• Pin it!

    Voeux 2015

    Votre blogueur vous souhaite à tous une très bonne année 2015 !

    Qu'elle vous apporte inspiration et motivation pour que nous puissions encore échanger, communiquer, partager...

    Qu'elle vous offre joie, bonheur, amour et amitié à profusion...

    Qu'elle vous permette de vivre pleinement chaque jour en bonne santé afin d'en profiter au maximum !


    Mes Meilleurs Vœux !

    Voeux.jpg

  • Pin it!

    « Mickael terrorisait Mégane »

    1.jpgMégane R. et Mickael P. sont derrière les barreaux, inculpés pour maltraitances graves à l’égard du fils de Mégane.

    Aléandro a 3 ans et est autiste. Il a été hospitalisé dans un état critique le jour de Noël (bras cassés et foie éclaté). Il est désormais hors de danger.

    La famille de Mégane charge Mickael. «C’est un être agressif», nous disait Eliane, la maman de Mégane. «Il frappait Mégane, il maltraitait Aléandro. Il est mouillé dans plusieurs histoires sordides. Il a déjà commis des braquages. Il se vantait auprès de nous d’avoir fait ça à la kalachnikov. Il faisait le dur !». Eliane nous parle de trois braquages : à la friterie de Courcelles, au magasin du coin et même dans un Carrefour. «Il est impliqué aussi dans des incendies criminels», nous déclarait-elle. Pourtant, Maître Donatangelo, le nouveau conseil de Mickael P., dément toutes ces accusations : «Mon client a un casier judiciaire vierge. Il n’a aucun antécédent!»

    Sans titre.jpg

    En tout cas, Mickael n’est pas un ange. «Il n’a pas d’antécédents judiciaires mais il doit comparaître devant le tribunal correctionnel de Mons en 2015», nous apprend tout de même son avocat, Maître Donatangelo.
    Mais aurait-il levé la main sur Aléandro? «Ce n’est pas Mégane en tout cas ! Elle adorait son enfant. C’était son trésor. Elle est d’ailleurs très inquiète, elle me demande sans cesse des nouvelles. Il était gâté cet enfant. Récemment, elle lui avait acheté une tablette pour lui mettre des jeux éducatifs pour l’aider à développer son langage. Elle aurait tout fait pour dé- fendre son fils, il ne faut pas l’accuser de négligence», explique la grand-mère du petit.
    Mais il semblerait que Mégane était complètement «sous la coupe» de Mickael. «Elle était totalement amoureuse. Elle lui passait tout. Il demandait de l’argent, elle lui en donnait. Il rompait, elle allait le supplier de revenir. Mais elle lui avait dit de ne jamais toucher au petit». l



    A.W.

  • Pin it!

    Concert de Nouvel-An

    CCFlogo.jpgLe Centre Culturel de Fontaine-l’Évêque vous présente son concert de Nouvel An avec le Dixtuor.


    Le Centre culturel de Fontaine aura le plaisir d'accueillir le Dixtuor, ensemble de cuivres,  pour son traditionnel concert de nouvel an. Il sera donné à la Salle des fêtes le dimanche 11 janvier 2015 à 16h.


    Le fameux Dixtuor
    Brillant par ses jeunes talents, éclatant dans ses interprétations, l'ensemble de cuivres du Conservatoire royal de Bruxelles nous proposera un programme qui vous mènera de Haendel à Bach en passant par Gershwin, sans oublier J. Strauss en ce début d'année. Il ravira le public en nous faisant découvrir des compositions originales pour cette formation.


    Infos
    Entrée:  10 euros - 8 euros pour les étudiants.
    Infos et réservations : centre.culturel@villedefontaine.be - 071/526056

    CNA.jpg

  • Pin it!

    Aléandro: tabassé à Forchies

    FAITS_DIVERS.jpgALÉANDRO, 3 ANS, A ÉTÉ TABASSÉ À Forchies-la-Marche: SA MÈRE ET LE COMPAGNON DE CETTE DERNIÈRE SONT SOUS MANDAT D’ARRÊT

     

     

    Aléandro a été emmené aux urgences dans un état critique ce vendredi soir. Le petit a les bras fracturés et le foie éclaté. Sa mère, ainsi que le compagnon de cette dernière, ont été mis sous mandat d’arrêt par le parquet de Charleroi.

