• Pin it!

    Un blessé dans une collision en chaîne.

    Accident.jpgMardi en début de soirée, vers 19 heures, une violente collision en chaîne s’est produite à Fontaine-l’Évêque sur la chaussée de Charleroi (N54).

    L’accident s’est produit au feu rouge à hauteur du magasin Brico Dépôt, à la sortie du R3. Trois véhicules étaient arrêtés au feu rouge quand un pick-up, auquel est venu emboutir la file.

    Le choc a été très violent : sinistre total pour les quatre véhicules impliqués dans cette collision en chaîne. La conductrice de l’une des voitures embouties a été blessée et transportée en milieu hospitalier.

    Le conducteur du pick-up à l’origine de l’accident a été emmené au poste de police où il est interrogé pour un complément d’enquête. Aucune information quant à sa vitesse au moment de l’impact n’a été communiquée.

    Plusieurs dépanneuses ont été dépêchées sur place afin de dégager la chaussée.

  • Pin it!

    Deux Carolos dans The Voice

    Les blinds de l’émission The Voice continuent. De nombreux chanteurs tentent leur chance avec un seul espoir: voir les coaches se retourner. Deux Carolos ont tenté l’aventure ce mardi soir: Véronique Sente de Châtelineau et Tiffany Jakab de Courcelles. Cette dernière, à peine âgée de 16 ans, a été sélectionnée. Tous les coaches se sont retournés. Son choix était tout fait: elle voulait Stanislas.

    La nouvelle saison de The Voice Belgique nous fait découvrir de nouveaux talents. Et ce mardi soir, ce sont encore deux Carolos qui se sont présentées face aux fauteuils retournés des membres du jury. Le but était évidemment de les séduire, juste avec la voix. La première à être passée est Véronique Sente, une maman de 45 ans originaire de Châtelineau. «  Je participe à The Voice parce que c’est mon rêve  », a-t-elle déclaré d’emblée. Elle a ainsi tenté le casting en interprétant « Johnny » de Vaya Con Dios. Malheureusement, aucun siège ne s’est retourné. «  Même s’ils ne se sont pas retournés, c’était du plaisir. Je me suis éclatée  », a confié Véronique à la sortie des Blinds. Le tout était de tenter l’aventure.

    Et cette aventure The Voice, elle trottait aussi dans la tête d’une autre Carolo, une Courcelloise plus précisément : Tiffany Jakab. La jeune fille n’a que 16 ans… Mais sa voix en a étonné plus d’un. Et les coaches ne se sont pas trompés sur son interprétation de « Russian Roulette » de Rihanna. Tous se sont retournés ! «  Je ne m’attendais pas du tout à ça  », a affirmé l’adolescente, heureuse. Il faut dire que The Voice, c’était le rêve de sa vie. «  J’ai toujours voulu y participer, mais je n’avais pas l’âge pour le faire. Maintenant que j’ai 16 ans, je peux y participer et je me suis lancée !  »

  • Pin it!

    Devine qui vient manger au jardin

    Le recensement des oiseaux, a lieu ce week-end !
    Ces 30 et 31 janvier, nous comptons donc sur votre participation.

    Vous avez déjà participé à l’un de nos de recensements ou vous vous êtes inscrit(e) pour y prendre part. Sur le site web de l'opération, vous trouverez toutes les informations pour encoder vos informations, des photos pour identifier les espèces communes et des conseils pour aider les oiseaux au jardin.

    Que nous réserve la nature cet hiver ? Les grives litornes et les mésanges noires, présentes en nombre, viendront-elles aux mangeoires ? Quelles seront les espèces les plus observées ? Grâce à vos observations, Natagora en apprend plus sur les mœurs de nos oiseaux communs et peut mieux les protéger.

    Merci d’avance pour votre participation !

    L'équipe de Natagora

    www.natagora.be/oiseaux

  • Pin it!

    Soumonces générales 2016

  • Pin it!

    Vols de roues sur une voiture d'expo

    FAITS_DIVERS.jpgDepuis le samedi matin, un véhicule d’exposition a été placé sur un pont du R3, à hauteur de Forchies. Le garage Colson, à Dampremy souhaitait ainsi présenter un nouveau modèle. La voiture ne sera pas restée très longtemps en place.

    Samedi matin, des employés du garage Colson, qui possède des bâtiments notamment à Dampremy et à Mont-sur-Marchienne, ont emmené une voiture Ford sur un pont au-dessus du R3, à hauteur de Forchies-la-Marche.

    Le véhicule, aux couleurs du groupe, devait servir d’exposition pour les cinquante ans de service Ford.

