• Pin it!

    Carnaval 2012 de Forchies-la-Marche

    Du samedi 3 mars à 14:00, au  mardi 6 mars 2012, à 03:00



    161928_343404879033443_1080839837_n.jpgLe 03/03/12 a 13H30 ouverture de la foire place Destrée, bal d'enfants a 16H00

    Le dimanche 5H30 ramassage en batterie gilles 9H00 remise des médailles au rsa (cafeteria du foot)

    17HOO départ du cortège a la cour du Mayeur


    1) les Pierrots et Pierrettes du Mouligneau

    2) les Gais Lurons et leurs dames

    3) les Vrais Amis et leurs dames

    4) les Gilles et Paysannes filamarchois

    5) les Volontaires et leurs dames

    6) les Gilles du centre et leurs dames

    - VERS 19H20 RONDEAU DISTINCTS DES SOCIÉTÉS

    - VERS 21H00 FEU D ARTIFICE (dernière société rentrée)

    Lundi 05/03/12 a partir de 13H30 sortie des groupe dans la localité, vers 22H30 brulage des bosses (en face des locaux respectifs).

    Le mardi raclot des sociétés.

  • Pin it!

    Taxidi Quintet à la Bouteillerie

    316612_1.jpegTaxídi Quintet c'est avant tout un voyage à travers différents pays, différentes cultures et différentes sonorités. Si vous prenez la route pour Taxídi, vous y entendrez d'enivrantes mélodies tantôt simples et efficaces tantôt rythmées et allant puiser dans une harmonie complexe.
    Les compositions allant du jazz à la musique classique en passant par le rock, le klezmer ou la bossa nova.

    Nouveau projet du guitariste et compositeur Fransquet Simon accompagné de 4 musiciens tous d'univers très différents ; Rudy Mathey à la clarinette et clarinette basse, Joachim Loneux à l'accordéon, Zoé Pireaux à la flute traversière et Boris Valle collado à la contrebasse.

    Le samedi 03/03/2012 à 20H30 à La Bouteillerie Boulevard du Nord, Fontaine l'Evêque.

    Contacts

    Pierre Patiny - Christiane Cazier

    Rue Jules Despy, 96
    6140 Fontaine l'évêque

    071/52.33.53

    pp.sol@skynet.be

    myspace.com/taxidiquintet

     

  • Pin it!

    Comité de quartier de Leernes-centre

    Réunion du jeudi 02 février 2012.

    La place de Leernes Centre.JPG

    - Journée propreté 2012:
    - La proposition de mettre un mot dans le journal de classe des enfants de l’école E. 
Carpin a été accepté par Mme la directrice. Nous allons fournir 180 feuillets. La 
semaine avant les vacances, ils effectueront une opération nettoyage de la cours.
    - Nous allons faire une annonce sur notre site, le site de la ville et Buzz radio.
    - On peut en parler également aux scouts. 
  Intervention de M le bourgmestre sur le rapport de réunion précédent :
    - Concernant la rue Hougaerde, le chantier a été adjugé en 2 parties. Les travaux 
commenceront prochainement.
    - Les trottoirs seront réparés en fonction de la météo et du programme bien chargé du 
paveur.
    - L’avaloir bouché, rue de la Plagne : l’info sera transférée au service des travaux.
    - Détritus place Degauque: il faut signaler à la commune quand on voit un problème.
    - La commune a fait enlever le conteneur Terre rue Bertaux car elle trouve que devant 
une école, ce n’est pas l’endroit idéal. De plus, certaines personnes en profitent pour y mettre leurs déchets.
    - Le passage piéton sur la N90 au niveau du Briko n'est pas bien fait : l’info va être transmise au MET.
    - Concernant la vitesse des bus, la commune va réécrire aux TEC.
    - La commune cherche des solutions au problème de parking devant la boulangerie. 
De son côté, le comité de quartier va essayer de faire des propositions.   Divers :
    - Comme déjà signalé dans le précédent rapport, les trottoirs sont en mauvais état dans tout le quartier.
    - La question de savoir qui était notre agent de quartier s’est posée. Peut-on le renseigner sur notre site ?
    - Une proposition d’inviter des associations du quartier a été faite. Elles pourraient présenter leurs activités et on verrait ensemble si une collaboration sur certains projets est possible.

