• Pin it!

    Scène-sur-Sambre (photos)

    SSS.jpg

    SAMEDI 31 AOÛT BISTR’OFF: GRATUIT.

    Sept mini-scènes à droite ou à gauche de la Sambre (sur Thuin et Fontaine-l’Évêque).

    Le samedi entre 13h et 16h, découverte de 22 jeunes pousses du rock belge.

    Cliquez pour les photos grand format

    ScèneSurSambre.jpg



  • Pin it!

    Les Jardins de Myrtille

    Jardin.jpgINVITATION : Ce dimanche 1er septembre, venez découvrir les tomates des Jardins de Myrtille.

    Rose de berne, ananas, San Marzano, jaune flamme... Toutes ces variétés de tomates de couleur rouge, rose, jaune, verte, tigrée ... et même noire se déclineront sous toutes leurs formes à  Forchies-la-Marche.

    Marie-Myrtille organise sa première dégustation de tomates, cultivées sur son terrain, dans le respect de la culture biologique.

    Depuis un an et demi, cette jeune agricultrice au prénom prédestiné s'est lancée le défi d'un retour à la terre pour proposer des produits locaux au centre de Forchies-la-Marche, dans la commune de Fontaine-l’Évêque. Dans un poumon vert d'un hectare, elle cultive les légumes et fruits de saison : fraise, poivron, courgette, carotte, haricot, salade, amarante, choux, céleri, melon, aubergines,...

    Toute l'année, elle propose ses produits en vente directe le mercredi de 15h30 à 17h, le vendredi de 17h à 18h et le samedi de 10h à 12h30. Il est également possible de commander des paniers à 8€ à venir chercher le vendredi.

    Au programme de ce dimanche 1er septembre :

    • de 14h à 17h : dégustation de tomates
    • à 15h : visite au champ guidée par Marie-Myrtille qui sera heureuse de vous raconter comment elle cultive vos légumes, au rythme des saisons.


    Adresse :
    Les Jardins de Myrtille
    Rue E. Vandervelde 12
    6141 Forchies-la-Marche

    Contact : Marie-Myrtille : 0496/600 371 - michielsjanssens@gmail.com

  • Pin it!

    Voyage culturel

    Expo.jpgDe Lewarde Centre Historique Minier Nord-Pas de Calais au Musée du Louvre-Lens avec l’ Exposition

    "L ’Europe de Rubens"

    Fêtes de Wallonie- Journées Françaises du Patrimoine.
    Voyage du samedi 14 septembre 2013 avec Autocars l’Élan (30 places).


    07h50 - Rassemblement : café «La Parenthèse», 16, place du Manège, 6000 Charleroi (ville-haute, face au Palais des Beaux-Arts, près de la rue Chavannes). Tél. : 071.53.40.05


    08h05 - Photo - Départ 8h10.


    10h - Arrivée au Centre Historique Minier de Lewarde, le plus important de France, ancienne fosse Delloye. Mise en fonctionnement de 1931 à 1971 avec un millier de mineurs. Authenticité des lieux de travail, diverses expositions, visite libre des expositions. www.chm-lewarde.com


    11h - Visite guidée au cœur de la mine, visite sensorielle de galeries reconstituées. Visite découverte, environ 2h. Prix groupe : 9,60 € par personne; jusque 18 ans, 7,40 €.


    13h - 14h15 Repas - Menu pour tous : 17,30€ (Formule tout compris avec apéritif et café = 21€) : Pétillant de l’Avesnois (+3,20€), Terrine régionale à la bière du Ch’ti (a) ou flamiche aux oignons (b), Emincé de volaille au Maroilles (c) ou rôti de porc à la flamande/ pommes frites et légumes. (d), Tulipe gaufrée et sa fraîcheur (salade de fruits et glace) (e) ou tarte au chuc’ et à la vergeoise (f), Café (+1,70 € ) - 1 bouteille de vin rouge pour 4 personnes. - Menu enfant (jusqu’à 12 ans = 7,80 €) : friand au fromage, steak haché- Frites, glace, limonade – eau.


    14h 30- Départ

    15h 15 - Arrivée au Louvre-Lens- Visite Libre jusque 17h 45 entrée gratuite en 2013 avec expositions + Exposition internationale Rubens : L’Europe de Rubens,170 œuvres exposées, entrée de 9 € gratuite pour les Journées françaises du Patrimoine. www.louvrelens.fr


    17h 50 - Rassemblement pour le retour.


