Pin it!

Démission du conseiller Écolo Philippe Gustot

Armoiries_Fontaine_l_Eveque.jpgÉcœuré par l'esprit revanchard du PS.

Le conseiller communal Écolo, Philippe Gustot, vient de rendre son tablier. «Ma démission est l’expression de l’inquiétude que j’éprouve aujourd’hui concernant la gestion de ma commune. Ce n’est pas seulement le mandataire qui parle. C’est aussi le citoyen que je suis…»


À 62 ans, Philippe Gustot se retire de la scène politique écœurée «par la pression et le climat détestable qui règnent au sein de l’administration communale ».
Le Filamarchois avait été dans l’opposition sous Georges Rovillard, l’ancien bourgmestre socialiste renversé par « les affaires », puis échevin de l’instruction publique lors de la précédente législature. Lors des communales de 2012, il avait été élu sur la liste VOUS + (apparentement Écolo). Il siégeait donc à nouveau dans l’opposition. «Le groupe qui gère aujourd’hui notre ville a pris de bien mauvaises orientations. En suivant les objectifs revanchards de son bourgmestre, l’équipe socialiste risque bien d’entraîner à nouveau notre ville dans une gestion qui l’avait fortement handicapée par le passé. Je suis inquiet car le PS actuel refuse le débat politique et démocratique. Nos interventions sont toujours constructives et motivées, mais elles sont aussi systématiquement rejetées sans aucune justification sensée ».

Le refus de trop
Lors du dernier conseil communal, le vote négatif des conseillers PS sur une xième candidature Vous+ a été goutte qui a fait déborder le vase. «Je suis excédé par cette attitude revancharde. Le PS nous reproche d’avoir agi de la même manière avec un de ses élus – NDLR : l’ex échevin Marc Mineboo.  Il est vrai que nous avions refusé sa candidature, mais l’homme était inculpé à l’époque. Il a depuis été condamné pour abus de biens sociaux… ».
Le groupe écologiste de Fontaine-l’Évêque, pourvoira dans les prochains jours au remplacement de Philippe Gustot. Aubry Mairiaux est pressenti pour lui succéder.


Le Bourgmestre Noël Vanckerchoven, "Je suis serein".

Noël Vanckerhoven, le bourgmestre PS, écarte les griefs qui lui sont faits. «Ce sont des attaques injustifiées. Philippe Gustot nous accuse d’être responsables de tous les maux et d’user de stratégies pour évincer son groupe… Mais ils ont été les premiers à bafouer la démocratie. Concernant le Foyer Fontainois, son groupe et ses proches se sont arrogé les mandats privés. Et, ils revendiquent aujourd’hui les mandats publics qui me mettraient en minorité, alors que l’électeur nous a donné sa confiance. On m’a fait un mauvais coup politique, je le rends»

M-G.D. La Nouvelle Gazette - 18/09/2015

Les commentaires sont fermés.