Pin it!

Elections 2018 ...

La coalition « Mieux demain » se présente aux élections communales autour d’une liste d’ouverture  

Elections.jpgLes groupes politiques MR, Ecolo et CDH de la Ville de Fontaine l’Évêque veulent abattre les frontières entre partis. C’est pourquoi, ils ont décidé de se regrouper autour d’une liste d’ouverture pour les élections communales d’octobre 2018, intitulée « Mieux demain. »

L’objectif : s’unir pour prendre le pouvoir.

Qu'en pense Noël Van Kerckhoven, le bourgmestre de Fontaine-l’Evêque?

 

1.jpg«Mieux demain», c’est le nom de la liste d’ouverture qui se présentera lors des élections communales d’octobre 2018 à Fontaine-l’Evêque. Un accord de coalition a été signé par les sections locales des partis MR, CDH et Ecolo de la Ville et a été présenté publiquement ce mercredi 17 janvier. Celles-ci estiment avoir « des vues assez semblables en ce qui concerne la politique communale », qui contrastent avec celles du PS, élu à la majorité absolue depuis 2012. Une tripartite similaire avait déjà été établie en 2006, avec Vous+, qui était parvenue à prendre le pouvoir au PS, aux commandes depuis des décennies auparavant.

Les trois têtes de listes désignées sont Michel Siciliano (MR), Barbara Osselaer (CDH) et Christine Bruyere (Ecolo). Mais il s’agit d’une liste d’ouverture, et comme son nom l’indique, et comme l’explique Aubry Mairiaux, président de la section locale Ecolo : « Tout candidat, affilié ou non peut nous rejoindre. Il y a des places disponibles et la liste est ouverte ».

Les grandes lignes

La coalition se dit « tournée vers l’avenir, a contrario de l’actuelle majorité PS ». « Nous traversons une période de mutation et nous voulons rendre la confiance au citoyen, en mettant la transparence au cœur de notre programme », déclare Christine Bruyere (Ecolo). Pour ce faire, il faudra « être davantage à l’écoute du citoyen en le faisant participer de façon active à la vie communale ». Comment ? Par le biais d’un guichet unique, qui permettrait aux citoyens d’interpeller simplement et efficacement le politique. « Nous nous engageons à répondre aux citoyens le plus rapidement possible », ajoute la conseillère communale CDH, Barbara Osselaer. « On veut dialoguer avec le citoyen », complètent-ils en cœur.

Et inversement, tous regrettent le manque d’information au citoyen. « Un moyen d’y remédier serait par exemple la mise en place d’une newsletter », déclare Aubry Mairiaux. Être actifs sur Facebook ? « Pas la meilleure des solutions », selon eux. Par ailleurs, le développement numérique est au cœur du projet « Mieux demain » : « Il faut que les citoyens puissent interpeller le collège communal à l’aide d’une plateforme simplifiée. Même chose pour le conseil communal », note Barbara Osselaer.

Autre idée mise sur la table, celle de soutenir la vie associative, qu’elle soit folklorique, culturelle, sportive, sociale, etc. « Il faudra donner plus de moyens et encadrer davantage nos ASBL », déclare Christine Bruyere. D’autres enjeux à l’échelon communal sont notamment : le renforcement du conseil de participation dans les écoles, redonner un coup de fouet au site de l’administration communale « qui connaît de grosses lacunes en termes de communication », trancher enfin sur la question des poubelles à puce, enfin redonner à Fontaine une grande salle de fête…

Le programme de « Mieux demain » n’est pas encore définitif. « La discussion est ouverte », interpelle Michel Siciliano (MR).

«Une coalition pas très sérieuse !»

2.jpgQue pense Noël Van Kerckhoven, le bourgmestre de Fontaine-l’Evêque, de la nouvelle coalition «Mieux demain»? Celle-ci a été mise en place ce mercredi 17 janvier par l’opposition, en vue des élections communales d’octobre 2018. Pour rappel, les sections locales d’Ecolo, MR et cdH ont décidé de se regrouper autour d’une liste commune intitulée « Mieux demain ». Celle-ci se dit « d’ouverture », c’est-à-dire qu’elle invite tout citoyen qui aime sa commune, même non affilié, à rejoindre le mouvement. Christine Bruyere (Ecolo), Michel Siciliano (MR) et Barbara Osselaer (cdH) sont les trois premiers candidats à rejoindre la liste. Tous comptent bien reprendre le pouvoir au PS, actuellement majoritaire.

« Ce n’est rien de neuf à l’horizon. Une telle coalition avait déjà vu le jour en 2006. Le plus troublant, c’est que même en réunissant trois partis, ils ont encore besoin de faire un appel aux candidats », commente l’actuel bourgmestre, Noël Van Kerckhoven.

La liste définitive du PS sera annoncée aux alentours du 1er mai, date symbolique pour le parti. « Et je ne fais pas de porte-à-porte pour aller chercher des candidats. Je n’en suis pas à ce point là. Le recrutement se passe très bien, et nous avons pléthore de candidats impliqués et qui reconnaissent le travail accompli » , conclut le Bourgmestre, qui en sera tête de liste.

LDC

Commentaires

  • C'est le temps de changer , ne pas appliquer les lois pour favoriser certains, un parti qui se croit intouchable ne devrait pas exister en démocratie où chaque citoyen à les mêmes droits sauf pour Fontaine si on est pas un fidèle du parti socialiste.

  • Très chère Barbara , que voilà de belles paroles mais tes actes n'y correspondent pas . Tu es conseillère communale et cela fait des mois que tu ne participes plus et n'es plus présente au Conseil Communal ! alors .. que doiton croire ? Tes actes ou tes paroles

Les commentaires sont fermés.