    Prochaine réunion : Le jeudi 01 mars 2012 à 20h00

    Au local habituel, le réfectoire de l’école communale de la rue A. Bertaux

    A l'ordre du jour:
    = Approbation du présent rapport = Bilan journée propreté
    = Divers
    = Rallye pédestre
    = Souper

    Plus d'infos: http://www.leernescentre.be/

     

     

     

  • Pin it!

    Le personnel de Net Service a retrouvé un employeur

    66300978_ID7408458_netservices_191028_H3PFQN_0.JPGLes 40 aides-ménagères et employées de Net Service ont été reprises par Ideal Services, une autre société agréée titres-services.

     

    L’entreprise fontainoise, qui proposait des services de repassage et d’aides-ménagères à domicile, avait été acculée à la liquidation volontaire voici une dizaine de jours. Elle avait accumulé d’importants arriérés de cotisation auprès de l’ONSS. Et même si depuis un an, elle s’employait à combler le “ trou ”, l’ONSS a refusé son plan d’apurement.

    Pour les travailleuses fontainoises, la solution est venue d’une autre société, agréée titres-services. Ideal Services, dont les quartiers généraux sont basés en région montoise, a repris l’ensemble du personnel de Net Service.

    La société a aussi repris en location les bâtiments fontainois de Net Service, localisés au boulevard du Midi.

    Pour sauver son entreprise, Annie Debled, la présidente du conseil d’administration de Net Service avait tout tenté. “ J’aurais honoré ma dette si l’ONSS m’en avait laissé l’occasion et le temps ” affirme-t-elle dans la Nouvelle Gazette, Charleroi, de ce vendredi.

    Rédaction en ligne - Publié le Vendredi 24 Février 2012 à 07h26

     

  • Pin it!

    “Ailleurs qu’à Binche? Impossible”

    phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpgENTRETIEN: Philippe Seghin Bourgmestre (MR) de Fontaine-l’Evêque. Gille de Binche depuis 1959 À PROPOS Du carnaval de Binche Philippe Seghin, 72 ans, est bourgmestre de Fontaine-l’Evêque, sa commune de naissance. Mais il est membre d’une vieille famille binchoise. Des origines qui remontent au XVII siècle selon notre interlocuteur. Depuis 1959, il est gille de Binche. Il nous raconte sa passion: l’émotion est palpable.

     

     Il y a Paul Furlan (Thuin), David Lavaux (Erquelinnes) et vous: le carnaval de Binche est donc une affaire de bourgmestres. D’où vient cette tradition chez vous?

    Je suis né à Fontaine-l’Evêque, mais je suis originaire d’une vieille famille binchoise. L’arbre généalogique d’un de mes oncles remonte au XVIIe siècle, d’ailleurs. Je me souviens de mon grand-père en gille. Je suis né dedans, j’ai un tambour dans le ventre, comme on dit. Vers quatre ou cinq ans, je traînais derrière mon père. J’adore danser sur les airs du carnaval. J’ai commencé aux “ Indépendants ”, une société qui s’est scindée deux fois. Maintenant, je suis aux “ Jeunes indépendants ”, depuis 31 ans.

    Et à quel âge avez-vous fait le grand saut?

    Mon père était sévère. Il m’a dit un jour, en me vouvoyant: “ Vous ferez le gille, quand vous aurez une situation! ”. C’était un peu con, mais je le respectais, donc je n’ai commencé qu’en 1959, à 21 ans. Chaque année depuis, j’ai fait le carnaval de Binche. Depuis un an, je ne fais cependant plus le Mardi Gras. La fatigue s’installe. Je ne l’ai également pas fait en 1965, car mon père est décédé en janvier.

    Vous avez eu des récompenses?

    J’ai eu les médailles des 25 et 40 ans comme gille. J’ai raté celle des 50 ans, parce que je ne fais plus que le dimanche. Dur de récupérer après une telle journée, à mon âge. En plus, je n’ai pas de maison là-bas... C’est moins facile de se lever à Fontaine pour être prêt à 5 heures du matin, le mardi.

    Cela ne fait pas mal de ne plus faire le Mardi Gras?