     

    Ce vendredi soir, un petit garçon prénommé Aléandro et âgé de 3 ans a été conduit aux urgences. Le petit présentait des fractures aux deux bras, ainsi qu’un éclatement du foie dû à une torsion des membres inférieurs. Il faisait une hémorragie interne. On imagine aisément que le garçonnet a été victime de maltraitances graves. Un véritable calvaire.

     

    Il a été immédiatement conduit à l’hôpital Saint Luc à Bruxelles pour recevoir tous les soins nécessaires. Heureusement, ses jours ne sont normalement plus en danger. Mais le petit va devoir suivre une longue convalescence, pendant 3 mois au minimum.

     

    Tout ceci s’est déroulé à la rue des Communes à Forchies-la-Marche.

    Sa mère, Mégane R. et le compagnon de celle-ci, Mickael P. ont été placés sous mandat d’arrêt. Mégane est très jeune, tout juste 18 ans. Mickael et elle se fréquentaient depuis 2 ans. Mickael P. est déjà bien connu de la justice pour plusieurs faits de braquage.

     

    A.W.

     

    C’était le jour de Noël. Pour Aléandro, ce garçonnet de 3 ans atteint d’autisme, ça aurait dû être fête, chocolat et cadeaux. Et au lieu de ça, ce fut horreur, douleur et hôpitaux. Il y a presque laissé la vie. Et il mettra longtemps à s’en remettre…

    C’est sa très jeune maman, Mégane R., 18 ans, qui emmène le petit Aléandro à l’hôpital de Gosselies, en début d’après-midi ce 25 décembre. Elle est inquiète car le garçonnet a vomi.

    Et pour cause… Il a les deux bras fracturés, le foie éclaté à cause d’une torsion des membres inférieurs et il présente une hémorragie interne. Il s’en est fallu de peu…

  • Pin it!

    Malaise mortel pour un chauffeur de semi

    FAITS_DIVERS.jpgTerrible drame sur le R3 à hauteur de Forchies-la-Marche ce lundi 22 décembre 2014 vers 10 heures du matin. Le chauffeur d’un semi-remorque n’a eu que le temps d’arrêter son camion sur le bas-côté avant de s’affaler sur son volant, pris d’un malaise. Malgré l’intervention des secours, le malheureux, originaire de Châtelet, est décédé sur place.

     

    Le chauffeur circulait sur le R3, en direction de Mons, quand il a été pris d’un malaise à hauteur de Forchies-la-Marche. L’homme a eu la présence d’esprit -et le temps- de freiner pour s’arrêter sur la bande d’arrêt d’urgence. Mais il n’a pas pu arrêter son moteur et le semi-remorque a continué à avancer en se mettant en ciseau. C’est le conducteur d’une camionnette qui s’est arrêté quelques instants plus tard en constatant la situation inhabituelle. Il a bien tenté de ranimer le chauffeur en lui prodiguant un massage cardiaque, mais sans résultat. Les hommes de la police de la route sont arrivés dans la foulée, de même qu’un ambulancier qui passait par là avant l’arrivée de l’ambulance requise sur place. Pour le malheureux chauffeur, il était trop tard : il a succombé.

    Pascal : « Personne ne s’est arrêté... »

    Pascal Gailly, 48 ans, reste très marqué. Lundi matin, c’est lui qui, le premier, s’est arrêté sur le R3 à Forchies-la-Marche, afin de porter secours à un camionneur victime d’un malaise : «Si on avait réagi plus vite, il serait peut-être encore vivant. Ou du moins il aurait eu sa chance» dit-il. En effet, Nicolas, le chauffeur du poids lourd est resté affalé sur son volant durant 10 longues minutes avant qu’un automobiliste s’arrête, Pascal en l’occurrence.