    18h - Retour- Selon le temps restant, arrêt éventuel à la Cafétéria du Grand Large à Mons.

    Pour télécharger la brochure, cliquez sur le lien : H04 10246 voyage du 14 septembre 2013.pdf

  • Pin it!

    Silence Boris à Scène-sur-Sambre

    Musique.jpgQuand Boris raconte sa vie en notes majeures...

    Il était une fois Boris.

    Déjà adulte mais encore un peu adolescent dans sa tête. Un gaillard qui vit sa vie, qui connaît des moments de grâce, des déconvenues aussi. Un gaillard qui se prend des claques mais qui en donne aussi parfois. Tous ses petits bonheurs quotidiens, ses échecs aussi, il les raconte avec une sacrée dose d’originalité, de second degré et d’humour souvent noir dans des chansons où s’entremêlent du rock, de l’électro, du new wave, du punk et même de la disco. Le tout exécuté dans la langue de Molière.

    Derrière Boris, personnage inventé de toutes pièces, se cachent trois virtuoses originaires de Fontaine-l’Évêque : Sébastien, Benoît et Karl. « Silence Boris est né début 2009, pointe Benoît, le chanteur dont la voix rappelle celle du grand Bashung. Au départ, nous étions deux : Benoît et moi. Le but à l’époque était de faire de la musique ensemble sans trop d’ambition... Mais, on s’est vite pris au jeu. Karl, le batteur, nous a ensuite rejoints en 2012. »


    Sans titre.jpgEt le trio a bien fait de persévérer... Début 2013, il remporte le prix Méli-mélo sur la scène du Rockerill. Dans la foulée, Silence Boris tape dans les oreilles de l’Éden, devenant leur coup de cœur de l’année. Grâce à ce soutien, Sébastien, Benoît et Karl décrochent un sésame pour le festival Scène sur Sambre (sur la scène du Potager dès 14h30) ainsi que pour le PacRock. «Notre bonheur, c’est vraiment la scène, pointe Sébastien, qui officie à la basse. On a la chance d’être sur scène presque tous les week-ends. Le studio, c’est bien. Le live, c’est mieux !»


    Silence Boris est en pleine préparation de son premier album. «Nous travaillons dessus depuis un an, annonce Benoît. J’ai installé un studio chez moi. Cela facilite les choses. On a le luxe de prendre notre temps, de recommencer quarante fois une prise si on n’est pas content.»


    Boris parlera-t-il de son Charleroi natal ?
    «Ce n’est pas prévu au programme, annonce Karl. Mais, si on écoute les morceaux, on peut s’imaginer des lieux typiquement carolos. Par contre, Boris parle souvent d’Orval.

    Voilà le fil conducteur !»
    E.V.

    Photos - Silence Boris en concert

    IMG_5799.jpg

    IMG_5800.jpg

    IMG_5801.jpg

    IMG_5804.jpg



  • Pin it!

    Les Cinérenc'Arts

    BigBrol.gifLES CINÉRENC'ARTS 2013/2014 DE BIG BROL A LA BOUTEILLERIE
    Bd du Nord (ancienne Brasserie Patiny, face au N° 64)

    CINÉMA ET REPAS D'ITALIE



    LE VENDREDI 13 SEPTEMBRE À 19H
    Repas italien suivi de HUIT ET DEMI de Federico Fellini (Italie, France, 1963)
    Avec Marcello Mastroianni, Anouk Aimée, Sandra Milo...

    Hors-norme, gigantesque, hallucinant... Les qualificatifs ne manquent pas pour décrire ce standard de Fellini que certains continuent pourtant à mépriser. Au-delà de l'éblouissante technique déployée par le maestro, c'est l'univers qu'il construit autour de ce réalisateur, joué de façon étonnante par l'immense Marcello Mastroianni, bien entouré par des actrices aussi magnifiques qu'Anouk Aimée et Claudia Cardinale. A la fois d'une élégance rare et d'une sensualité toute Fellinienne, le tout plongé dans un monde de rêve et de fantasme qui laisse sans voix, « 8 1/2 » est de ces oeuvres difficile à évoquer avec les mots tant tout est dans le ressenti, dans l'émotion que quasiment toutes les scènes dégagent, capable de passer du plus grand sérieux à quelque chose de lunaire, d'extravagant (le fameux plateau de tournage d'un film de science-fiction, peut-être le plus beau moment du film) ou de carrément jouissif (le fameux harem, réveillant de la plus directe des manières nos sens et nos fantasmes, sans jamais tomber dans le vulgaire ou le graveleux). Mais ces quelques pistes ne sont au fond qu'un extrême concentré de cette véritable source des miracles qu'est cette oeuvre unique et majestueuse : un chef d'oeuvre, tout simplement.

