Infos - Page 2

  • Pin it!

    En bref...

    En-bref.jpg

    Sébastien Bourgeois a entrevu la victoire 

    1.jpgJOGGING DE MONTIGNY-LE-TILLEUL

    En raison de l’Euro de foot et de la programmation de Belgique-Irlande à 15 heures, le JC Montagnard, l’organisateur du Jogging de Montigny-le-Tilleul, s’est vu contraint d’avancer à 10h30 le départ de sa course. Il faut savoir que des écrans géants ont été installés au hall omnisports de la localité pour la retransmission télévisée des rencontres et que les deux événements ne pouvaient cohabiter, faute de place. Le changement d’heure a-t-il influé sur la participation ? Toujours est-il que les coureurs ont été moins nombreux que l’an passé (431 contre 542).

    Inconnu au bataillon -et pour cause, c’est la première fois qu’il se produisait en Wallonie –, le néerlandophone Patrick Van Petegem a remporté le 11,2 km. Sa victoire ne souffre aucune discussion, même si son principal concurrent, Sébastien Bourgeois, l’a fait douter un petit moment. « Il a mérité sa victoire », reconnaissait ce dernier. « Il a toujours été devant. Je me suis bien rapproché de lui au 8 e km, dans le bois, dans la partie la plus boueuse et la plus technique du parcours. Mais, alors que l’écart entre lui et moi n’était plus que de 5 m, il a remis une couche. »

    Sébastien était cependant très content de sa 2 e place. « Nous sommes venus en famille puisque Emilie (Timmermans) et nos enfants Oscar et Louis ont aussi couru. D’ailleurs, quand vous aurez fini de m’interviewer, j’irai rechercher ma femme, afin de l’aider à terminer au mieux. » Oscar, 9 ans, et Louis, 11 ans, se sont tous deux alignés sur le 6,1 km. « Car les courses pour enfants sont trop courtes pour nous », nous ont-ils dit en riant.

    Déjà victorieux à 6 reprises en Flandre cette année, Patrick Van Petegem s’est fixé pour objectif de faire aussi bien en Wallonie. Un beau challenge, non ?

    Le vainqueur du 6,1 km est l’inévitable Demeke Molla. Il a pris le meilleur sur Brahim Oubouskour qu’on n’attendait pas à pareille fête, surtout qu’il avait prévu de faire les 10 Miles de Charleroi le lendemain.
    KARL ZIMMERMANN

    L’AS Fontaine fera tout pour retrouver l’élite

    2.jpgAprès une saison 2014-2015 qui les avait vus remporter la Coupe du Hainaut et le tour final en P2 pour retrouver la P1, la défunte saison a été moins heureuse pour l’AS Fontaine qui n’a pu éviter la culbute en P2. Il en faut plus pour décourager le président Didier Bortolozzi qui a présenté son équipe la semaine dernière. Elle sera l’une des équipes à suivre en P2C la saison prochaine.
    (PHOTO: THIERRY PORTIER)

     En débat au conseil communal jeudi

    A l’ordre du jour du prochain conseil communal ce jeudi 23 juin, le plan d'investissement Communal 2013-2016, les travaux de réfection de la rue Prisonniers de Guerre et de la Rue de Goutroux à Forchies la Marche, le remplacement des menuiseries extérieures de l'école communale du boulevard du nord à Fontaine l'Evêque et l’aménagement d'un parking aux abords de la Salle omnisports et de l'école 3 Bonniers à Fontaine l'Evêque.
    D.G.

     

  • Pin it!

    Le service kiné remis à neuf

    1.jpgLe service de kinésithérapie du centre de médecine spécialisée de Fontaine-l’Evêque vient d’être entièrement rénové. Il offre désormais tout le confort souhaité et des équipements modernes ; le tout dans un décor très coloré. Coût de l’opération, quelque 17.000 euros. 