    «Le tachygraphe montre que le camion s’est arrêté à 10h01 ou 10h02. Moi, j’ai lancé mon appel au service 100 à 10h10. Et c’était le premier appel ! Sur cette autoroute fréquentée, personne ne s’est arrêté, personne n’a appelé les secours. Ces 8 ou 9 minutes auraient peut-être pu le sauver, il était encore vivant quand je suis arrivé, on sentait son pouls. »
    Pascal est formel : on voyait bien que quelque chose n’allait pas, le camion était arrêté à cheval sur la bande d’arrêt d’urgence et sur la première bande de circulation. C’était dangereux, quelqu’un aurait pu au moins signaler cet obstacle à la police des autoroutes. Et puis, en passant, on voyait bien que le chauffeur était effondré sur son volant, avec sa portière ouverte... Pascal Gailly est ouvrier communal à Gerpinnes, il a aussi une formation de secouriste, c’est peut-être cela qui lui a donné le bon réflexe : «Je ne pouvais pas ne pas m’arrêter. J’ai essayé de le descendre de sa cabine pour lui faire un massage cardiaque. Je suis finalement parvenu à l’extraire avec l’aide des deux policiers qui sont arrivés, on a pratiqué les premiers secours durant 4 ou 5 minutes avant l’arrivée de l’ambulance... Mais avant l’arrivée de la police, j’ai vu de nombreux automobilistes qui ralentissaient au passage, sans s’arrêter. »

    Pascal reste très choqué : «Je n’ai pas dormi de la nuit, je revois toujours son visage devant moi». D’ailleurs, mercredi matin, il est allé rendre un dernier hommage à Claude au funérarium : «Je ne le connaissais pas, mais j’avais besoin d’y aller». Claude était un type bien, disent ses amis : ces deux-là auraient pu s’entendre...

    Sans titre.jpg

    AN.D.

  • Pin it!

    Budget 2015 : + 0,3 % pour l’IPP

    Budget - copie.jpgLe Conseil communal de la ville de Fontaine-l’Évêque vient d’approuver son budget pour l’année 2015.

    Pour donner un ordre de grandeur, le budget pour un an tourne autour de 20.520.000 euros. Il se termine par une prévision à l’exercice propre de + 1.079,69 euros, soit, pour faire simple, un budget à l’équilibre.

    • Parmi les investissements annoncés, on notera la mise en place d’une crèche à la Cité des Oiseaux dans le cadre du plan Cigogne.
    • L’intervention pour la zone de police sera majorée de 5 %, pour atteindre 1.966.130,82 euros et celle de la zone de secours a été estimée à 968.496,19 euros.
    • La dotation en faveur du CPAS a été majorée et portée à 2.658.905,93 euros pour faire face à une augmentation prévue de 40 RIS (revenu d’intégration sociale) dans le cadre des exclusions du chômage. Un maximum de bénéficiaires du RIS (appelé auparavant le minimex) seront remis au travail via divers dispositifs.
    • Les subventions aux groupements seront maintenues à condition que les dossiers soient rentrés pour le 30/09/2015 sous peine d’irrecevabilité.
    • La Commission consultative du 3ème âge et de la personne handicapée a été redynamisée de même que certains Comités de quartier. Un concours « façades fleuries » est aussi prévu pour l’été prochain.
    • Excepté l’IPP qui est majoré de 0,3 %, l’imposition a été revue au bénéfice des petits commerçants. En effet, tous les commerces seront exonérés de la taxe sur les implantations commerciales pour la tranche de superficie inférieure à 150 m2. Letaux devient ensuite progressif par tranches pour atteindre un maximum de 4,5 euros au-delà de 400 m2.
    • Les panneaux publicitaires ne seront plus taxés lorsqu’ils visent à sponsoriser un club sportif de l’entité fontainoise.
    • Enfin, le « coût vérité » des déchets va impliquer une légère majoration de la taxe forfaitaire sur les déchets (1 %).


    À l’extraordinaire, notons la repose du clocheton de la Chapelle du Château, le remplacement du serveur du service population, la maintenance du mobilier de la salle du Conseil communal, la seconde phase des travaux de l’ancien immeuble Mika-Shoe au centre-ville, le remplacement de la chaudière et du volet mécanique au service des travaux et un passage pour piéton sécurisé (type zébra) à la rue Chaussée.