    Je n’y arrive plus. J’ai besoin de tambour. Je ne suis pas un gille tranquille, je suis toujours en action. Alors, commencer pour m’arrêter crevé à 12 heures, non. D’autant que le cortège n’est pas mon moment préféré, même s’il est nécessaire. On a plus de mal à y danser. Surtout avec le chapeau. Le matin du mardi dès 6 heures, on part dans la Ville, dans le noir, avec le tambour. On passe devant les gens qui ne peuvent plus faire le gille à cause de leur santé. Qui vous embrassent en pleurant, après que vous leur avez lancé le ramon. C’est émotionnel, d’aller ensuite à l’Hôtel de Ville devant ce monde. Et le mardi soir, après le feu d’artifice, c’est pareil. Les gens s’en vont et restent les Binchois, qui réapparaissent...

    Que gardez-vous comme souvenirs de ces carnavals?

    J’ai toujours mes costumes du dimanche. Certains créent d’ailleurs l’ambiance: on se costume tous de la même façon dans notre cagnotte. On en a porté de beaux: le cireur noir américain, le Schtroumpf, le professeur Tournesol... Cette année, c’était le Pirate des Caraïbes.

    En tant que bourgmestre de Fontaine, on a dû bien vous chambrer à ce sujet...

    Je me suis lancé en politique en 1970. Aux premières élections auxquelles j’ai participé, les tracts de la très forte majorité PS d’alors étaient féroces à ce sujet. Cela disait quelque chose du type: “ Seghin n’est jamais là, il fait le malin à Binche. ” Ça a changé, heureusement.

    Si vos citoyens vous avaient demandé de faire le gille à Fontaine, l’auriez-vous fait?

    Non. De toute façon, si je le fais, je ne pourrais plus l’être à Binche. Je respecte énormément le carnaval de Fontaine, le Laetare. J’y vais d’ailleurs et je suis président d’honneur des Philanthropiques à Fontaine. Mais le carnaval de Binche est incomparable. Le vrai, c’est le Mardi Gras!

    Et donc, quand vous ne faites pas le carnaval mardi, comment vous sentez-vous?

    Je me lève tôt et je pleure pendant des minutes. Je préfère ne pas aller à Binche du tout. C’est trop dur. Comme on dit pour ces Binchois qui n’aiment pas le carnaval -si ça existe!-, je préfère “ m’en aller à Blankenberge ”, car cela me fait trop mal au cœur. Pour l’anecdote, et pour vous dire à quel point c’est important pour nous: j’avais un cousin binchois qui était au Congo à l’époque. Le jour du Mardi Gras, il se levait, mettait ses airs de gilles sur le tourne-disque et il dansait seul. Il paraît d’ailleurs que durant la guerre 40-45, dans les stalags allemands, des Binchois utilisaient leurs gamelles pour faire les airs de Gille, le jour du Mardi Gras. On est comme ça, nous, les “ Binchous ”.

    431167_155962227855783_100003260195501_218062_370233908_n.jpg

     

  • Pin it!

    Aide alimentaire à l'Athénée Royal

    05ph_delattre.jpgSamedi 3 mars
    Athénée Royal de Fontaine-l'Evêque -
    Boulevard Allende - 6140 Fontaine-L' Evêque

    Journée d'ateliers autour de la thématique de l'aide alimentaire européenne et la pauvreté.

    Programme

    09h30: Accueil

    10h00: Présentation, par M. Michel Tortolano, Président de la Maison de la laïcité de Fontaine-l’Évêque et Mme Sophie Mengoni, Présidente du PAC de Fontaine-l'Evêque.

    10h30: Premier atelier, "Le mode de fonctionnement de l'aide alimentaire européenne", par Mme Olga Zrihen, Sénatrice, et M. Noël Van Kerckhoven, Président de Solidarité Fontainoise Laïque.

    12h00: Pause midi.

    13h00: Deuxième atelier, "La géopolitique de la faim", par M. Stéphane Desgain, chargé de la question de la souveraineté alimentaire et la lutte contre la faim au CNCD.

    14h30: Conclusions.

    Organisateurs: Athénée Royal de Fontaine-l'Evêque, Centre d'Action Laïque de Charleroi, CNCD, Maison de la laïcité de Fontaine-l’Évêque, PAC de Fontaine-l’Évêque, Solidarité Fontainoise Laïque.

     16309.jpg

    419264_3230705374154_1462203750_33034557_2123582180_n.jpg


  • Pin it!