    Photo: Des instruments tous neufs DR

    Côté pratique, le service, maintenant remis au goût du jour, propose des consultations tous les jours de la semaine. Deux kinés couvrent des plages très larges, permettant ainsi aux patients de venir avant ou après leur travail. L’accès est également facilité pour les personnes à mobilité réduite grâce au parking arrière qui « ouvre » directement sur le service de kinésithérapie 

    Cette spécialité – comme d’ailleurs l’ensemble des spécialités « classiques » – a toujours existé au centre de médecine spécialisée de Fontaine-l’Evêque. Mais depuis six mois, elle bénéficie d’un regain d’activité. Aujourd’hui entre 15 et 20 patients fréquentent le service une ou plusieurs fois/semaine. Ils trouvent là des soins de proximité et de qualité. C’est là d’ailleurs une voie que le CHU de Charleroi entend développer. 

    Quatre autres polycliniques, battant elles aussi pavillon de l’ISPPC, disposent également d’un service de kinésithérapie : le Mambourg ; Châtelet, Marchienne et Philippeville. Marie Curie à Lodelinsart, Vésale et Léonard de Vinci, à Montigny-le-Tilleul, proposent aussi cette spécialité. 

    M-G.D.

  • Pin it!

    En bref...

    Balades nature sur le terril du Pétria

    703793_1.jpgDans le cadre de la brocante du Pétria, deux balades avec un guide nature vous sont proposées sur le terril classé en zone natura 2000.
    Départ à 10H et à 15H au stand du Pcdn dans la pelouse au début de la rue Cressonnière.
    Prévoir des vêtements et chaussures adaptés.
    Organisateur: plan communal de développement de la nature.
    Brocante du Pétria
    Place de la Queue et Rue Cressionnière
    6140 Fontaine-l'Eveque
    Téléphone: 071/540237 - Pas de réservation
    Tarif: Gratuit
    Public: à partir de 3 ans
    Internet: http://pcdndefontaine-levque.blogspot.be

    3ème Rando Vtt

    692310_1.jpg

    La société de Gilles "Les Amis Réunis" de Fontaine-l'Evêque organise leur 3ème VTT le dimanche 5 juin.

    • 4 parcours:14kms familial : 28-38-60kms
    • Type de parcours:80% dans les bois et chemins de terre.
    • 3 ravitaillements.
    • Inscription:3€ - familial et 5€ - 28-38-60kms.

      Nous vous attendons nombreux.Parcours de 60kms pour les costauds !
      Le parcours familial peut se faire en jogging ou en marche allure libre.
      Buvette avec bière spéciale.
      Barbecue toute la journée.
      Soit une belle journée en perspective.

    Ecole Communale Carpin Rue Bertaux 6142 Leernes
    Téléphone: 0478/938698 - Pas de réservation
    Tarif: 3 ou 5 euros .
    Public: à partir de 2 ans

    Festival de chant choral

    701941_1.jpg

    Le samedi 11 juin, le Centre culturel, avec la collaboration de Notemo et de l'Académie de Musique de Fontaine-l'Evêque, organise son deuxième mini-festival de chant choral.
    Il débutera à 14h dans la chapelle de Beaulieusart à Fontaine-l'Evêque avec, comme ensemble invité, le chœur ' Les Solfégistes ' (Charleroi) sous la direction de Madame Delcoux. Un moment musical familial qui mettra du baume au chœur à l'approche de l'été!

    La Paf est de 5 euros et comprend un délicieux jus Oxfam. Réservations et infos : centre.culturel@villedefontaine.be
    Eglise de Beaulieusart - Fontaine-L’Evêque 1, Rue de Beaulieusart 6140 Fontaine-l'Eveque
    Téléphone: 071/526026
    Tarif: 5 Euros
    Public: Tous publics
    Internet: http://centreculturelfontaine.blogspot.be/

  • Pin it!

    En bref...

    En-bref.jpg

    Climat

    Le mois d’avril dernier était le mois le plus chaud jamais enregistré au niveau mondial. Le record de température est atteint une fois de plus pour le septième mois consécutif, selon les données de la Nasa.

    De nombreuses régions situées dans l’hémisphère nord, comme l’Alaska, ont connu des températures exceptionnellement élevées durant le mois d’avril.

    Les mois de février et de mars ont également connu des records de température.

