Pin it!

Le Pétria recouvert d’immondices

Pourtant, le terril est un site classé et protégé pour sa biodiversité 

Le terril du Pétria à Fontaine-l’Evêque souffre de nombreux dépôts clandestins. Pourtant, ce site est classé Natura 2000 pour la faune et la flore dont il regorge. Par conséquent, il est interdit au public sauf autorisation. Cela n’empêche pas certains inciviques d’y rouler en quad ou à moto, ou encore d’y déposer des immondices.

LAURIE DE COSTER

Certains citoyens de Fontaine-l’Evêque sont indignés. Le site du Pétria, classé Natura 2000 est un vrai dépotoir. « Une véritable honte  », s’indigne Jennifer, une habitante de Leernes qui connaît bien l’endroit. Celle-ci a partagé hier soir des clichés sur Facebook, montrant des sacs-poubelles, des cannettes, et toutes sortes de déchets gisant sur le sol du terril de Fontaine-l’Evêque. Face à l’évidence du problème, Gianni Galuzzo, l’échevin de l’Environnement (PS), a dépêché des ouvriers communaux afin de nettoyer l’endroit. « J’ai demandé à mes équipes d’aller nettoyer dès qu’on a pris connaissance du problème  », explique-t-il. Interrogé sur la fréquence des interventions de nettoyage, il répond : « J’admets que durant l’hiver, nous intervenons plus rarement. Par contre au printemps, nous procédons au nettoyage du terril chaque semaine. » 

« Ils n’ont rien trouvé » 

Vers 15h30, des ouvriers de la Ville se sont rendus au terril du Pétria. Jennifer, la citoyenne indignée de 22 ans était présente aux côtés de son compagnon Samuel, 41 ans et d’un ami, Kevin, 28 ans. « Ils sont restés un quart d’heure. Ils ont ramassé une partie des détritus, mais il en reste toujours  », nous confient-ils. Lorsque nous nous rendons sur place, vers 15h50, nous constatons à notre tour la présence de déchets restants. Gianni Galuzzo explique que ses agents « n’ont pas pu ramasser tous les immondices présentes sur ce terril vaste de 58 hectares  ». « Ils y sont surtout allés en repérage et reviendront sur les lieux après avoir obtenu la localisation exacte car n’ont rien trouvé au départ » , conclut-il.

Laurie De Coster

Écrire un commentaire

Optionnel