    Film délirant, frénétique, hystérique, incroyablement baroque, film par moments irritant, film à coup sûr imparfait, mais qui renferme trop de séquences inoubliables.

    Le Monde


    LE SAMEDI 14 SEPTEMBRE À 17H
    CESARE DEVE MORIRE (César doit mourir) de Paolo et Vittorio Taviani (Italie, 2012), film suivi d'une porchetta
    Avec Cosimo Rega, Salvatore Striano, Giovanni Arcuri...

    Théâtre de la prison de Rebibbia. La représentation de "Jules César" de Shakespeare s’achève sous les applaudissements. Les lumières s’éteignent sur les acteurs redevenus des détenus. Ils sont escortés et enfermés dans leur cellule.
    Mais qui sont ces acteurs d’un jour ? Pour quelle faute ont-ils été condamnés et comment ont-ils vécu cette expérience de création artistique en commun ? Inquiétudes, jeu, espérances...
    Le film suit l’élaboration de la pièce, depuis les essais et la découverte du texte, jusqu’à
    la représentation finale.
    De retour dans sa cellule, "Cassius", prisonnier depuis de nombreuses années, cherche du regard la caméra et nous dit : "Depuis que j’ai connu l’art, cette cellule est devenue une prison."

    Loin de respecter vis-à-vis du sujet la distance scrupuleuse que l'on est tenté d'attendre, il assume passionnément la conviction que le regard de l'observateur modifie nécessairement l'expérience.

    Ses yeux sont remplis d'ombre. Fébrile, chaque geste décomposé en saccades, Brutus se tourne vers ses compagnons, l'un après l'autre, pour qu'on l'aide à mourir. De refus en refus, enfin le glaive s'étend et le transperce de part en part. Il s'affaisse, puis se relève, lorsqu'un autre acteur vient lui tendre la main pour le salut final de Jules César. Le public se relève en même temps que lui, applaudit à tout rompre.
    Jusqu'ici, la pièce de Shakespeare semblait faire l'objet d'une représentation comme les autres. Un peu brouillonne peut-être, dans l'ardeur sans technique qu'y déploient les acteurs. Un peu trop dépouillée dans ses décors et costumes pour que l'on ne devine pas la modestie des moyens. Mais le dernier salut fait et le public parti, les acteurs quittent la scène escortés - un peu bousculés même - par des gardes, et regagnent chacun leur cellule. Nous sommes à Rebibbia, dans une prison de haute sécurité dont les détenus sont d'anciens mafieux, meurtriers et grands criminels. Beaucoup sont condamnés à la perpétuité.

    Le Monde


    Cinéma & Repas pour les 2 jours 19€ UNIQUEMENT SUR RÉSERVATION
    Organisation : Big Brol asbl

    Collaboration La Province de Hainaut - Article 27 - Fleurs Cristaline-Dutron SA-SPRL - l'Étude (A. Fiore) - Feron Jardins SA Restaurant le Roy d'Ys - la SA Bouton

    
Big Brol C/O FREDDY GUIDé asbl - N° d’Entreprise : 48023779
    rue de la Station, 58/2 – B6140 – Fontaine-l'Évêque - Belgique
    Tel : 32 71 54 51 04 – Portable : 32 497 53 50 34


    guidf7@gmail.com


    Banque:BE29 0682 3389 0164 - IBAN : BE29 0682 3389 0164 – BIC / GKCCBEBB

    Bout.jpg


     

  • Pin it!

    Fête de la Nature

    logo PCDN.jpgLe samedi 14 septembre de 10H à 18H, Place de Wallonie, Parc Roi Baudouin et salle des fêtes.

    De nombreux exposants: horticulteurs, peintres, artisans, produits du terroir, associations de protection de la nature...