    Les scientifiques pointent les conséquence du courant marin chaud qui se forme près de l’Équateur «El Nino», d’une grande intensité cette année. «Son effet a été amplifié par le changement climatique», explique Christiana Figueres, experte ONU en matière de changement climatique.

    R9

    La deuxième phase des travaux de réhabilitation du ring R9 débute cette semaine à Charleroi. Depuis hier, l’accès le plus direct entre le grand ring R3 et le R9 n’est plus possible.

    La réfection du ring R9 sur 1,8 kilomètre dans sa partie Sud avait débuté en septembre 2014. Elle était rendue nécessaire par les nombreuses dégradations de l’ouvrage, construit en 1975 et qu’empruntent chaque jour des milliers de véhicules. Ce chantier concerne quinze ponts et viaducs et neuf accès ou sorties.

    La phase qui débute cette semaine va permettre, sur la même section, un basculement progressif du chantier vers son anneau extérieur. Dès maintenant et jusqu’à l’hiver prochain, l’accès direct au R9 est impossible à partir de l’A503, qui le relie au grand ring R3. Des déviations sont mises en place, par l’intérieur de Marcinelle. Cette phase risque de susciter d’importants embouteillages dès ce mardi.

    Pou rappel, sa première phase visait l’anneau intérieur du ring, mais elle a connu un retard de plusieurs mois, avec l’apparition de problèmes imprévus qui ont nécessité le remplacement de l’ensemble des joints de dilatation. Il a également fallu prévoir un portique surplombant les voies de chemin de fer, pour permettre au chantier de se poursuivre sans interrompre la circulation ferroviaire.

  • Pin it!

    De nouveaux WC à l'école Carpin

    wc.jpgÀ l’école communale R. Carpin de Leernes, les enfants inscrits en primaire et maternelle doivent se contenter, depuis plusieurs années, de toilettes vétustes.

     

    Des travaux ont été réalisés sous l’ancienne législature mais ils sont jugés insuffisants aux yeux de la très active association de parents.  « Il est vrai que les lieux sont glauques et sombres , affirme l’échevin des Travaux de Fontaine-l’Evêque, Gianni Galluzzo (PS). Moi-même, je n’aurais pas envie que mes enfants utilisent ces WC. » 

    40.000 € sur fonds propres 

    Une rénovation des lieux est donc attendue avec impatience par les enfants et leurs parents depuis de nombreuses années.

    Bonne nouvelle : la remise à neuf des lieux va débuter le mardi 17 mai prochain. 

    Le montant des travaux est évalué à près de 40.000 euros. « Tout sera financé sur fonds propres. Les sanitaires, les tuyauteries, les carrelages, l’électricité, les cloisons… seront remplacés. Bref, tout sera remis à neuf sauf les quatre murs. » 

    Selon les plans, trois WC, deux urinoirs et un lavabo seront disponibles pour les garçons.

    Les PMR pas oubliées

    Du côté des filles, elles pourront bénéficier de quatre toilettes et d’un lavabo.  « Nous avons également prévu un espace pour les personnes à mobilité réduite (PMR) » , annonce Gianni Galluzzo. 

    La durée des travaux est de trente jours ouvrables.  « Nous aurions pu commencer les travaux avant mais la fancy-fair de l’école a lieu ce week-end. L’idéal serait qu’ils soient terminés pour la journée portes ouvertes de l’école qui se déroulera à la fin du mois de juin » , termine l’échevin des Travaux fontainois. 

    À noter que durant le chantier, les enfants devront utiliser les autres toilettes de l’école qui sont actuellement moins utilisées.

    O.Pâq.

     

  • Pin it!

    Ivre, il fonce sur le barrage de Police

    high_d-20130929-31X62U.jpgCe mardi 19 avril 2016, cinq policiers de la Zone de police des Trieux ont installé deux barrages routiers afin de procéder à des contrôles d’alcool et de drogue.

