Pin it!

Fontaine-l'Evêque au vert ...

Au total, 37 communes ont été retenues par le ministre wallon de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire Carlo Di Antonio (cdH) dans le cadre de l’appel à projet « Verdissement des places publiques », lancé en juillet dernier. 

 

Une commune de la région de Charleroi a vu son projet retenu.

Il s’agit de Fontaine-l’Evêque. Ici, il s’agira de verdir la place Léon Fayt, à Leernes. Le lieu s’inscrit au cœur d’une cité sociale.

Le but recherché ici est de rendre les places publiques attractives et conviviales à travers leur végétalisation. Via l’arrivée d’espèces indigènes, mellifères, de potagers ou encore par la plantation d’arbres et d’arbustes fruitiers, de légumineuses, d’aromates ou de plantes médicinales mais également comestibles… Il s’agit donc de développer une agriculture urbaine dans un projet innovant.

Cette reconquête de l’espace public par des espèces comestibles est en marche partout en Europe. Des quartiers comestibles ou des vergers urbains fleurissent à toutes les échelles territoriales.

Pour le Ministre Carlo Di Antonio, « l’espace public est un excellent terrain sur lequel cultiver la citoyenneté, la cohésion sociale et la sensibilisation à l’alimentation durable  ». 

Les communes sélectionnées bénéficieront d’un accompagnement financier et logistique plafonné à 20.000 €. Elles pourront aussi compter sur l’appui technique d’un architecte paysagiste et d’un bio-ingénieur ou d’un horticulteur. 

Les plantations, elles, devraient débuter en juin 2018.

Écrire un commentaire

Optionnel