jardins de Myrtille

    Myrtille.jpg

  • Pin it!

    Le camionneur campe en attendant de livrer le module

    En-bref.jpgL’homme vient de Turquie et dort depuis 8 jours dans sa cabine, devant l’école à livrer

    Situation surréaliste à Fontaine-l’Évêque. Depuis maintenant près d’une semaine, un camion est stationné devant l’école libre de Beaulieussart. Un convoi exceptionnel, venant de Turquie, transportant les portakabins attendus par l’école primaire. Ceux-ci ne peuvent pas être placés et le chauffeur Turc campe dans son camion depuis tout ce temps. Les voisins n’en reviennent pas.


    Depuis une semaine maintenant, un camionneur originaire de Turquie campe littéralement devant l’école libre de Beaulieusart à Fontaine-l’Évêque. L’homme a parcouru près de 3.000 kilomètres pour venir livrer des portakabins attendus par l’établissement scolaire. Le souci, c’est qu’on ne les a toujours pas déchargés… Alors il attend.
    «Il est arrivé vendredi vers 18h30», indique un voisin, « Le chauffeur pensait que le module allait être placé lundi, mais ils ont seulement fait la dalle pour le placer. Ça a été reporté au mardi, puis mercredi… Là on dit que ça sera pour vendredi. Et on laisse ce pauvre monsieur dans cette situation.» Et depuis, le semi-remorque est là, garé tant bien que mal sur le trottoir juste devant l’établissement scolaire.
    «Le projet de ces modules afin d’agrandir l’école a été initié il y a deux ans, ils devaient être placés pour le 1er septembre… À quelques jours près, on y est», explique la direction, «de notre côté, nous sommes contents de les voir arriver… Mais nous constatons la situation de ce pauvre chauffeur. Malheureusement, cela n’est pas de notre ressort. Nous attendons aussi qu’on les place.»

    Unknown.jpeg
    Le camionneur s’est garé tant bien que mal et attend qu’on vienne prendre la marchandise

    Le temps passe et le chauffeur reste là. Il semblerait que la grue qui doit décharger le tout a un peu de retard. «Nous lui avons donné accès aux toilettes de l’école et à un évier afin qu’il puisse se rafraîchir», ajoute le directeur de l’établissement. Du côté du voisinage, on a aussi fait un geste envers ce pauvre chauffeur turc condamné à attendre que quelqu’un vienne le délivrer de sa marchandise. « Nous lui avons proposé à manger, mais il préfère aller faire ses courses au magasin du coin et se préparer quelque chose dans son camion. Il passe son temps, il regarde la télévision et dort dans sa cabine», explique un voisin, médusé face à cette situation, «le souci, c’est qu’on ne se comprend pas bien. Heureusement qu’une voisine parle turc et peut lui demander de quoi il a besoin. Il a d’ailleurs passé une soirée chez ces voisins-là. On tente de faire en sorte qu’il ait une vie normale, mais on se doute qu’il aimerait rentrer chez lui, à quelque 3.000 kilomètres d’ici.»
    La situation devrait se débloquer ce vendredi. Le camionneur pourra alors reprendre la direction de son pays… Après avoir campé à Fontaine-l’Évêque durant presque une semaine.

    TH.P.

  • Pin it!

    Produits surprenants dans l'alimentation

    balade gourmande.jpgMalgré la multiplication des scandales alimentaires, peu de consommateurs savent réellement ce qui se cache dans leur assiette.

    Pourtant, nos aliments regorgent de produits plus surprenants les uns que les autres : poils d’animaux, résidus d’implants mammaires ou sécrétions de castor.

    Nous consommons sans le savoir des dizaines d’ingrédients qui sont loin d’être appétissants, même pour les gourmands.

     L’arsenic est présent dans la bière, le riz, les céréales, le poisson ou le café, en quantité infime ce qui signifie qu’il ne serait pas dangereux pour la santé. Toutefois, le Danemark a émis des recommandations visant à restreindre la consommation de riz, notamment chez les plus jeunes.
    Moins effrayant et plus surprenant, le castoréum est une sécrétion huileuse issue des glandes anales du castor qui est souvent utilisée comme arôme naturel pour parfumer les glaces à la vanille et dans une moindre mesure, les glaces à la framboise et à la fraise.
    Poils d’animaux et scarabées
    Sous son nom savant, la « L-cystéine » ne vous dit probablement pas grand-chose et pourtant, il s’agit tout simplement de nos cheveux ! Cet acide aminé est extrait des fibres capillaires humaines, dont les stocks sont principalement issus de Chine. Cet ingrédient constitue un excellent conservateur et on le retrouve les produits industriels tels le pain, le poulet ou le canard.
    Toujours dans le domaine capillaire, les poils de rongeurs sont également présents dans nos préparations culinaires. À l’origine non-intentionnel, cet ajout est aujourd’hui validé par l’association américaine de régulation de la qualité des aliments, qui tolère par exemple la présence de 22 poils pour 100 g de cannelle.
    La vessie de poisson est utilisée pour produire la célèbre Guinness, tandis que de l’huile de silicone utilisée pour fabriquer des implants mammaires se retrouve également dans les nuggets du McDonald’s. Sachez enfin que le colorant rouge E120 est issu de carapace d’insecte comme le scarabée.
    P.C.