    Cette exposition n’aura pas duré longtemps. Dans la nuit du samedi au dimanche, des individus ont approché la voiture. Ils ne l’ont pas laissée sur place: ils l’ont poussée vers un parking situé à proximité, moins visible depuis l’autoroute.

    Ils l’ont ensuite montée sur deux parpaings et dérobé les quatre roues avant de d’abandonner le véhicule.

    « Nous avons été prévenus par la police le dimanche matin », explique monsieur Colson, propriétaire du groupe. « Comme c’est le salon, nous avions du personnel qui travaillait, mais pas en nombre suffisant pour aller rechercher la voiture. Nous n’avons pu y aller que lundi matin.»

    1.jpg

    UN JOUR ET UNE NUIT

    La voiture sera donc restée une journée et une nuit sur le parking, sans roue.

    Les employés du groupe sont venus lundi matin, équipé d’un camion et de quatre nouvelles roues. Ils ont réparé le véhicule et l’ont ramené au garage.

    La voiture y est restée jusqu’à maintenant, et ne devrait plus servir de véhicule d’exposition jusqu’à nouvel ordre.

    G.FL.

    « Il s’agit d’un véhicule de courtoisie, nous n’avons donc pas de plan précis pour l’exposer à un autre endroit

    Les individus qui ont commis le vol n’ont pas été identifiés par la police et aucun témoin n’a vu la scène.

    L’action de promotion pendant le salon de l’auto aura donc tourné court pour ce concessionnaire carolo.

  • Pin it!

    Au conseil communal de ce jeudi (mise à jour)

    Le conseil communal de Fontaine-l’Evêque se réunit ce jeudi soir au château. Il sera notamment question du budget du CPAS pour 2016 mais aussi de réparations urgentes à effectuer à la toiture de l’ancienne église Saint-Vaast. On parlera aussi du nouveau quartier en construction (à l’angle de la rue Martin Fayt et de la rue Chaussée à Forchies-la-Marche) : 25 maisons unifamiliales et 6 blocs d’appartements, ainsi qu’une nouvelle voirie. Mais il sera aussi question de définir divers endroits où poser des caméras afin de lutter contre la problématique des dépôts de déchets clandestins. Ainsi que d’une convention pour les agents constatateurs.

    Lors de la prochaine séance du conseil communal de Fontaine-l’Evêque, qui se tiendra le 28 janvier au Château Bivort à 19h, il sera notamment question de l’adoption du nouveau règlement général de police administrative. Une série de conventions seront étudiées comme celle relative aux incivilités environnementales, pour la voirie et pour les SAC.

  • Pin it!

    F. Focant poursuivra l'aventure à Fontaine.

    2.jpgLe président de l’AS Fontaine Didier Bortolozzi pense déjà à la prochaine saison quoi qu’il arrive. Fabrice Focant et son adjoint Marc Marchand sont confirmés dans leurs fonctions de T1 et T2 chez les Cloutiers.

     

    Alors que l’AS Fontaine vit des heures difficiles en P1 avec une peu enviable dernière place au classement général, Didier Bortolozzi a plus que jamais réaffirmé en cette fin de semaine la confiance en son staff. Le président de l’AS Fontaine nous a en effet confirmé que Fabrice Focant restera bien à la tête de l’équipe fontainoise la saison prochaine. Son adjoint Marc Marchand a été également confirmé dans ses fonctions d’adjoint. Voilà assurément une belle marque de confiance de l’homme fort de l’AS Fontaine envers son staff pour le travail accompli.

    Reste à espérer que cette nouvelle aura d’autres retombées positives dans les semaines à venir et que l’AS Fontaine arrivera à se maintenir au sein de l’élite.

  • Pin it!

    Une petite carte pour Mémé Loubard

    1.jpg

    Christine Glassant et Claudine Mahy. Dans sa chambre, Mémé Loubard conserve des affiches et photos de sa carrière.
    TH.P.

    Vous pouvez lui envoyer quelques mots, ou prendre de ses nouvelles via Facebook 

     

    Lire la suite

  • Pin it!

    Mon fils n'est pas quelqu'un de violent!

    1.jpgVous pouviez lire dans nos lignes ce lundi l’histoire d’ambulanciers agressés par la personne qu’ils voulaient aider. Le père de Johnny, l’auteur des faits avait également été décrit comme ayant un comportement agressif à l’extérieur de l’ambulance. Il a tenu à réagir et à défendre son fils.  