    La secrétaire du CPAS nous écrit

    flo5.jpgFlorence Hubo, secrétaire du CPAS de Fontaine-l' Évêque désire réagir à nos articles relatifs à la grave crise qui secoue l’institution fontainoise. La législation le lui autorise, et La Nouvelle Gazette lui en donne volontiers le droit.

    Voici sa réaction.

    1. Je démens formellement les faits de harcèlement et d’abus d’autorité qui me sont imputés à tort. Il s’agit, en l’espèce, de pures allégations non étayées par des éléments probants et relayées par une minorité du personnel du CPAS. Toutes ces personnes sont unies entre elles par des liens étroits familiaux, amicaux voire amoureux. La loi du16 juin 2007 sur le harcèlement moral au travail définit et qualifie de façon précise ce qu’il convient d’entendre par “harcèlement”. Il revient donc aux instances compétentes (judiciaires et/ou administratives) de se prononcer sur la réalité ou non de ces faits.

    2. Je travaille au sein du CPAS depuis le premier novembre 1986. J’y ai travaillé pendant 19 ans en qualité d’assistante sociale et j’ai encore, actuellement, des contacts avec des personnes que j’ai aidées et suivies au quotidien et qui continuent à me témoigner leur reconnaissance. J’occupe les fonctions de secrétaire du CPAS depuis maintenant 6 ans et demi. Au cours de ma carrière, je n’ai jamais commis aucune faute professionnelle, manqué à mon devoir, eu le moindre reproche ou le moindre courrier de mise en garde, démérité dans mes fonctions. Mes qualités de “greffier” et de “gestionnaire” ont été, à plusieurs reprises, reconnues comme irréprochables. À titre exemplatif: en septembre 2005, quand j’ai été désignée comme secrétaire f.f., le compte courant de l’administration présentait un solde négatif d’un million d’euros. Actuellement,le compte présente un solde positif de minimum 200.000 euros par mois.

    3. Dans l’article du 7 février 2012, on dit que le CPAS a été paralysé par une grève durant une matinée entière...Cette affirmation est totalement fausse. Seuls huit agents ont décidé de faire un arrêt de travail de deux heures et, pendant ce temps, les permanences sociales ont bien été assurées par leurs collègues. Dans l’article du 9 février 2012, le rédacteur continue à aggraver la situation réelle en y citant que deux tiers des travailleurs sont partis en grève... alors que seules huit personnes sur quarante (quatre agents du groupe des plaignants étaient en congés payés) ont participé à cet arrêt de travail: si je compte bien cela représente 20 % du personnel...

    4. À plusieurs reprises, il est indiqué que la secrétaire faisant fonction est écartée: cette affirmation est totalement fausse. Sachez que je suis actuellement en congé de maladie depuis le 30 janvier. J’ai effectivement des problèmes de santé liés aux faits de harcèlement dont je suis moi-même victime, aux injustices et aux accusations gratuites auxquelles je dois faire face. Les compétences de mon médecin traitant sont-elles elles aussi mises en doute? Je ne fais l’objet d’aucune sanction, ou autres mesures d’ordre ou disciplinaire.

    5. Je pointe le régime discriminatoire avec lequel j’ai été traitée: en effet, alors que les parties plaignantes ont été entendues par le pouvoir politique en place, ma demande d’une telle audition a fait l’objet d’une fin de non-recevoir. Aucun débat contradictoire n’a été mis en place. Une liste de vingt pages de griefs à mon encontre serait entre les mains du syndicat représentant les parties plaignantes sans qu’il m’en soit donné connaissance. Dans ces conditions, j’estime que sont bafoués l’article 6-1 de la convention européenne des droits de l’homme et notre constitution qui prévoient l’accès à un procès équitable et la possibilité d’exposer ses moyens de défense en réponse aux griefs précis, pertinents et clairement portés à sa connaissance.

    6. Je dénonce l’utilisation, dans les articles incriminés, de photos dites “photos prétextes” qui influencent délibérément le jugement du lecteur.

    7. Le chef de file de l’opposition PS au conseil communal, Noël Van Kerkhoven, déclare que “les vacances de Madame Hubo ajoutent du trouble au chaos et nuisent aux bénéficiaires du CPAS eux-mêmes ”. Cette affirmation est totalement erronée dès lors que je ne suis pas en vacances mais bien en congé de maladie et que le service est, en toute hypothèse, assuré par la personne qui me remplace habituellement quand je suis en congé. Je reste disponible pour répondre au téléphone à toute demande de renseignements: ce qui a déjà été fait depuis mon absence de ce mois.