    Citons encore du mobilier et des travaux d’amélioration énergétique (In House) pour les écoles, la rénovation de la cuisine de l’école de la Cité des Oiseaux, la réfection de la toiture à la buvette du terrain de football de Forchies et à la salle omnisport de Leernes, la mise en conformité de la Salle des fêtes, l’achat d’une camionnette, d’un micro-tracteur et d’un désherbeur pour le service propreté.

    Les montants nécessaires ont également été budgétés pour la suite du dossier « Site St-Vaast » dans le cadre du plan Marshall 2.vert.

    Un espace AGORA est prévu à la Cité de Leernes et 140.000 euros sont prévus pour l’entretien de voiries.

    Le plan d’investissement 2013-2016 pour les travaux prévoit l’amélioration et l’égouttage du sentier des Trieux à Forchies, la réfection d’une partie de la rue de la Briqueterie à Fontaine, l’amélioration de la rue Berteaux à Leernes, l’égouttage de la rue Oscar Carlier à Forchies et la réfection du Pont du Congo. Le Conseil communal a approuvé ce budget à 14 voix «pour» (PS), 3 voix « contre » (Vous +) et 6 abstentions (MR/CDH). l

    Sans titre.jpg

    Emploi communal maintenu, ajoute le bourgmestre Van Kerkhoven.

    E.MA
  • Pin it!

    Le derby pour Forchies

    Foot.jpgLes Filamarchois ont fini l’année civile en remportant le derby face aux Fontainois.


    Une semaine après leur victoire à domicile contre Monceau, Forchies s’est offert un jolie 6/6 pour cette fin d’année civile, en remportant le derby face à Fontaine.

    FORCHIES...................4
    FONTAINE ..................1

    Les buts : 36e Constantinidis (1-0), 58e Steens L. (1-1), 75e Constantinidis (2-1), 80e Caudron (3-1), 90e Caudron (4-1).

    Forchies : Geoffroy, Bombeck, Beau- met, Rosamilia, Karaca (76e Cau- dron), Touati, Mendicino, Gaoua (81e Siciliano), Covone, Paris, Constantini- dis (84e Deliboyraz).

    Fontaine : Koziol, Pisanu, Steens L. (78e Martinquet), Steens S., Masure, Geretto, Buffa (86e Lermoyeux), Feria, Passalacqua, Draux, Desantis.

    Cartes jaunes : Touati, Constantini- dis, Karaca, Paris, Gaoua, Koziol, Steens S.

    Carte rouge : 67e Feria (2CJ).

    Seulement trois minutes après le coup d’envoi, le match était déjà interrompu à Forchies. Geoffroy, le gardien des visités, recevait un violent coup de genou à la tête, dans un face-à-face avec Feria.
    Presque 15 minutes après l’incident, et quelques hésitations sur la décision de laisser le portier sur le terrain, la partie pouvait reprendre sans changement. Dès lors, les Fontainois pouvaient entamer les hostilités, notamment via Passalacqua qui voyait son ballon s’écraser sur la latte, à la 10e.

    Ce n’est que 15 minutes plus tard que les hommes de Pascal Lepage se sont créés leurs premières vraies occasions. Covone, puis Paris, rataient chacun à leur tour leur face-à-face avec Koziol. Alors que les Filamarchois subissaient le jeu de leurs adversaires, Constantinidis envoyait la balle dans la lucarne sur un coup franc splendide. Fontaine a bien tenté de renverser la marque avant la mi-temps, mais il n’en était rien.

    1-0, score à la pause. Au sortir des vestiaires, les troupes de Fabrice Focant se sont montrées plus déterminées que jamais. Draux a inquiété la défense de Forchies quelques fois, mais c’est Lonny Steens qui a fini par inscrire le but de l’égalisation. Le défenseur reprenait un ballon en deux temps sur coup franc indirect à la 58e. Les Fontainois se sont ensuite montrés encore plus dangereux. Néanmoins, Feria pénalisait les siens en écopant d’un second carton jaune pour rouspétance. Cette expulsion a été le point marquant de la rencontre, puisque Forchies a ensuite déroulé. Constantinidis redonnait l’avantage à son équipe peu de temps après et Caudron l’imitait en fin de match, profitant à chaque fois d’une défense adverse désorganisée.

