• Pin it!

    Journées du Patrimoine

    Patrimoine.jpgUn parcours en car des lieux de mémoire de l'entité de Fontaine-l’Évêque

    Les samedi 13 et dimanche 14 septembre 2014, la 26e édition des Journées du Patrimoine en Wallonie rendra hommage à ces hommes et à ces femmes qui, soldats ou civils, se sont battus ou  ont été les victimes des guerres 14-18 et 40-45. Leur souvenir sera évoqué à travers les lieux de mémoire que sont les sites de combats, forts, cimetières, monuments aux morts, plaques, stèles...


    Un parcours en car
    En collaboration avec le Chaf et avec l'aide de nombreux férus d'histoire, le Centre culturel de Fontaine vous propose de parcourir, en car, un circuit reprenant les monuments du souvenir de l'entité de Fontaine-l’Évêque. Vous découvrirez, entre autres, le souvenir de la bataille de Leernes (22 août 1914) avec le monument de l'Espinette, le monument aux morts de la place Albert Ier de Forchies-la-Marche et le monument dans le Parc de Fontaine.


    Un concert unique pour clôturer le week-end
    Né de l' association de l' amour du jazz et de l'opportunité de rendre hommage à nos ainés qui ont donné leur jeunesse et même leur vie pour la liberté, Pierre Patiny et ses comparses ont eu l'idée de fêter cette commémoration  par la création d'un projet musical reprenant les airs de jazz de la période 1914-1945. Ce concert aura lieu le dimanche à 17h au Château Bivort.


    Infos
    Circuits guidés le samedi et le dimanche à 14h30 au départ du château Bivort (espace Nicolas) qu'il sera possible de visiter après le circuit. 100% gratuit!

    CCFlogo.jpg

  • Pin it!

    Fêtes locales - photos

    Appareil photo.jpg

    "La Nocturne"
    et
    "La Nature au Pavillon Vert"
    en photos

    14893875268_f37e774926_z.jpg


    Created with flickr slideshow.
  • Pin it!

    Bourse militaire à Leernes

    14-18.jpeg

    Les armes à feu sont interdites

    Le 5 octobre prochain se tiendra la bourse militaire de Leernes. Les organisateurs rappellent que c’est l’occasion de dénicher des objets militaires atypiques, voire de collection. Attention, il est signaler que les armes à feu fonctionnelles et les insignes ou symboles nazis sont interdits.
    Infos pour réserver un emplacement : Alain Arcq au 071/ 52.86.54 ou Roland Poliart au 071/59.20.91.

    Infos aussi à la commune. l

    bml_05-10-2014.jpg

  • Pin it!

    Le cap des 100.000 pauvres est franchi

    logo cpas bleu.jpgOn le pressentait déjà en 2013, en constatant que le nombre de minimexés avait de nouveau augmenté de 3,5 %. C’est malheureusement désormais chose faite : la barre psychologique des 100.000 bénéficiaires de ce qu’on appelle pudiquement le « revenu d’intégration sociale » vient d’être franchie cet été, dans notre pays.

     

    INQUIÉTANT
    En chiffres absolus, on compte désormais 102.583 personnes qui doivent être aidées mensuellement par le CPAS de leur commune, contre 98.776 l’an passé. La chose inquiète donc de plus en plus, puisque la hausse est désormais de 26,5% sur les six dernières années ! Plus d’un quart ! Mais c’en est donc aussi bien fini de l’accalmie constatée en 2011 (baisse de 0,8 %) et 2012 (hausse de 0,5 %).
    La crise bancaire de 2008 et ses conséquences sur l’économie mondiale en est bien entendu largement responsable. Et les menaces actuelles de déflation ne laissent guère espérer grand chose de réjouissant pour les mois à venir. Qui plus est, un autre phénomène interpelle : la croissance continue des jeunes parmi ces minimexés. Les moins de 25 ans représentent en effet désormais 30,8 % du total des 102.583 bénéficiaires ! Un tiers
    donc, ou presque ! En 2013 déjà, ils avaient augmenté de 7,5% à eux seuls, contre une hausse moyenne de 3,5 % de l’ensemble des bénéficiaires, soit plus du double.


    DES ÉTUDIANTS
    Parmi eux, la part des étudiants est aussi en hausse : s’ils ne représentaient que 5,9 % des bénéficiaires en 2003, ils étaient 12,3 % en 2013, et 12,7 % au premier semestre de cette année, qui grimpe même à 15,3 % dans les communes de petite taille, où il est souvent encore plus difficile de trouver une source de revenus. Pour eux, il est possible de conclure un «projet individualisé d’intégration sociale». En pratique, le CPAS les aide à décrocher un diplôme, afin de leur permettre de s’insérer un peu plus facilement sur le marché de l’emploi.
    Bref, tout ceci n’est guère réjouissant, surtout à l’heure où des milliers de chômeurs s’apprêtent à être éjectés du système à partir de janvier. Mais cela devra aussi être lu à l’aune de la nouvelle politique que décideront de mener les partis de la future coalition suédoise en la matière... l

    CH.C.

    Plus d'infos dans La Nouvelle Gazette de ce jour
    NG.jpg

     

     

  • Pin it!

    Dégustation de tomates

    Legumes.jpg

    `portes ouvertes tomate 2014.jpg

  • Pin it!

    Rentrée à "La Bouteillerie"

    Musique.jpgLa rentrée commence fort à la Bouteillerie avec le groupe de jazz Comboio s'inspirant de la musique classique et de la musique du monde.