    8. Monsieur Van Kerkhoven m’accuse d’être partie sans donner mes mots de passe: ce qui bloquerait l’avancement de plusieurs dossiers mais surtout il parle de sabotage et/ou de volonté de cacher certains éléments... Monsieur Van Kerkhoven ne connaît manifestement pas le fonctionnement au sein du CPAS: en ce qui concerne mes dossiers informatiques, ils sont tous repris dans le serveur. Ce qui signifie que l’accès est possible de chaque ordinateur du CPAS. Je n’ai jamais utilisé le disque dur de mon poste personnel pour précisément éviter de paralyser l’administration en cas d’absence. Non je n’ai rien à cacher! Comme dans tout CPAS, nous avons un conseiller en sécurité dont le rôle est de détenir tous les codes d’accès... alors ne mettez pas non plus en cause les compétences de cette personne. Enfin, il reste l’accès à ma boîte mail: elle est vidée régulièrement car le Receveur et la personne de confiance qui me remplace habituellement quand je suis en congé y ont accès. Je demande dès lors à Monsieur Van Kerkhoven de vérifier ses sources... Ces propos relèvent de la diffamation voire de la calomnie, confinent à l’injure et à l’outrage tels que définis par les articles 443 et suivants du Code Pénal.

    J’invite donc Monsieur Van Kerkhoven à revenir sur ses propos. À défaut, plainte sera déposée à son encontre. Il est manifeste que je suis la victime d’une guerre politique entre plusieurs personnalités de l’entité, sur un fond de visées électoralistes auxquelles je suis totalement étrangère.

  • Pin it!

    Disparition

    Fontaine-l’Evêque: Pol Collet, 51 ans, a disparu depuis deux semaines

    Aux environs du 7 février 2012, Pol COLLET, un homme de 51 ans, a disparu et n’a plus été vu depuis. Il est domicilié Place du Préau à FONTAINE-L’EVEQUE et fréquentait quotidiennement le centre de la localité.

    phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpg>Il aurait été vu pour la dernière fois au niveau de l’arrêt de bus situé au dessus de la côte de Landelies vers le 7 février mais sans plus de précisions.

    >Monsieur Collet est d’allure très négligée, présente une calvitie et porte une barbe longue non soignée. Il avait un mode de vie marginal.

    >Pol Collet est de corpulence forte et mesure 1m70.

    Témoignages:

    Si vous avez vu Pol Collet ou si vous savez où Pol Collet réside, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit:

    0800/30.300

    ou réagissez online, via www.polfed.be

  • Pin it!

    Liste “Vous! ”: Seghin out?

    Seghin ne fait plus l’unanimité au sein de sa majorité

    Sans titre.jpgEntre les déchirures internes le courrier anonyme que nous avons reçu et la communication de façade, le groupe “Vous! ” est face à une crise. Ses membres rappellent le travail collégial et mettent en demeure ceux qui, en interne, ne suivent plus l’état d’esprit collectif. Visé, mais pas cité nommément: le bourgmestre Philippe Seghin qui avoue: “je suis mis sur la sellette. Michel Siciliano (échevin) m’a dit que je n’avais plus ma place chez Vous! Que le groupe se prononce... ”

    SEGHIN: “ J’AI ÉTÉ CRITIQUÉ DE MANIÈRE AGRESSIVE PAR LES ÉCHEVINS ”
    SEGHIN: “ CE N’EST PAS À EUX DE ME JUGER, MAIS BIEN À L’ÉLECTEUR ”
    SICILIANO: “ S’IL CONTINUE À LA JOUER EN SOLO, IL N’A PLUS SA PLACE CHEZ VOUS! ”