    «Chapeau au gardien filamarchois qui a continué malgré sa blessure à la tête. Toute son équipe a bien joué d’ailleurs. On regrettera de ne pas avoir concrétisé nos nombreuses occasions», déclare Fabrice Focant, coach de Fontaine. De l’autre côté, Nicolas Frydrak se dit très satisfait de ses joueurs. «Si nous faisons abstractions des 25 premières minutes, nous pouvons dire que nous avons été irréprochables. Désormais, nous sommes un peu plus proches du maintien. Quant à nos adversaires, je leur souhaite de ter- miner la saison le plus haut possible dans le classement», conclut le T2 filamarchois. l

    GIULIANO Depasquale

    L’expulsion de Feria a permis à Forchies de prendre le match en main
    Geoffroy a été ouvert à la tête lors d’un face-à-face trois minutes après le coup d'envoi

    ANTHONY CONSTANTINIDIS, ATTAQUANT DE FORCHIES
    « On attendait ce derby et on a tout donné pour le remporter »

    Si la victoire 4-1 est belle, le fait que ce soit un derby la rend encore plus magnifique pour les Filamarchois. L’ambiance était aussi à la hauteur de l’événement. 200 personnes étaient présentes ce dimanche après-midi, ce qui représente un bon chiffre pour une rencontre de P2. Évidemment, c’était la fête dans le vestiaire de Forchies au coup de sifflet final. «On attendait ce derby et on a tout donné pour le remporter. Cette victoire fait vraiment plaisir. Cela faisait dix matches qu’on ne gagnait pas. Et, ici, on remporte deux parties de suite. Maintenant, on va faire la fête et profiter», se réjouit Constantinidis. Cette confrontation concluait la première partie de la saison avant les fêtes de fin d’année. Désormais, l’équipe a jusqu’au 11 janvier pour se reposer et entamer la seconde moitié du championnat les batteries rechargées. «On va profiter des vacances pour continuer à travailler. Le maintien est proche, mais pas encore acquis», termine le buteur de Forchies. l

    Sans titre.jpg

  • Pin it!

    Accident spectaculaire à Fontaine-l'Évêque

    Accident.jpgUne voiture termine sa course dans un poteau, deux personnes gravement blessées.

     

    Un accident s’est produit ce vendredi vers 15h30. Une voiture, une Renault Clio, circulait sur la route de Mons avec, à son bord, un couple de personnes âgées. Arrivé peu avant le Petria, en direction d’Anderlues, l’homme a semble-t-il fait un malaise. Il a perdu le contrôle de son véhicule, a escaladé le terre-plein avant de percuter un poteau de l’autre côté de la route.

    Rédaction en ligne

    1.jpg

     

  • Pin it!

    En bref...

     En-bref.jpg

    FORCHIES-LA-MARCHE - Tentative de car-jacking

    Un automobiliste a fait une mauvaise rencontre ce mardi vers 17h30. Ce dernier stationnait sur Vandervelde à Forchies-la-Marche lorsqu’il a vu un individu ouvrir sa portière pour lui prendre sa voiture. Il lui a donné plusieurs coups au visage tout en voulant lui prendre ses clés. La victime a résisté et a ainsi réussi à mettre en fuite son agresseur qui avait avec lui un complice. Tous deux ont pris la fuite dans les rues du village. L’enquête est en cours. l 

     

    LEERNES - Concert de Noël
    La chorale « La boîte à Chansons » sous la direction de Anaïs Donatucci a invité le chœur protestant de Fontaine-l’Évêque « Soli Deo Gloria » dirigé par Bernard- Zoltàn Schümmer.
    Entrée:5€
    LE 20.12 À 18H DANS L'ÉGLISE SAINT MARTIN DE LEERNES. 

     

    FONTAINE-L’ÉVÊQUE  - Activités du CASI
    (Cercle pour l’Amitié, la Solidarité et l’Information des seniors) pour le mois de décembre.