    Comboio ("convoi" en portugais) est né de l'intérêt commun de quatre jeunes musiciens pour une musique à la frontière de plusieurs genres. Venant chacun d'univers musicaux différents, ils mettent ici leur talent au service d'un répertoire s'inspirant du jazz, de la musique classique, de la musique du monde... Difficile de coller une étiquette sur ce quartet inventif. Comboio nous invite à un voyage où la finesse des sons reflète toute la palette des sentiments, tous les contours de la passion.

    Compositions personnelles et reprises de Ernesto Nazareth, Tomas Gubitsch, Hermeto Pascoal, Egberto Gismonti, Dino Saluzzi, Victor Da Costa, Sergio Assad…

    Combio.jpgA la Bouteillerie le 13/09/2014 à 20h30.

    http://www.lastfm.fr/music/Comboio/+events

  • Pin it!

    Leernes, le 22 août 1914

    14-18.jpegDans le cadre des activités du centenaire du début de la Grande Guerre, les membres organisateurs du Cercle d’Histoire et d’Archéologie de Fontaine-l’Évêque ont organisé une conférence ce 21 août 2014 à 18h15 à la Maison de la Laïcité, place Degauque à 6142 Leernes

     

    Cette conférence était présentée conjointement par Messieurs Alain Arcq et Vincent Le Calvez, venu de Normandie tout spécialement. Le sujet traité était «Leernes 22 août 1914 : le premier combat des Normands et des Parisiens du 28e Régiment d’Infanterie».

    Le lendemain 22 août, une commémoration de cette même bataille de l’Espinette s’est tenue au cimetière de Leernes.

    Le cortège, parti en fanfare de la Maison de la Laïcité, encadré d’un taxi de la Marne d’époque, s’est dirigé vers le cimetière de Leernes. La plantation d’un pommier normand et du rosier du centenaire a eu lieu aux abords de la croix offerte par Mme Champetier de Ribes en hommages aux disparus du combat.

    Une séance académique ponctuée de quelques discours du Bourgmestre Noël Van Kerckhoven, du député Philippe Blanchart, du Président de CHAF (Cercle d’ Histoire et d’ Archéologie de Fontaine-l’Évêque) Roland  Poliart et d’ Alain Arcq historien-militaire, s’est terminée sur les notes de la fanfare de Leernes "Loisirs et Agrément".

    Au retour, deux arrêts on été effectués: face à la plaque commémorative du Sergent Réhel, et au Monuments aux Morts. Ces deux endroits ont été fleuris et les hymnes nationaux ont été joués.

    Une organisation du Collège Communal, de la Maison du Tourisme Val de Sambre et Thudinie, de la Maison de la Laïcité et du Cercle d’Histoire et d’Archéologie de Fontaine-l’Évêque.

    Dans le cadre de Sambre Rouge 14-18: Les batailles de la Sambre.

    www.sambrerouge14-18.be

    Ci dessous quelques photos prises le 22 août (1914) --> 2014 à Leernes

    Rouge Sambre (88 sur 90).jpg

    Rouge Sambre (89 sur 90).jpg

    Rouge Sambre (90 sur 90).jpg

    Album.jpg

  • Pin it!

    Fontaine content avec un 10/15

    Foot.jpgPour ses grands débuts en P2C, l’AS Fontaine aura fort à faire. Avec trois déplacement et non des moindres au cours des quatre premières journées (successivement à Trazegnies, Erpion et Montignies tout en recevant PAC Buzet et, dans une moindre mesure, MSM Collège pour le compte de la 5e journée), les promus n’ont certainement pas été vernis par le hasard du calendrier.

    Une situation qui n’empêche toutefois pas le coach de nourrir de belles ambitions. «C’est certain que ce n’est pas un départ facile. On en a déjà discuté avec mon adjoint, Marc Marchand, et on sera déjà content avec dix points sur quinze», explique Fabrice Focant.
    Un bilan dont la plupart des formations seraient évidemment plus que satisfaites dans pareilles circonstances et qui prouve également l’appétit du club. «Quoi qu’il arrive au cours de la première journée, il ne sera pas question de jouer petit bras face à PAC sous l’unique but de prendre rapidement un maximum de points. Nous avons toujours joué pour tout gagner et ce n’est pas prêt de changer sous prétexte que nous débarquons en P2.»

    Sans titre.jpg

    Fabrice Focant est malgré tout conscient du changement d’optique, mais ne veut en aucun cas modifier son tempérament même s’il sait qu’il devra s’adapter. «Un des aspects les plus importants pour cette nouvelle saison sera d’apprendre à perdre et parfois même de connaître plusieurs semaines difficiles.»
    Une chose que les Fontainois n’ont pas encore connu puisqu’ils ont remporté tous leurs matches de préparation, y compris leur dernière rencontre de Coupe du Hainaut face à Houdeng qui évolue pourtant depuis plusieurs années en P1. Une succession de très bons résultats que le T1 voit aussi comme une arme à double tranchant : « e ne vais évidemment pas faire la fine bouche en regrettant d’avoir tout remporté, mais il est vrai qu’un éventuel revers nous aurait sans doute permis de mettre le doigt sur d’éventuels manquements à combler avant le début du championnat. Ce n’est, heureusement ou malheureusement, pas le cas car nous sortons d’une très bonne préparation.»
    Nul doute que tous les Fontainois voudront que cette belle série se poursuive le plus longtemps possible, auquel cas la formation chère au président Bortolozzi s’imposerait comme un sérieux candidat aux premières places. Dans tous les cas, le premier élément de réponse ne tardera pas à tomber puisque les montants auront l’honneur d’ouvrir le bal dès ce soir à 19h30 sur le terrain de Trazegnies. Une rencontre qui vaudra assurément le détour... l


    OLIVIER CLABOTS

     

    NouvelleGazette.jpg