    Ces contrôles se sont déroulés en deux phases : en matinée, les équipes de police ont placé leur barrage à Courcelles, sur la route reliant Gosselies à Trazegnies. 19 véhicules et 19 conducteurs ont été contrôlés. Tous les conducteurs ont été soumis au test du sampling (il s’agit d’un système de détection de l’haleine). Ils étaient tous négatifs. Un conducteur s’est vu retirer son permis de conduire pour une durée de 15 jours car il était sous l’influence de stupéfiants. 

    Les équipes se sont ensuite rendues sur l’entité de Fontaine-L’Evêque dans le courant de l’après-midi pour poser leur barrage, sur la N90 reliant Charleroi à Anderlues. 43 véhicules ont été contrôlés. Un seul automobiliste était positif. Il s’est vu retirer son permis de conduire pour une durée de 15 jours car il conduisait sous influence.

    Tous ces contrôles ne se sont pas déroulés sans heurts. En effet, les policiers ont eu une grosse frayeur lorsqu’en fin de journée, un conducteur sous l’influence de la boisson a foncé sur le barrage. Il a été très vite rattrapé par les policiers, leur avouant qu’il n’avait pas vu les cônes placés au sol… Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer. Ce conducteur étranger a subi un test d’alcoolémie qui s’est révélé positif et qui lui a coûté 170 €.

    À toutes ces infractions, on peut y ajouter 3 perceptions immédiates pour non-port de la ceinture de sécurité, 10 procès-verbaux d’avertissement, une déchéance du droit de conduire, un procès-verbal pour défaut de contrôle technique. Un conducteur s’est également vu saisir son véhicule car il était en défaut d’assurance.

  • Pin it!

    Le seul survivant de crash de Forchies en 1945, s'est confié à un Carolo.

    Le 3 mars 1945, un bombardier américain qui survole Fontaine-l’Évêque se fait percuter par un autre bombardier allié. Les débris des deux avions tombent sur le village de Forchies-la-Marche. Seul un soldat survit. Edward W. Bartley est aujourd’hui décédé mais a échangé de nombreuses lettres avec Éric Richard Gaillet, auteur du livre « Deux Shillings ».

    1.jpg

    « J’étais à Charleroi » 

    Le livre relate les vies de ces jeunes soldats américains qui ont péri dans l’accident.  « Au fil de mes recherches, j’ai retrouvé la trace d’Edward W. Bartley,  explique Éric Gaillet. De Belgique, j’ai correspondu avec lui pendant quelques années avant sa mort. » Le survivant s’est confié à l’auteur sur sa vie de soldat et lui a décrit le moment de l’accident. À ce moment-là, Bartley n’avait que 19 ans, pourtant, c’était déjà sa vingt-sixième mission. Dans une de ses lettres à Éric Gaillet, il écrit : « J’ai atterri dans le jardin d’une ferme, dans la boue, la cheville cassée. Je me souviens d’un homme, sa femme et ses deux fillettes. Ils m’ont aidé. J’étais à Charleroi. » 

    Les cheveux gris

    « Deux Shillings » est un récit de guerre qui sort de l’ordinaire. Les héros américains qu’on a l’habitude de côtoyer dans les films hollywoodiens n’existent pas ici. « Les aviateurs reviennent toujours sains et saufs. Ils sont les héros des cieux. Pourtant, en lisant les lettres de ces soldats, je me suis aperçu que c’était une histoire hors du commun. D’après leurs lettres, certains avaient déjà les cheveux gris à 26 ans,  raconte l’auteur.  Ils étaient tellement stressés, et ils avaient peur. »  En plus de sa correspondance avec Edward W. Bartley, Éric Gaillet a pu retrouver les lettres que les jeunes soldats morts dans l’accident avaient échangées avec leurs mères.  « Elles ont été difficiles à traduire,  nous explique-t-il. Elles étaient codées. » La traduction a été assurée par deux bénévoles : Caroline Louvet et Daniele Bosquet. Deux cents personnes ont travaillé dans la recherche d’informations et des Américains ont aidé l’auteur dans sa démarche, remplissant leur devoir de mémoire collective. En écrivant ces lignes et en rapportant les vies de ces soldats presque oubliés, Éric Gaillet s’est rendu compte du décalage. « Je n’ai pas connu la guerre,  dit-il.  Mais les récits des descendants et la lecture de ces lettres m’ont plongé dans un univers lointain. Ces jeunes voulaient défendre leur pays. C’était leur unique motivation. À 20 ans, ils étudiaient pour le patriotisme. » 