    Toute la journée: bourse d'échange entre jardiniers, balades en poneys, restauration du Maghreb

    Animations:

        •    10H: balade nature avec les guides nature du PCDN et les Randonneurs fontainois
        •    13H30: spectacle de danse par la Maison des Jeunes "Case-Départ"
        •    15H: Contes d'arbres par la Maison du Conte de Charleroi
        •    De 16H à 18H: Clown déambulatoire poétique "Princesse Jeanette"
        •    De 16H30 à 17H30: Djembé Mitoussa
        •    17H30: Remise des prix du concours photo PCDN: "Les oiseaux de nos Jardins"

    Organisateurs: "Les Amis de la Nature de Fontaine"
    Site: http://fetedelanature.ovh.org

    Entrée gratuite

    Renseignements et réservations: 071 54 02 37



    Un grand merci à nos sponsors et partenaires: Ville et PCDN de Fontaine, Natagora, Big Brol, Maison de la laïcité, Troiani, "Chez Lello", Maison Eugénor, la ferme du Mau s'stichi, Visualflyers.com, ICDI, Boucherie Rudy, Stefani et cie, Espace Voyages, Atelier Aquarel'Art, ACG-Art, La palette, Floricounda, Aveve, Big Brol, le Centre culturel, Véronique Bernier, Extension ULB, Photographe Wanty, maison pour associations
     

    13 affiche fete nature OK mail.jpg


     

  • Pin it!

    Maison de la Laïcité

    Logo ML 2010.jpgVoici les activités de la Maison de la laïcité de Fontaine-l’Évêque pour le mois de septembre. Au plaisir de vous y voir nombreux.
     
     

    Vendredi 6 septembre 2013 - 19h00
     
    Vernissage de l'exposition Brassens (Ligue de l'Enseignement et de l’Éducation permanente de Mons)
     
    L'exposition sera accessible du lundi 9 au jeudi 12 septembre inclus.
    heures d'ouverture : lundi, jeudi - 14h-18h ; mardi : 13h-17h ; mercredi : 10h-18h

    Brassens1.jpg

    Jeudi 12 septembre 2013 - 19h30
     
    Dieu(x) et Brassens
     
     
    Conférence par M. Christian Jasmes, bibliothécaire documentaliste, expert chargé de cours en bande dessinée.
     
    Quelqu'un m'a déclaré un jour que Georges Brassens était un homme qui croyait en Dieu, mais qui se gardait bien de trop le montrer. Moi qui n'avais jamais vu les choses sous cet angle, j'ai d'abord été interloqué, voire un peu choqué par cette réflexion, mais je me suis bien gardé de réagir à chaud, préférant réfléchir aux raisons qui avaient pu amener cette personne à proférer ce que je considérais alors comme une énormité. Et, après tout, pourquoi ne pas en faire le sujet d'une conférence, puisqu'il est bien connu que c'est dans les milieux laïques que l'on parle le plus de religion ! Mon propos tente donc de situer de façon précise les sentiments de Brassens vis-à-vis de Dieu et des croyances religieuses en général. Partant de là, je m'efforce de conclure sur ses rapports difficiles avec les idéologies et son refus de tout engagement en dépit de son humanisme profond.
     
     
     
    Mardi 17 septembre 2013 - 19h30
     
    Ciné-débat organisé par le CAL de Charleroi : "Salvador Allende" de Patricio Guzman
     

    Salvador Allende a donné sa vie pour le Chili, son pays. Fondateur du Parti Socialiste Chilien, marxiste convaincu sans être un théoricien, il est avant tout un humaniste, un "gentilhomme" en politique. Candidat à l'élection présidentielle à trois reprises, en 52, en 58 où il frôle la victoire, en 64 enfin, il est à chaque fois battu. Il reprend la lutte, enraciné dans le jeu démocratique. Le 4 novembre 1970, il est élu président de la République et s'engage à corps perdu dans la transformation socialiste de son pays, obsédé par le respect pointilleux de la démocratie et de ses institutions. Cet amour pour le respect de la loi, pour la démocratie, va lui coûter la vie et plonger le Chili dans la longue nuit du fascisme durant plus de 17 ans.

    allende2.jpg




  • Pin it!

    La Mastication des Morts - photos

    Theatre1.jpg

    Pour la présentation de la nouvelle saison  théâtrale 2013-2014!!!, la troupe de théâtre "Les Crocs Mots" (élèves de l'Académie) a interprété "La mastication des morts" de Patrick Kermann.

    La salle des fêtes avait revêtu ses habits mortuaires pour accueillir les nombreux spectateurs venus applaudir la troupe "Les Crocs Mots".

    La représentation d'une heure trente s'est déroulée dans les rires suivant une mise en scène bien pensée et des comédiens talentueux.

    La Mastication des Morts-1 - copie.jpg

    Voici quelques photos de l'événement.