    Pour son père, Johnny était en état de choc. Montage SP

    « Johnny venait d’avoir un accident, il était sous le choc », explique Yves, le père du jeune homme. « Quand les ambulanciers sont arrivés, je les ai aidés à le mettre sur le brancard. Il ne savait plus vraiment où il était.  » 

    Selon lui, outre son état de choc, son fils n’avait pas de comportement violent. Il a donc été embarqué dans l’ambulance.

    L’équipe de police est arrivée sur place et est directement montée à l’arrière du véhicule de soins. « C’est là qu’il a commencé à crier  », explique Yves. « En l’entendant hurler dans l’ambulance, j’ai décidé d’ouvrir les portes pour voir ce qui lui arrivait. Je n’ai eu que le temps de le voir menotté dans le véhicule, un policier au-dessus de lui le maintenait en place.  » 

    Yves explique alors que son fils ne voulait absolument pas cracher au visage des personnes présentes. « Il saignait du nez et du crâne suite à sa blessure. C’est en criant et se débattant qu’il a envoyé du sang. Malheureusement, un peu de sang est arrivé dans la bouche de l’ambulancier, mais ce n’était pas intentionnel. » 

    Yves explique ensuite que des policiers l’ont pris à partie pour l’éloigner de l’ambulance. « La plupart des policiers présents étaient calmes et voulaient que tout se passe bien. Il y avait cependant deux jeunes qui m’ont dit de « fermer ma gueule » et qui ont demandé à la personne à côté de moi, qui était au téléphone, s’il y avait un problème. » 

    Sorti de l’hôpital

    Le jeune homme est sorti de l’hôpital hier matin, après presque quatre jours de soins. « Mon fils n’est vraiment pas quelqu’un de violent  », affirme son père. « Il n’est pas très costaud et ne pèse pas très lourd. Il suffit de le voir pour savoir qu’il ne pourrait pas tenir tête à plusieurs personnes. De plus, avec tous les produits qu’il a reçus, il a fait une crise d’épilepsie dans l’ambulance et son cœur s’est arrêté deux fois. J’aurais voulu monter dans l’ambulance, parce que je connais mon fils et je sais comment le calmer, mais je n’ai pas pu.  » 

    Suite à l’affaire, Yves a tenté de prendre contact avec l’ambulancier qui a témoigné dans nos pages. « J’ai énormément de respect pour le travail de ces personnes  », explique-t-il. « Je tenais à m’excuser directement auprès de l’ambulancier pour ce qu’il a vécu. Mon fils voudrait également présenter ses excuses aux équipes présentes ce soir-là. » 

    « Rien n’a été ajouté » 

    Nous avons recontacté Arnaud, l’ambulancier qui avait témoigné dans nos pages. Il confirme avoir reçu un message du père du jeune homme. Il affirme ne pas savoir ce qu’il est arrivé au jeune homme après qu’il ait été pris en charge par l’hôpital. Arnaud maintient cependant sa version de l’histoire. « Tout ce que j’ai pu vous dire était vrai, rien n’a été ajouté.  » 

    L’état de choc et le trauma crânien du Carolo, dû à l’accident, expliquent donc peut-être la réaction irrationnelle du jeune homme. Aujourd’hui, quelques jours plus tard, il tient à s’excuser pour son comportement. 

    G.Fl.

  • Pin it!

    Agenda de la Maison de la Laïcité

    Logo ML 2010.jpgVendredi 5 février - 20h00
     
    Le PAC fait son cinéma: "Le Tout Nouveau Testament" de Jaco Van Dormael.
     
    Avec Benoît Poelvoorde, Yolande Moreau, Catherine Deneuve...
     
    Organisation : PAC de Fontaine-l'Evêque, Maison de la laïcité. PAF : 2,5 €
     
     
     
    Jeudi 11 février- 20h00
     
    Cinérenc'arts: "Une nouvelle amie" de François Ozon.
     
    Avec Romain Duris, Anaïs Demoustier, Raphaël Personnaz...
     
    Organisation : Big Brol asbl.
     
     

    Mardi 16 février - 19h30
     
    "L'historique des syndicats en Belgique"
     
    Conférence par Mme Francine Bolle, chargée de cours à l'ULB.
     
    Organisation : Maison de la laïcité de Fontaine-l'Evêque.
     
     
     
    Mardi 1er mars - 19h30
     
    "A quoi servent les syndicats ?"
     
    Conférence par Mme Marie-Hélène Ska, secrétaire générale de la CSC et M. Marc Goblet, secrétaire général de la FGTB.
     
    La conférence sera suivie d'un récital de M. Michel Gilbert, du groupe GAM.
     
    Organisation : Maison de la laïcité de Fontaine-l'Evêque.