    Les membres du groupe Vous! (MR-cdH-ecolo), cartel majoritaire à Fontaine-l’Évêque, ont-ils atteint un point culminant dans les mésententes internes? C’est en tout cas ce que semble indiquer un courrier anonyme qui nous est arrivé la semaine dernière.
    Intitulée “ Le groupe Vous! est sans doute mort de sa belle mort ”, la lettre, à laquelle est agrafée la convention de reconduction du groupe qui doit être signée par ses membres, décrit une ambiance des plus tendues. “ Les débats s’enlisent non pas par rapport au bourgmestre, mais bien sur la personne qui devrait lui succéder en 2014, 2015, 2016 ou jamais ”,dit ce courrier. Et de laisser la porte ouverte à un cartel MR-cdH ou à une liste “Vous bis” constituée de “ deux échevins à forte personnalité ”, Michel Siciliano (MR) et Emmanuel Corriat (cdH).
    À ce courrier sont attachés des e-mails, dont un daté du 8 février dernier et qui indique la volonté du cdH, sous la plume de son président
    Christophe Demoulin, de ne plus participer à aucune réunion du groupe Vous!,“ tant que les partenaires n’ont pas éclairci leurs positions[...]

    La mise en veille d’ écolo est dommageable et de nature à freiner le travail de préparation, voir à remettre en question notre confiance. ” Mais cette lettre anonyme n’est pas tout. Mercredi dernier, lors d’une réunion du comité de liaison, qui regroupe les membres du cartel, Philippe Seghin (MR) aurait claqué la porte.
    Le motif? “ Il y a des tensions. Elles sont grosses, dit le principal intéressé. Ce courrier dit vrai. Le cdH avait dit qu’il ne participerait plus. Mais, il était là finalement. Claudy Roland -cdH-, le président du comité, avait démissionné, mais il présidait la réunion!Moi, j’ai quitté cette réunion. Je suis mis sur la sellette. J’ai essuyé des critiques plus acides les unes que les autres. Michel Siciliano (MR) a dit que je n’avais plus ma place dans le groupe. On a fait mon procès. Corriat (cdH) et Gustot (écolo) aussi ont tenu des propos agressifs à mon égard. J’ai donc dit au groupe de se prononcer sur mon appartenance au cartel. ” Et de reconnaître que l’affaire de harcèlement au CPAS qui a mené à la démission du président de celui-ci, Marc Deguide (MR), a été “ la goutte qui a fait déborder le vase.


    Le groupe Vous! a tenu à réagir par l’entremise du président du Comité de liaison, Claudy Roland: “ Le mayeur est sorti comme tous les échevins. Ce n’est pas spécialement tendu au niveau du groupe. Ça l’est sans doute plus au Collège. Je peux dire que le cdH reste présent dans le groupe Vous! Et que la volonté est de maintenir la confiance en notre convention. Il y a des tensions: dire l’inverse est faux. Mais la situation est sous contrôle. Tout est mis en œuvre pour que tous, même le mayeur, poursuivent l’aventure. ”


    Emmanuel Corriat, premier échevin cdH ajoute: “ On se félicite du travail du groupe Vous! On doit mettre la priorité sur le citoyen comme on l’a toujours fait. C’est cela notre méthode de travail. On ne peut rater cela surtout au CPAS, par les temps qui courent. ” Philippe Gustot (ecolo), échevin des Travaux abonde et ajoute: “ C’est un groupe, il y a des débats. Ils sont sains. Écolo veut poursuivre le travail. Si certains ne sont pas bien dans le groupe, ils ne doivent pas rester. ” C’est au MR que le torchon brûle sans doute le plus. La section locale ne s’est toujours pas réunie. La présidente de la section MR, Patricia Lhoir tempère: “ Nous devrons débattre en interne. ” Un autre membre du MR ajoute en aparté: “ Il y a un souci de leadership chez nous. À régler. ”
    Effectivement, la tempérance n’est que de façade. “ Philippe Seghin n’a plus sa place comme leader du groupe pour les prochaines élections,s’il continue à faire cavalier seul dans ses décisions. Dans Vous!, c’est l’esprit de groupe qui prime. Il ne sait pas gérer l’équipe comme un capitaine. Il ne soude pas le Collège. On l’a vu dans la gestion de l’affaire du CPAS ”, explique l’échevin libéral Michel Siciliano, deuxième score sur la liste en 2006.
    3251732091.jpgÀ l’été dernier déjà, la rivalité entre le bourgmestre et son échevin était manifeste.Le premier avait dit qu’il n’effectuerait pas un mandat de bourgmestre de plus, avant de revenir sur ses intentions. Il avait finalement obtenu la première place sur la liste. Et l’assurance de rester mayeur deux ans s’il refaisait le plus gros score de préférence sur la liste gagnante. Philippe Seghin avouait dans nos colonnes:“ Si le groupe estime que je n’ai plus ma place,je serai quand même candidat, hors de la liste Vous! Je ne serai pas seul. Et, s’il le faut, je siégerai même comme conseiller communal, comme c’est le cas depuis 36 ans! Au sein du groupe, on s’éparpille un peu. ”
    Des propos prémonitoires. La permanence de Philippe Seghin dans le groupe sera sans doute soumise à un vote des membres du Comité de liaison. C’est sa présence sur la liste communale en octobre prochain qui sera mise en jeu.
    “ J’ai toujours la volonté de travailler. Comme Paul Ficheroulle l’a dit: en politique, il faut de la volonté. J’en ai toujours. Je suis disponible pour ma Ville et pour mener la liste, affirme le mayeur. Il faut aussi des compétences.Ce n’est pas aux échevins de me juger, mais à l’électeur. Puis, il faut la confiance de son parti pour faire de la politique. Elle n’existe peut-être plus. J’attends la réponse. ”