    - Mercredi 30 décembre : Rendez-vous informatiques du Casi.
    Ouvert à tous les seniors de + de 50 ans de la région de Charleroi. Renseignements : 0475/709.234 - www.lecasi.be 

    DU 09 AU 30.12, AVENUE DES DÉPORTÉS, 15. 

     

    FONTAINE-L’ÉVÊQUE - 17ème Marché de Noël

    organisé par la société de gilles « Les amis réunis » de Fontaine-l’Évêque Nombreux artisans, dégustation d’huîtres avec son petit vin blanc, tartiflette ainsi que d'autres petits mets accompagné d'une bonne bière de Noël ou Pécket. Dans l’après-midi et durant les deux jours, visite du Père Noël avec son lot de friandises . Entrée gratuite. Bienvenue à tous.

    Infos :0479/84.67.66.
    Le samedi de 10h à 19h et le dimanche de 10h à 18h.
    LES 20 ET 21.12, SALLE DE L'HÔTEL DE VILLE. 

  • Pin it!

    Williams offre 100 pizzas aux sans-abri

    pere-noel.jpgLes Carolos sont d’humeur généreuse à l’occasion des fêtes de fin d’année ! La semaine dernière, nous vous parlions dans nos pages du restaurant Il Giardino qui a décidé d’offrir un repas à près de 80 sans-abri pour les fêtes de Noël. Cette initiative au profit des personnes défavorisées n’est pas un cas isolé. Williams Dhollande est l’exemple type de ces initiatives citoyennes. Patron de l’entreprise de carrelage Will Design à Fontaine-l’Évêque, il a décidé d’offrir son aide aux sans-abri pour qu’ils puissent fêter Noël dignement.


    L’homme de 33 ans a contacté le centre pour SDF de Bruxelles il y a quelques semaines pour exprimer sa volonté d’aider les personnes dans le besoin. Il se rendra donc vendredi soir au centre pour SDF de la capitale afin d’y offrir une centaine de pizzas. «Par cette initiative, je souhaitais apporter un moment de joie aux personnes défavorisées pour les fêtes.» Lui-même ayant vécu des moments difficiles au cours de sa vie, il a voulu contribuer en aidant ces gens dans le besoin.

    Mais le but n’est absolument pas de faire de la publicité pour son entreprise de carrelage. «J’ai envie de faire plaisir et de partager cette notion d’entraide aux autres entreprises qui je l’espère suivront la même démarche.»

    Une démarche qui a pris tout son sens avant même la concrétisation du projet. Au départ, le gérant de l’entreprise de carrelage avait fixé le nombre de pizzas à 50 mais lorsqu’il appelle la pizzeria pour préparer sa commande, la réponse du pizzaïolo va le surprendre «Dès que j’ai appelé le gérant du Méridien à Le Roeulx, il m’a posé des questions sur les tenants et aboutissants de mon projet. J’ai tout de suite senti son enthousiasme. Il m’a donc proposé de s’associer au projet et de se lancer dans l’aventure avec moi.» Ce n’est donc pas 50 pizzas qui seront offertes aux sans-abri mais 100 ! Cet élan de générosité est contagieux et pour le plus grand plaisir de Williams Dhollande «Le geste est simple au final. Même mes ouvriers ont proposé leur aide quand je leur ai parlé de mon projet. Je vois l’avenir positivement grâce à ce genre d’initiative.» En promouvant son geste dans les pages de La Nouvelle Gazette, le gérant de Will Design espère susciter l’intérêt de nombreuses entreprises ou indépendants. Le but est de permettre à ces personnes défavorisées de profiter des fêtes comme tout le monde.

    Père d’un petit garçon de 8 ans, Williams Dhollande sait déjà qu’il emmènera son fils vendredi pour qu’il partage ce moment de bonheur avec lui lorsqu’ils distribueront les pizzas «Je veux lui inculquer ce genre de valeur pour qu’il prenne conscience de la chance qu’il a par rapport à certaines personnes. La vie c’est avant tout s’entraider et ne pas forcément vivre pour soi.» Une belle leçon de vie qui fera le bonheur de 100 personnes ce vendredi soir.

    Sans titre.jpg

    T.L.