    L’histoire est vivante

    Le nouveau livre d’Éric Gaillet peut aussi être considéré à juste titre comme une nouvelle lumière sur la deuxième Guerre Mondiale. Les visages de l’équipage sont maintenant jaunis sur le papier glacé des photos qu’il reste, mais les souvenirs persistent. « C’est un sentiment étrange, mais maintenant je réalise que l’Histoire vit en nous. »  La mémoire collective est en cela, une chose extraordinaire. Elle crée ces fraternités du souvenir qui mettent un point d’honneur à partager leurs petites histoires. « Deux Shillings » est disponible sur Amazon. 

    M.Piazza

  • Pin it!

    Maèva de Leernes à The Voice

    Si Maèva de Leernes, 22 ans, danse depuis qu’elle est toute petite, ce n’est que récemment qu’elle a commencé à chanter en faisant des covers sur Internet. D’abord musicienne, elle apprend le solfège et la flûte traversière durant six ans. A 16 ans, elle devient également pom-pom girl pour les Spirou de Charleroi. Une fois entrée à l’université, l’heure des choix s’impose et Maèva choisit le chant. Ses amis l’encouragent et lui demandent régulièrement des chansons. En plus de la chanson, Maèva adore voyager, ce qui lui vaut le surnom de "pigeon voyageur". Maèva participe à The Voice Belgique pour sortir de sa chambre. "J’ai déjà participé à des spectacles de danse, mais cette fois j’aimerais me produire sur scène en tant que chanteuse."

    Source RTBF

  • Pin it!

    Deux Carolos dans The Voice

    Les blinds de l’émission The Voice continuent. De nombreux chanteurs tentent leur chance avec un seul espoir: voir les coaches se retourner. Deux Carolos ont tenté l’aventure ce mardi soir: Véronique Sente de Châtelineau et Tiffany Jakab de Courcelles. Cette dernière, à peine âgée de 16 ans, a été sélectionnée. Tous les coaches se sont retournés. Son choix était tout fait: elle voulait Stanislas.

    La nouvelle saison de The Voice Belgique nous fait découvrir de nouveaux talents. Et ce mardi soir, ce sont encore deux Carolos qui se sont présentées face aux fauteuils retournés des membres du jury. Le but était évidemment de les séduire, juste avec la voix. La première à être passée est Véronique Sente, une maman de 45 ans originaire de Châtelineau. «  Je participe à The Voice parce que c’est mon rêve  », a-t-elle déclaré d’emblée. Elle a ainsi tenté le casting en interprétant « Johnny » de Vaya Con Dios. Malheureusement, aucun siège ne s’est retourné. «  Même s’ils ne se sont pas retournés, c’était du plaisir. Je me suis éclatée  », a confié Véronique à la sortie des Blinds. Le tout était de tenter l’aventure.

    Et cette aventure The Voice, elle trottait aussi dans la tête d’une autre Carolo, une Courcelloise plus précisément : Tiffany Jakab. La jeune fille n’a que 16 ans… Mais sa voix en a étonné plus d’un. Et les coaches ne se sont pas trompés sur son interprétation de « Russian Roulette » de Rihanna. Tous se sont retournés ! «  Je ne m’attendais pas du tout à ça  », a affirmé l’adolescente, heureuse. Il faut dire que The Voice, c’était le rêve de sa vie. «  J’ai toujours voulu y participer, mais je n’avais pas l’âge pour le faire. Maintenant que j’ai 16 ans, je peux y participer et je me suis lancée !  »

  • Pin it!

    Une petite carte pour Mémé Loubard

    1.jpg

    Christine Glassant et Claudine Mahy. Dans sa chambre, Mémé Loubard conserve des affiches et photos de sa carrière.
    TH.P.

    Vous pouvez lui envoyer quelques mots, ou prendre de ses nouvelles via Facebook 

     

    Lire la suite