    Antonio SCAVUZZO

    Analyse

    En politique plus qu’ailleurs, personne n’est irremplaçable


    Logo-Vous!.jpgAprès 36 ans d’opposition, Philippe Seghin arrivait au pouvoir à Fontaine, aux élections communales de 2006.
    La récompense d’un travail de toute une vie pour le libéral.
    Acquis avec l’aide de deux autres partis, le cdH et Écolo, dans un cartel “ Vous! ” qui était la seule solution pour évincer le PS du pouvoir qu’il détenait depuis 85 ans dans la “ Cité du Clou.” Un cartel dans lequel - ses composantes le répètent souvent - prime l’esprit de groupe. Or, c’est justement le manque de cohésion et l’individualisme de Philippe Seghin que la plupart de ses échevins et membres du groupe Vous! lui reprochent aujourd’hui.
    Certes, 36 ans d’opposition forment l’esprit à l’adversité. Et après tant d’années dans l’ombre, accéder au pouvoir à de quoi donner des ailes. Le mayeur avait promis: il ne ferait qu’un mandat à ce poste.
    Avant de revenir sur sa décision. Et de casser un jouet qui lui avait permis d’atteindre son rêve. Or, du haut de ses 74 ans, Philippe Seghin doit le savoir: personne n’est irremplaçable. Aura-t-il l’humilité de rentrer dans le rang? Si oui, le jeu électoral restera ouvert. Si pas, le paysage politique fontainois risque de changer après les élections d’octobre.

    Antonio SCAVUZZO

    Présidence CPAS:

    Bagnoli (MR) à l’intérim


    logo cpas bleu.jpgÀ l’origine de l’exacerbation des tensions: le souci au CPAS. Pour rappel, la secrétaire faisant fonction est en maladie, suite à des faits de harcèlement que lui reproche une grande partie de son personnel. Le président du CPAS, accusé d’inaction, a démissionné la semaine dernière.
    “On ne fait plus marche arrière. Michel Bagnoli (MR), qui comptabilise le plus d’ancienneté au conseil du CPAS, assurera l’ intérim, jusqu’à ce qu’un nouveau président de CPAS soit désigné”, explique Claudy Roland. Dans les plus brefs délais donc... Il semble que Michel Siciliano tienne la corde pour cumuler cette fonction avec celle d’échevin des Affaires sociales qu’il détient déjà. Quant au poste de secrétaire faisant fonction, il semble qu’une piste soit envisagée.
    Une réunion doit avoir lieu ce lundi.

    Antonio SCAVUZZO



  • Pin it!

    L'image du jour

    GillesDeBinche.jpg

    phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpg

    phpThumb.jpg

    MARDI-GRAS

    • Dès l’aube : Gilles, Paysans, Pierrots et Arlequins animent la ville.
    • A partir de 8 heures 30 : Port du masque de cire et réception des sociétés à l’Hôtel de Ville.
    • Dès 15 heures : Cortège et rondeau sur la Grand-Place.
    • Dès 19 heures 30 : Cortège aux Lumières et rondeau.
    • Dès 21 heures 30 : Embrasement de la Grand-Place.

    Photos Sudpresse