    Suivre: http://www.flickr.com/photos/derryturla/sets/72157635242025936/


     



  • Pin it!

    Je Cours Pour Ma Forme - reprise

    jcpmf1.jpgLa fin des congés se profile tout doucement, notre prochaine session d'automne vous attend dès ce lundi 02 septembre 2013
     
    Venez ou revenez nous voir et découvrir le plaisir de courir et ses bienfaits sur la santé -- Sans esprit de compétition 
-- Dans une ambiance de groupe
 -- Via un programme de 12 semaines 
-- En étant suivi par un entraîneur.


     
    Vous êtes peu ou pas sportifs ? Vous avez plus de 10 ans et souhaitez améliorer votre forme? Vous voulez maigrir (oui, ça marche !).


    Ce programme est fait pour vous !
    Santé et convivialité sont les principaux objectifs du programme.
    Quatre animateurs formés vous attendent dès le lundi 02 septembre au hall omnisports de Fontaine, rue de la Fauvette.
     
    INFO :  jcpmf@villedefontaine.be - http://www.jecourspourmaforme.com/belgique/
     
    Horaires : (à partir du lundi 02 septembre 2013)

    Débutant : Olivier Dufour (0486/107040) : les  lundis à 18h30, mercredis à 18h00 et samedis à 09h15.

Moyen : Christian Lauwaert (0487/167884) : les lundis, mercredis et vendredis à 17h30
Stéphanie Pantaléo (0485/393881) : les lundis à 18h30, mercredis à 18h00 et samedis à 09h00.

Expérimenté : Christine Boulanger (0479/294941) : les lundis à 18h30, mercredis à 17h30 et samedis à 09h00.


     Faites nous connaître auprès de vos connaissances
     
    Christian Lauwaert,  Christine Boulanger,  Olivier Dufour,  Stéphanie Pantaleo
     
    Je Cours Pour Ma Forme à Fontaine
     

    jcpmf2.jpg

  • Pin it!

    Le monument a déménagé

    photo - copie.jpg72 soldats français, 12 allemands sont morts au combat à cet endroit. C’était le 22 août 1914, enterrés en uniforme.


    Sept ans plus tard, un obélisque est érigé il mesure 4 mètres et pèse quelque 3 tonnes et demie.
    Installé depuis 1921 sur le site de la carrière des « Calcaires de la Sambre », le monument des Français a été déplacé 200 mètres plus loin. Il passe ainsi de Landelies à Leernes, de l'entité de Montigny-le-Tilleul à celle de Fontaine-l'Evêque.
    Le nouvel emplacement se situe toujours sur le champ de bataille et il est plus visible. C’est aussi un plus pour notre commune.


    Les anciens combattants et leurs familles déposent des gerbes aux événements historiques marquants: le 8 mai, le 22 août et le 11 novembre.


    Il devrait être inauguré le 17 octobre en présence des écoles de la région.

    photo.jpg

    Déménagement réussi pour le monument

    Le monument des Français à Leernes vient de trouver son nouvel emplacement.
    Nous vous l’annoncions en mai dernier, il devait déménager. En cause : le développement de la carrière « Les Calcaires de la Sambre ».


    L’obélisque était érigé sur son site depuis 1921. Il vient d’être déplacé de quelque 200 mètres. « Il se trouve toujours sur le champ de bataille. C’est l’essentiel», précise Alain Arcq. « Et plus d’un mètre3 de terre sacrée a été transporté d’un endroit à l’autre. C’est symbolique mais important».
    Un bulldozer et 20 minutes d’angoisse. Le trajet est délicat. Il s’est fait en une fois, un coffrage
    métallique placé sur le haut pour limiter les dégâts éventuels. «On avait peur que tout se disloque, que le béton tombe», souligne le secrétaire du cercle d’histoire et d’archéologie de Fontaine-l’Évêque. «L’opération s’est bien déroulée et rappelons que tout est financé par la carrière elle-même dans le respect des victimes de la guerre».


    Les travaux ne sont pas terminés pour autant. Une stèle avec les noms des 72 soldats morts au combat sera également disposée à côté du monument. Une nouveauté, elle n’existait pas auparavant.
    «On y ajoutera aussi l’identité de 19 personnes décédées dans les hôpitaux et ambulances», conclut Alain Arcq. « Il y aura encore la plantation d’une haie de charme.

    L’inauguration du «nouveau» monument des Français devrait se faire lors des cérémonies du 11 novembre». l


    DOMINIQUE DELESCAILLE