Pin it!

Le programme de l’union des Bourgmestres à la bourre

Le maïeur sortant, Noël Van Kerckhoven, se représente avec l’ancien bourgmestre Philippe Seghin sur une liste citoyenne. Ils espèrent bousculer les cartes du jeu politique dans la commune. Mais leur programme est loin d’être fixé. 

C’était annoncé et désormais confirmé: une nouvelle liste fait son apparition à Fontaine l’Évêque. Composée uniquement de citoyens sans couleur politique, elle sera tirée par le bourgmestre sortant. L’ancien maïeur, Philippe Seghin occupera la dernière place. Constituée en quelques semaines, elle inclura bien 25 personnes. Deux capitaines pour 23 rameurs. Avec une moyenne d’âge de 52 ans et 12 femmes pour 13 hommes, elle souhaite conquérir le Saint Graal. Ses leaders affirment s’être réunis pour défendre une vision commune et offrir une alternative à la ville. Un choix facilité par le respect qui existe entre les deux hommes.

RLM

Suite dans La Nouvelle Gazette de ce jour:

http://www.lanouvellegazette.be/275209/article/2018-09-06/fontaine-le-programme-de-lunion-des-bourgmestres-la-bourre

| COMMUNALES 2018 6/09/2018

Communales.jpg

Commentaires

  • Au vue du titre, on peut, une fois de plus se demander quid? de la neutralité du journaliste...
    Aussi, s'il était plus informé, il saurait qu'aucune des deux autres listes n'a officiellement présenté son programme...Mais on ne fait plus de journalisme, on fait du buzz', on "racole"...

  • En fait de programmes, c'est très simple, ceux qui tentent d'accéder au Saint Graal vont se targuer de pouvoir faire mieux que les autres pensant que cela ne leur sera pas difficile de faire mieux que rien, ceux qui sont là parfois depuis très longtemps et qui espèrent se réinstaller dans leurs pénates vont promettre de faire encore mieux que rien. Quant à ceux de la "Sainte Union" revancharde et contre-nature, leur seul programme ne vise qu'à empêcher les deux autres d'y parvenir. En fait, au final, ce seront encore les fontainois qui se retrouveront cocus suite à ce petit moment d'égarement dans les isoloirs. Triste tout ça !

  • le slogan prêt à tout pour le pouvoir aurait été plus singulier. comment peut-on avoir une conviction de droite profonde et anti PS comme la campagne de 2006, et se représenter chez les socialistes (idées de base).

    Le Pouvoir met les convictions de cotés, ce parti sans étiquette, n'est qu'un programme de revanche et pas un programme pour une ville comme la notre. PITOYABLE

Écrire un commentaire

Optionnel